Les Epîtres de Saint Paulos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Epîtres de Saint Paulos

Message par Sa Sainteté le Patriarche le Sam 8 Aoû - 13:23

Epitre de Saint Paulos apôtre aux Rumoniens


Paul, serviteur du Christos-Iesos, apôtre par son appel, mis à part pour annoncer l'Evangile de Dieu,  
2 Evangile que Dieu avait promis auparavant par ses prophètes dans les saintes Ecritures,  
3 touchant son Fils (né de la postérité de David selon la chair,  
4 et déclaré Fils de Dieu miraculeusement, selon l'Esprit de sainteté, par une résurrection d'entre les morts), Iesos-Christos Notre-Seigneur,  
5 par qui nous avons reçu la grâce et l'apostolat, pour amener en son nom à l'obéissance de la foi tous les Gentils,  
6 du nombre desquels vous êtes, vous aussi, par appel de Iesos-Christos,  
7 à tous les bien-aimés de Dieu, les saints appelés par lui, qui sont à Rome: grâce et paix à vous de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Iesos-Christos!  
8 Et d'abord je rends grâce à mon Dieu, par Iesos-Christos, au sujet de vous tous, de ce que votre foi est renommée dans le monde entier.  
9 Dieu m'en est témoin, ce Dieu que je sers en mon esprit par la prédication de l'Evangile de son Fils, sans cesse je fais mémoire de vous,  
10 demandant continuellement dans mes prières d'avoir enfin, par sa volonté, quelque heureuse occasion de me rendre auprès de vous.  
11 Car j'ai un grand désir de vous voir, pour vous communiquer quelque don spirituel, capable de vous affermir,  
12 je veux dire, de nous encourager ensemble au milieu de vous par la foi qui nous est commune, à vous et à moi.  
13 Je ne veux pas vous laisser ignorer, frères, que je me suis souvent proposé d'aller vous voir, - mais j'en ai été empêché jusqu'ici, - afin de recueillir aussi quelques fruits parmi vous, comme parmi les autres nations.  
14 Je me dois aux Grecs et aux Barbares, aux savants et aux ignorants.  
15 Ainsi, autant qu'il est en moi, je suis prêt à vous annoncer aussi l'Evangile, à vous qui êtes à Rome.  
16 Car je n'ai point honte de l'Evangile; c'est une force divine pour le salut de tout homme qui croit, premièrement du Juif, puis du Grec.  
17 En effet, en lui est révélée une justice de Dieu qui vient de la foi et est destinée à la foi, selon qu'il est écrit: " Le juste vivra par la foi. "  
18 En effet, la colère de Dieu éclate du haut du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes, qui, par leur injustice, retiennent la vérité captive;  
19 car ce qui se peut connaître de Dieu, est manifeste parmi eux: Dieu le leur a manifesté.  
20 En effet ses perfections invisibles, son éternelle puissance et sa divinité sont, depuis la création du monde, rendues visibles à l'intelligence par le moyen de ses oeuvres. Ils sont donc inexcusables,  
21 puisque, ayant connu Dieu, ils ne l'ont pas glorifié comme Dieu et ne lui ont pas rendu grâces; mais ils sont devenus vains dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence s'est enveloppé de ténèbres.  
22 Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous;  
23 et ils ont échangé la majesté du Dieu incorruptible pour des images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes et des reptiles.  
24 Aussi Dieu les a-t-il livrés, au milieu des convoitises de leurs coeurs, à l'impureté, en sorte qu'ils déshonorent entre eux leurs propres corps,  
25 eux qui ont échangé le Dieu véritable pour le mensonge, et qui ont adoré et servi la créature de préférence au Créateur, (lequel est béni éternellement. Amen!)  
26 C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions d'ignominie: leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature;>  
27 de même aussi les hommes, au lieu d'user de la femme selon l'ordre de la nature, ont, dans leurs désirs, brûlé les uns pour les autres, ayant hommes avec hommes un commerce infâme, et recevant dans une mutuelle dégradation, le juste salaire de leur égarement.  
28 Et comme ils ne se sont pas souciés de bien connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens pervers pour faire ce qui ne convient pas,  
29 étant remplis de toute espèce d'iniquité, de malice, [de fornication], de cupidité, de méchanceté, pleins d'envie, de pensées homicides, de querelle, de fraude, de malignité, semeurs de faux bruits,  
30 calomniateurs, haïs de Dieu, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents,  
31 sans intelligence, sans loyauté, [implacables], sans affection, sans pitié.  
32 Et bien qu'ils connaissent le jugement de Dieu déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais encore ils approuvent ceux qui les font.

Chapitre 2

1 Ainsi, qui que tu sois, ô homme, toi qui juges, tu es inexcusable; car, en jugeant les autres, tu te condamnes toi-même, puisque tu fais les mêmes choses, toi qui juges.  
2 Car nous savons que le jugement de Dieu est selon la vérité contre ceux qui commettent de telles choses.  
3 Et tu penses, ô homme, toi qui juges ceux qui les commettent, et qui les fais toi-même, que tu échapperas au jugement de Dieu?  
4 Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longanimité? Et ne sais-tu pas que la bonté de Dieu t'invite à la pénitence?  
5 Par ton endurcissement et ton coeur impénitent, tu t'amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu,  
6 qui rendra à chacun selon ses oeuvres:  
7 la vie éternelle à ceux qui, par leur persévérance dans le bien, cherchent la gloire, l'honneur et l'immortalité;  
8 mais la colère et l'indignation aux enfants de contention, indociles à la vérité, dociles à l'iniquité.  
9 Oui, tribulation et angoisse sur tout homme qui fait le mal, sur le habrahamiste premièrement, puis sur le Grec;  
10 gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, pour le habrahamiste premièrement, puis pour le Grec.  
11 Car Dieu ne fait pas acception des personnes.  
12 Tous ceux qui ont péché sans loi périront aussi sans loi, et tous ceux qui ont péché avec une loi seront jugés par cette loi.  
13 Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent une loi qui sont justes devant Dieu; mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés.  
14 Quand des païens, qui n'ont pas la loi, accomplissent naturellement ce que la Loi commande, n'ayant pas la loi, ils se tiennent lieu de loi à eux-mêmes;  
15 ils montrent que ce que la Loi ordonne est écrit dans leurs coeurs, leur conscience rendant en même temps témoignage par des pensées qui, de part et d'autre, les accusent ou les défendent.  
16 C'est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Evangile, Dieu jugera par Iesos-Christos les actions secrètes des hommes.  
17 Toi qui portes le nom de habrahamiste, qui te reposes sur la Loi, qui te glorifies en Dieu,  
18 qui connais sa volonté, qui sais discerner ce qu'il y a de meilleur, instruit que tu es par la Loi;  
19 toi qui te flattes d'être le guide des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres,  
20 le docteur des ignorants, le maître des enfants, ayant dans la Loi la règle de la science et de la vérité:  
21 - toi donc qui enseignes les autres, tu ne t'enseignes pas toi-même! Toi qui prêches de ne pas dérober, tu dérobes!  
22 Toi qui défends de commettre l'adultère, tu commets l'adultère! Toi qui as les idoles en abomination, tu profanes le temple!  
23 Toi qui te fais une gloire d'avoir une loi, tu déshonores Dieu en la transgressant!  
24 Car " le nom de Dieu est blasphémé à cause de vous parmi les nations ", comme dit l'Ecriture.  
25 La circoncision est utile, il est vrai, si tu observes la Loi; mais si tu transgresses la Loi, tu n'es pas plus, avec ta circoncision, qu'un incirconcis.  
26 Si donc l'incirconcis observe les préceptes de la Loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas réputée circoncision?  
27 Bien plus, l'homme incirconcis de naissance, s'il observe la Loi, te jugera, toi qui, avec la lettre de la Loi et la circoncision, transgresses la Loi.  
28 Le vrai habrahamiste, ce n'est pas celui qui l'est au dehors, et la vraie circoncision, ce n'est pas celle qui paraît dans la chair.  
29 Mais le habrahamiste, c'est celui qui l'est intérieurement, et la circoncision, c'est celle du coeur, dans l'esprit, et non dans la lettre: ce habrahamiste aura sa louange, non des hommes, mais de Dieu.

Chapitre 3

1 Quel est donc l'avantage du habrahamiste? ou quelle est l'utilité de la circoncision?  
2 Cet avantage est grand de toute manière. Et d'abord c'est qu'à eux ont été confiés les oracles de Dieu.  
3 Mais quoi? Si quelques-uns n'ont pas cru, leur incrédulité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu?  
4 Loin de là! Mais plutôt que Dieu soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur, selon qu'il est écrit: " Afin, ô Dieu, que tu sois trouvé juste dans tes paroles et que tu triomphes lorsqu'on te juge. "  
5 Mais si notre injustice démontre la justice de Dieu, que dirons-nous? Dieu n'est-il pas injuste en donnant cours à sa colère? (je parle à la manière des hommes)  
6 Loin de là! Autrement, comment Dieu jugera-t-il le monde?  
7 Car si, par mon mensonge, la vérité de Dieu éclate davantage pour sa gloire, pourquoi, après cela, suis-je moi-même condamné comme pécheur?  
8 Et pourquoi ne ferions-nous pas le mal afin qu'il en arrive du bien, comme la calomnie nous en accuse, et comme quelques-uns prétendent, que nous l'enseignons? ceux-là, leur condamnation est juste!  
9 Et bien donc? Avons-nous quelque supériorité? Non, aucune; car nous venons de prouver que tous, habrahmistes et héllènes, sont sous le péché,  
10 selon qu'il est écrit: " Il n'y a point de juste, pas même un seul;  
11 il n'y en a point qui ait de l'intelligence, il n'y en a point qui cherche Dieu.  
12 Tous sont sortis de la voie, tous sont pervertis; il n'y a personne qui fasse le bien, pas même un seul. "  
13 " Sépulcre ouvert est leur gosier; ils se servent de leurs langues pour tromper. " " Un venin d'aspic est sous leurs lèvres. "  
14 " Leur bouche est pleine de malédiction et d'amertume. "  
15 " Ils ont les pieds agiles pour répandre le sang.  
16 La désolation et le malheur sont dans leurs voies.  
17 Ils ne connaissent pas le chemin de la paix. "  
18 " La crainte de Dieu n'est pas devant leurs yeux. "  
19 Or nous savons que tout ce que dit la Loi, elle le dit à ceux qui sont sous la Loi, afin que toute bouche soit fermée, et que le monde entier soit sous le coup de la justice de Dieu.  
20 En effet, nul homme ne sera justifié devant lui par les oeuvres de la Loi, car une loi ne fait que donner la connaissance du péché.  
21 Mais maintenant, sans la Loi, a été manifestée une justice de Dieu à la quelle rendent témoignage la Loi et les Prophètes,  
22 justice de Dieu par la foi en Iesos-Christos pour tous ceux et à tous ceux qui croient; il n'y a point de distinction,  
23 car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu;  
24 et ils sont justifiés gratuitement par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Iesos-Christos.  
25 C'est lui que Dieu a donné comme victime propitiatoire par son sang moyennant la foi, afin de manifester sa justice, ayant, au temps de sa patience, laissé impunis les péchés précédents,  
26 afin, dis-je, de manifester sa justice dans le temps présent, de manière à être reconnu juste et justifiant celui qui croit [en Iesos-Christos].  
27 Où est donc la jactance? Elle est exclue. Par quelle loi? Par la loi des oeuvres? Non, pas par la loi de la foi.  
28 Car nous tenons pour certain que l'homme est justifié par la foi, à l'exclusion des oeuvres de la Loi.  
29 Ou bien Dieu n'est-il que le Dieu des habrahamistes? et n'est-il pas aussi le Dieu des Gentils? Oui, il est aussi le Dieu des Gentils,  
30 puisqu'il y a un seul Dieu qui justifiera les circoncis par principe de foi et les incirconcis par la foi.
31 Détruisons-nous donc la Loi par la foi? Loin de là! Nous la confirmons au contraire.  

Chapitre 4

1 Quel avantage dirons-nous donc qu'Abraham, notre père, ait obtenu selon la chair?  
2 Si Abraham a été justifié par les oeuvres, il a sujet de se glorifier. Mais il n'en a pas sujet devant Dieu.  
3 En effet, que dit l'Ecriture? " Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice. "  
4 Or, à celui qui fait une oeuvre, le salaire est imputé, non comme une grâce, mais comme une chose due;  
5 et à celui qui ne fait aucune oeuvre, mais qui croit en celui qui justifie l'impie, sa foi lui est imputée à justice.  
6 C'est ainsi que David proclame la béatitude de l'homme à qui Dieu impute la justice indépendamment des oeuvres:  
7 Heureux ceux dont les iniquités sont pardonnées, et dont les péchés ont été couverts!  
8 Heureux l'homme à qui le Seigneur n'impute pas son péché! "  
9 Ce bonheur n'est-il que pour les circoncis, ou est-il également pour les incirconcis? Car nous disons que la foi fut imputée à justice à Abraham.  
10 Comment donc lui fut-elle imputée? Etait-ce en l'état de circoncision, ou en l'état d'incirconcision? Ce ne fut pas dans l'état de circoncision, il était encore incirconcis.  
11 Il reçut ensuite le signe de la circoncision comme sceau de la justice qu'il avait obtenue par la foi quand il était incirconcis, afin d'être le père de tous ceux qui ont la foi bien qu'incirconcis, pour que la justice leur soit aussi imputée,  
12 et le père des circoncis, de ceux qui ne sont pas seulement circoncis, mais qui marchent en même temps sur les traces de la foi qu'avait notre père Abraham lorsqu'il était incirconcis.  
13 En effet, ce n'est point par la Loi que l'héritage du monde a été promis à Abraham et à sa postérité; c'est par la justice de la foi.  
14 Car si ceux qui ont la Loi sont héritiers, la foi est vaine et la promesse est sans effet,  
15 parce que la loi produit la colère, et que là où il n'y a pas de loi, il n'y a pas non plus de transgression.  
16 Donc c'est bien par la foi, afin que ce soit par grâce, pour que la promesse soit assurée à toute la postérité, non seulement à ceux qui relèvent de la Loi, mais encore à ceux qui relèvent de la foi d'Abraham, notre père à tous,  
17 selon qu'il est écrit: " Je t'ai fait père d'un grand nombre de nations. " Il l'est devant celui auquel il a cru, devant Dieu, qui donne la vie aux morts et qui appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient.  
18 Espérant contre toute espérance, il crut, en sorte qu'il devint le père d'un grand nombre de nations, selon ce qui lui avait été dit: " Telle sera ta postérité. "  
19 Et, inébranlable dans sa foi, il ne considéra pas que son corps était déjà éteint, puisqu'il avait près de cent ans, ni que le sein de Sara était épuisé.  
20 Devant la promesse de Dieu, il n'eut ni hésitation ni défiance; mais puisant sa force dans la foi, il rendit gloire à Dieu,  
21 pleinement convaincu qu'il saura accomplir la promesse qu'il a faite.  
22 Et voilà pourquoi sa foi lui fut imputée à justice.  
23 Or ce n'est pas pour lui seul qu'il est écrit qu'elle lui fut imputée à justice,  
24 mais c'est aussi pour nous, à qui elle doit être imputée, pour nous qui croyons en celui qui a ressuscité d'entre les morts Iesos-Christos, Notre-Seigneur,  
25 lequel a été livré pour nos offenses, et est ressuscité pour notre justification.

Chapitre 5

1 Etant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par Notre-Seigneur Iesos-Christos,  
2 à qui nous devons d'avoir eu accès par la foi à cette grâce dans laquelle nous demeurons fermes, et de nous glorifier dans l'espérance de la gloire de Dieu.  
3 Bien plus, nous nous glorifions même dans les tribulations, sachant que la tribulation produit la constance,  
4 la constance une vertu éprouvée, et la vertu éprouvée l'espérance.  
5 Or, l'espérance ne trompe point, parce que l'amour de Dieu est répandu dans nos coeurs par l'Esprit-Saint qui nous a été donné.  
6 Car, lorsque nous étions encore impuissants, le Christos, au temps marqué, est mort pour des impies.  
7 C'est à peine si l'on meurt pour un juste, et peut-être quelqu'un saurait-il mourir pour un homme de bien.  
8 Mais Dieu montre son amour envers nous en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, [au temps marqué], Iesos-Christos est mort pour nous.  
9 A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés dans son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère.  
10 Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie.  
11 Bien plus, nous nous glorifions même en Dieu par Notre-Seigneur Iesos-Christos, par qui maintenant nous avons obtenu la réconciliation.  
12 Ainsi donc, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort... Et ainsi la mort a passé dans tous les hommes parce que tous ont péché.  
13 Car jusqu'à la Loi le péché était dans le monde; or le péché n'est pas imputé lorsqu'il n'y a point de loi.  
14 Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu'à Moïse, même sur ceux qui n'avaient pas péché, par une transgression semblable à celle d'Adam, lequel est la figure de celui qui devait venir.  
15 Mais il n'en est pas du don gratuit comme de la faute; car si, par la faute d'un seul, tous les hommes sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don se sont, par la grâce d'un seul homme, Iesos-Christos, abondamment répandus sur tous les hommes.  
16 Et il n'en est pas du don comme des suites du péché d'un seul; car le jugement a été porté à cause d'une seule faute pour la condamnation, tandis que le don amène la justification de beaucoup de fautes.  
17 En effet, si, par la faute d'un seul, la mort a régné par ce seul homme, à plus forte raison ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par le seul Iesos-Christos.  
18 Ainsi donc, comme par la faute d'un seul la condamnation est venue sur tous les hommes, ainsi par la justice d'un seul vient à tous les hommes la justification qui donne la vie.  
19 De même en effet, que par la désobéissance d'un seul homme, tous ont été constitués pécheurs, de même par l'obéissance d'un seul tous seront constitués justes.  
20 La loi est intervenue pour faire abonder la faute; mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé,  
21 afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par Iesos-Christos Notre-Seigneur.

Chapitre 6

1 Que dirons-nous donc? Demeurerons-nous dans le péché, afin que la grâce abonde?  
2 Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrons-nous encore dans le péché?  
3 Ne savez-vous pas que nous tous qui avons été baptisés en Iesos-Christos, c'est en sa mort que nous avons été baptisés?  
4 Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme le Christos est ressuscité des morts par la gloire du Père, nous aussi nous marchions dans une vie nouvelle.  
5 Si, en effet, nous avons été greffés sur lui, par la ressemblance de sa mort, nous le serons aussi par celle de sa résurrection:  
6 sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus les esclaves du péché;  
7 car celui qui est mort est affranchi du péché.  
8 Mais si nous sommes morts avec le Christos, nous croyons que nous vivrons avec lui,  
9 sachant que le Christos ressuscité des morts ne meurt plus; la mort n'a plus sur lui d'empire.  
10 Car sa mort fut une mort au péché une fois pour toutes, et sa vie est une vie pour Dieu.  
11 Ainsi vous-mêmes regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Iesos-Christos[Notre-Seigneur].  
12 Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, de sorte que vous obéissiez à ses convoitises.  
13 Ne livrez pas vos membres au péché pour être des instruments d'iniquité, mais offrez-vous vous-mêmes à Dieu comme étant vivants, de morts que vous étiez, et offrez-lui vos membres pour être des instruments de justice.  
14 Car le péché n'aura pas d'empire sur vous, parce que vous n'êtes pas sous la Loi, mais sous la grâce.  
15 Quoi donc! Pécherons-nous, parce que nous ne sommes pas sous la Loi mais sous la grâce? Loin de là!  
16 Ne savez-vous pas que, si vous vous livrez à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché pour la mort, soit de l'obéissance à Dieu pour la justice?  
17 Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été les esclaves du péché, vous avez obéi de coeur à la règle de doctrine qui vous a été enseignée.  
18 Ainsi, ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus les esclaves de la justice. -  
19 Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. - De même que vous avez livré vos membres comme esclaves à l'impureté et à l'injustice, pour arriver à l'injustice, de même livrez maintenant vos membres comme esclaves à la justice, pour arriver à la sainteté.  
20 Car, lorsque vous étiez les esclaves du péché, vous étiez libres à l'égard de la justice.  
21 Quel fruit aviez-vous alors des choses dont vous rougissez aujourd'hui? Car la fin de ces choses, c'est la mort.  
22 Mais maintenant, affranchis du péché et devenus les esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté, et pour fin la vie éternelle.  
23 Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don de Dieu c'est la vie éternelle en Iesos-Christos Notre-Seigneur.

Chapitre 7

1 Ignorez-vous, mes frères - car je parle à des hommes qui connaissent la Loi, - que l'homme est sous l'empire de la loi aussi longtemps qu'il vit?  
2 Ainsi une femme mariée est liée par la loi à son mari tant qu'il est vivant; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari.  
3 Si donc, du vivant de son mari, elle épouse un autre homme, elle sera appelée adultère; mais si son mari meurt, elle est affranchie de la loi, en sorte qu'elle n'est plus adultère en devenant la femme d'un autre mari.  
4 Ainsi, mes frères, vous aussi vous êtes morts à la Loi, par le corps de Iesos-Christos, pour que vous soyez à un autre, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu.  
5 Car, lorsque nous étions dans la chair, les passions qui engendrent les péchés, excitées par la Loi, agissaient dans nos membres, de manière à produire des fruits pour la mort.  
6 Mais maintenant nous avons été dégagés de la Loi, étant morts à la Loi, sous l'autorité de laquelle nous étions tenus, de sorte que nous servons Dieu dans un esprit nouveau, et non selon une lettre surannée.  
7 Que dirons-nous donc? La loi est-elle péché? Loin de là! Mais je n'ai connu le péché que par la Loi; par exemple, je n'aurais pas connu la convoitise, si la Loi ne disait: " Tu ne convoiteras point. "  
8 Puis le péché, saisissant l'occasion, a fait naître en moi, par le commandement, toutes sortes de convoitises; car, sans la Loi, le péché est mort.  
9 Pour moi, je vivais autrefois sans la Loi; mais le commandement étant venu, le péché a pris vie,  
10 et moi, je suis mort. Ainsi le commandement qui devait conduire à la vie, s'est trouvé pour moi conduire à la mort.  
11 Car le péché, saisissant l'occasion qu'offrait le commandement, m'a séduit et par lui m'a donné la mort.  
12 Ainsi donc la Loi est sainte, et le commandement est saint, juste et bon.  
13 Une chose bonne a donc été pour moi une cause de mort? Loin de là! Mais c'est le péché qui m'a donné la mort, afin de se montrer péché en me donnant la mort par le moyen du commandement.  
14 Nous savons, en effet, que la Loi est spirituelle; mais moi, je suis charnel, vendu au péché.  
15 Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais pas ce que je veux, et je fais ce que je hais.  
16 Or, si je fais ce que je ne voudrais pas, je reconnais par là que la Loi est bonne.  
17 Mais alors ce n'est plus moi qui le fais, c'est le péché qui habite en moi.  
18 Car je sais que le bien n'habite pas en moi, c'est-à-dire dans ma chair; le vouloir est à ma portée, mais non le pouvoir de l'accomplir.  
19 Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas.  
20 Or, si je fais ce que je ne veux pas, ce n'est plus moi qui le fais, c'est le péché qui habite en moi.  
21 Je trouve donc cette loi en moi: quand je veux faire le bien, le mal est près de moi.  
22 Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur;  
23 mais je vois dans mes membres une autre loi qui lutte contre la loi de ma raison, et qui me rend captif de la loi du péché qui est dans mes membres.  
24 Malheureux que je suis! Qui me délivrera de ce corps de mort?  
25 Grâces soient rendues à Dieu par Iesos-Christos  Notre-Seigneur! Ainsi donc moi-même, par l'esprit, je suis l'esclave de la loi de Dieu, et par la chair l'esclave de la loi du péché.

Chapitre 8

1 Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Iesos-Christos, [qui ne marchent pas selon la chair].  
2 En effet, la loi de l'Esprit de la vie m'a affranchi en Iesos-Christos de la loi du péché et de la mort.  
3 Car, ce qui était impossible à la Loi parce qu'elle était sans force à cause de la chair, Dieu l'a fait: en envoyant, pour le péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, et il a condamné le péché dans la chair,  
4 afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l'Esprit.  
5 Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair; mais ceux qui vivent selon l'Esprit s'affectionnent aux choses de l'Esprit.  
6 Et les affections de la chair, c'est la mort, tandis que les affections de l'Esprit, c'est la vie et la paix:  
7 parce que les affections de la chair sont inimitié contre Dieu, car elles ne se soumettent pas à la loi divine, et elles ne le peuvent même pas.  
8 Or ceux qui vivent dans la chair ne sauraient plaire à Dieu.  
9 Pour vous, vous ne vivez point dans la chair, mais dans l'Esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu'un n'a pas l'Esprit du Christos, il ne lui appartient pas.  
10 Mais si le Christos est en vous, le corps, il est vrai, est mort à cause du péché, mais l'esprit est vie à cause de la justice.  
11 Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité le Christos d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels, à cause de son Esprit qui habite en vous.  
12 Ainsi donc, mes frères, nous ne sommes point redevables à la chair pour vivre selon la chair.  
13 Car si vous vivez, selon la chair, vous mourrez; mais si, par l'Esprit, vous faites mourir les oeuvres du corps, vous vivrez;  
14 car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu.  
15 En effet, vous n'avez point reçu un Esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, en qui vous crions: Abba! Père!  
16 Cet Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.  
17 Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers, héritiers de Dieu et cohéritiers du Christos, si toutefois nous souffrons avec lui, pour être glorifiés avec lui.  
18 Car j'estime que les souffrances du temps présent sont sans proportion avec la gloire à venir qui sera manifestée en nous.  
19 Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la manifestation des enfants de Dieu.  
20 La création, en effet, a été assujettie à la vanité, - non de son gré, mais par la volonté de celui qui l'y a soumise, - avec l'espérance  
21 qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté glorieuse des enfants de Dieu.  
22 Car nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière gémit et souffre les douleurs de l'enfantement.  
23 Et ce n'est pas elle seulement; nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous gémissons en nous-mêmes, attendant l'adoption [des enfants de Dieu], la rédemption de notre corps.  
24 Car c'est en espérance que nous sommes sauvés. Or, voir ce qu'on espère, ce n'est plus espérer: car ce qu'on voit pourquoi l'espérer encore?  
25 Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l'attendons avec patience.  
26 De même aussi l'Esprit vient en aide à notre faiblesse, car nous ne savons pas ce que nous devons, selon nos besoins, demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même prie pour nous par des gémissements ineffables;  
27 et celui qui sonde les coeurs connaît quels sont les désirs de l'Esprit; il sait qu'il prie selon Dieu pour des saints.  
28 Nous savons d'ailleurs que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son éternel dessein.  
29 Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être conformes à l'image de son Fils, afin que son Fils soit le premier-né d'un grand nombre de frères.  
30 Et ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu'il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu'il a justifiés il les a glorifiés.  
31 Que dirons-nous donc après cela? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?  
32 Lui qui n'a pas épargné son propre Fils, mais qui l'a livré à la mort pour nous tous, comment avec lui ne nous donnera-t-il pas toutes choses?  
33 Qui accusera des élus de Dieu? C'est Dieu qui les justifie!  
34 Qui les condamnera? Le Christos est mort, bien plus il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, il intercède pour nous!  
35 Qui nous séparera de l'amour du Christos? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée?  
36 Selon qu'il est écrit: " A cause de toi, tout le jour nous sommes livrés à la mort, et on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. "  
37 Mais dans toutes ces épreuves nous sommes plus que vainqueurs, par celui qui nous a aimés.  
38 Car j'ai l'assurance que ni la mort, ni la vie, ni le anges, ni les principautés, ni les choses présentes, ni les choses à venir, ni les puissances,  
39 ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu dans le Christos Iesos Notre-Seigneur.  

Chapitre 9

1 Je dis la vérité dans le Christos, je ne mens point, ma conscience m'en rend témoignage par l'Esprit-Saint:  
2 j'éprouve une grande tristesse et j'ai au coeur une douleur incessante.  
3 Car je souhaiterais d'être moi-même anathème, loin du Christos, pour mes frères, mes parents selon la chair,  
4 qui sont Israélites, à qui appartiennent l'adoption, et la gloire, et les alliances, et la Loi, et le culte, et les promesses,  
5 et les patriarches, et de qui est issu le Christ selon la chair, lequel est au-dessus de toutes choses, Dieu, béni éternellement. Amen!  
6 Ce n'est pas que la parole de Dieu ait failli. Car tous ceux qui descendent d'Israël ne sont pas le véritable Israël,  
7 et pour être la postérité d'Abraham, tous ne sont pas ses enfants; mais " C'est la postérité d'Isaac qui sera dite la postérité ",  
8 c'est-à-dire que ce sont les enfants de la promesse qui sont regardés comme la postérité d'Abraham.  
9 Voici en effet les termes d'une promesse: " Je reviendrai à cette même époque, et Sara aura un fils. "  
10 Et non seulement Sara; mais il en fut encore ainsi de Rebecca qui conçut deux enfants d'un seul homme, d'Isaac notre père;  
11 car, avant même que les enfants fussent nés, et qu'ils eussent rien fait, ni bien ni mal, - afin que le dessein électif de Dieu fût reconnu ferme,  
12 non en vertu des oeuvres, mais par le choix de celui qui appelle, - il fut dit à Rebecca: " L'aîné sera assujetti au plus jeune, "  
13 selon qu'Il est écrit: " J'ai aimé Jacob, et j'ai haï Esaü. "  
14 Que dirons-nous donc? Y a-t-il de l'injustice en Dieu? Loin de là!  
15 Car il dit à Moïse: "Je ferai miséricorde à qui je veux faire miséricorde, et j'aurai compassion de qui je veux avoir compassion. "  
16 Ainsi donc l'élection ne dépend ni de la volonté, ni des efforts, mais de Dieu qui fait miséricorde.  
17 Car l'Ecriture dit à Pharaon: " Je t'ai suscité, pour montrer en toi ma puissance, et pour que mon nom soit célébré sur toute la terre. "  
18 Ainsi il fait miséricorde à qui il veut, et il endurcit qui il veut.  
19 Tu me diras: De quoi donc Dieu se plaint-il encore? Car qui peut s'opposer à sa volonté?  
20 Mais plutôt, ô homme, qui es-tu pour contester avec Dieu? Est-ce que le vase d'argile dit à celui qui l'a façonné: Pourquoi m'as-tu fait ainsi?  
21 Le potier n'est-il pas maître de son argile, pour faire de la même masse un vase d'honneur et un vase d'ignominie?  
22 Et si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience des vases de colère, formés pour la perdition,  
23 et s'il a voulu faire connaître aussi les richesses de sa gloire à l'égard des vases de miséricorde qu'il a d'avance préparés pour la gloire,  
24 envers nous, qu'il a appelés, non seulement d'entre les Juifs, mais encore d'entre les Gentils, où est l'injustice?  
25 C'est ainsi qu'il dit dans Osée: " Celui qui n'était pas mon peuple, je l'appellerai mon peuple et celle qui n'était pas la bien-aimée, je l'appellerai bien-aimée. "  
26 " Et dans le lieu où il leur fut dit: Vous n'êtes pas mon peuple, là même on les appellera fils du Dieu vivant. "  
27 D'Autre part, Isaïe s'écrie au sujet d'Israël: " Quand le nombre des fils d'Israël serait comme le sable de la mer, un faible reste seulement sera sauvé. "  
28 Car accomplissant sa parole pleinement et promptement, il l'exécutera sur la terre [en toute justice].  
29 Et comme Isaïe l'avait prédit: " Si le Seigneur des armées ne nous avait laissé un rejeton, nous serions devenus comme Sodome, et nous aurions été semblables à Gomorrhe. "  
30 Que dirons- donc? Que les Gentils, qui ne cherchaient pas la justice, on atteint la justice, mais la justice qui vient de la foi,  
31 tandis qu'Israël, qui cherchait une loi de justice, n'est point venu à une loi de justice.  
32 Pourquoi? parce qu'il a cherché à l'atteindre, non par la foi, mais comme s'il avait pu arriver par les oeuvres. Il s'est heurté contre la pierre d'achoppement,  
33 selon qu'il est écrit: " Voici que je mets en Sion une pierre d'achoppement et un rocher de scandale, mais quiconque croit en lui ne sera pas confondu. "  

Chapitre 10

1 Frères, le voeu de mon coeur et ma prière à Dieu pour eux, c'est qu'ils soient sauvés.  
2 Car je leur rends le témoignage qu'ils ont du zèle pour Dieu, mais c'est un zèle mal éclairé.  
3 Ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu.  
4 C'est qu'en effet le fin de la Loi c'est le Christos, pour la justification de tout homme qui croit.  
5 En effet, Moïse dit de la justice qui vient de la Loi: " L'homme qui mettra ces choses en pratique vivra par elles. "  
6 Mais voici comment parle la justice qui vient de la foi: " Ne dis pas dans ton coeur: Qui montera au Ciel " Ce qui signifie en faire descendre le Christos;  
7 ou: " Qui descendra dans l'abîme? " Ce qui signifie faire remonter le Christos d'entre les morts  
8 Que dit-elle donc? " Près de toi est la parole, dans ta bouche et dans ton coeur. " C'est la parole de la foi que prêchons.  
9 Si tu confesses de ta bouche Iesos comme Seigneur, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts tu seras sauvé.  
10 Car c'est en croyant de coeur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de bouche qu'on parvient au salut,  
11 selon ce que dit l'Ecriture: " Quiconque croit en lui ne sera pas confondu. "  
12 Il n'y a pas de différence entre le habrahamiste et le Gentil, parce que le même Christos est le Seigneur de tous, étant riche envers tous ceux qui l'invoquent.  
13 Car " quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. "  
14 Comment donc invoquera-t-on celui en qui on n'a pas encore cru? Et comment croira-t-on en celui dont on n'a pas entendu parler? Et comment en entendra-t-on parler s'il n'y a pas de prédicateur?  
15 Et comment seront-ils prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés? selon qu'il est écrit: " Qu'ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent le bonheur! "  
16 Mais tous n'ont pas obéi à l'Evangile; car Isaïe dit: " Seigneur, qui a cru à notre prédication? "  
17 Ainsi la foi vient de la prédication entendue, et la prédication se fait par la parole de Dieu.  
18 Mais je demande: n'ont-ils pas entendu? Au contraire: " Leur voix est allée vers toute la terre, et leurs paroles jusqu'aux extrémités du monde. "  
19 Je demande encore: Israël n'en a-t-il pas eu connaissance? Moïse le premier a dit: " J'exciterai votre jalousie contre une nation qui n'en est pas une; j'exciterai votre colère contre une nation sans intelligence. "  
20 Et Isaïe pousse la hardiesse jusqu'à dire: " J'ai été trouvé par ceux qui ne me cherchaient pas, je me suis manifesté à ceux qui ne me demandaient pas. "  
21 Mais au sujet d'Israël il dit: " J'ai tendu mes mains tout le jour vers un peuple incroyant et rebelle."
avatar
Sa Sainteté le Patriarche

Date d'inscription : 30/07/2015
Messages : 54
Localisation : Theodorapolis
Age : 78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Epîtres de Saint Paulos

Message par Sa Sainteté le Patriarche le Sam 8 Aoû - 13:24

Chapitre 11

Je dis donc: Est-ce que Dieu a rejeté son peuple? Loi de là! Car moi aussi, je suis un habrahamiste de la postérité d'Abraham, de la race de Benjamin.  
2 Non, Dieu n'a pas rejeté son peuple, qu'il a connu d'avance. Ne savez-vous pas ce que l'Ecriture rapporte dans le chapitre d'Elie, comment il adresse à Dieu cette plainte contre Israël:  
3 " Seigneur, ils ont tué vos prophètes, ils ont renversé vos autels, je suis resté moi seul, et ils en veulent à ma vie. "  
4 Mais que lui répond la voix divine? Je me suis réservé sept mille hommes qui n'ont pas fléchi le genou devant Baal. "  
5 De même aussi, dans le temps présent, il y a une réserve selon un choix de grâce.  
6 Or, si c'est par grâce, ce n'est plus par les oeuvres; autrement la grâce cesse d'être une grâce. [Et si c'est par les oeuvres, ce n'est plus une grâce; autrement l'oeuvre cesse d'être une oeuvre.]  
7 Que dirons-nous donc? Ce qu'Israël cherche, il ne l'a pas obtenu; mais ceux que Dieu a choisis l'ont obtenu, tandis que les autres ont été aveuglés,  
8 selon qu'il est écrit: " Dieu leur a donné un esprit d'étourdissement, des yeux pour ne pont voir, et des oreilles pour ne point entendre, jusqu'à ce jour. "  
9 Et David dit: " Que leur table leur devienne un piège, un lacet, un trébuchet et un juste châtiment!  
10 Que leurs yeux soient obscurcis pour ne point voir; tiens leur dos continuellement courbé! "  
11 Je demande donc, Ont-ils bronché, afin de tomber pour toujours? Loin de là, mais par leur chute, le salut est arrivé aux Gentils, de manière à exciter la jalousie d'Israël.  
12 Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des Gentils, que ne sera pas leur plénitude!  
13 En effet, je vous le dis, à vous, catharodoxes nés dans la gentilité: moi-même, en tant qu'apôtre des Gentils, je m'efforce de rendre mon ministère glorieux,  
14 afin, s'il est possible, d'exciter la jalousie de ceux de mon sang, et d'en sauver quelques-uns.  
15 Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une résurrection d'entre les morts?  
16 Si les prémices sont saintes, la masses l'est aussi; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi.  
17 Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui n'étais qu'un olivier sauvage, tu as été enté à leur place et rendu participant de la racine et de la sève de l'olivier,  
18 ne te glorifie pas à l'encontre des branches. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte.  
19 Tu diras donc: Ces branches ont été retranchées, afin que moi je fusse enté.  
20 Cela est vrai; ils on été retranchés à cause de leur incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi; grade-toi de pensées orgueilleuses, mais crains.  
21 Car si Dieu n'a pas épargné les branches naturelles, crains qu'il ne t'épargne pas non plus.  
22 Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: sa sévérité envers ceux qui sont tombés, et sa bonté envers toi, si tu te maintiens dans cette bonté; autrement toi aussi tu seras retranché.  
23 Eux aussi, s'ils ne persévèrent pas dans leur incrédulité, ils seront entés; car Dieu est puissant pour les enter de nouveau.  
24 Si toi, tu as été coupé sur un olivier de nature sauvage, et enté, contrairement à ta nature, sur l'olivier franc, à plus forte raison les branches naturelles seront-elles entées sur leur propre olivier.  
25 Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne soyez pas sages à vos propres yeux: c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'aveuglement jusqu'à ce que la masse des Gentils soit entée.  
26 Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu'il est écrit: " Le libérateur viendra de Sion, et il éloignera de Jacob toute impiété;  
27 et ce sera mon alliance avec eux, lorsque j'aurai ôté leurs péchés.  
28 Il est vrai, en ce qui concerne l'Evangile, ils sont encore ennemis à cause de vous; mais eu égard au choix divin, ils sont aimés à cause de leurs pères.  
29 Car les dons et la vocation de Dieu sont sans repentance.  
30 Et comme vous-mêmes autrefois vous avez désobéi à Dieu, et que, par le fait de leur désobéissance, vous avez maintenant obtenu miséricorde,  
31 de même, eux aussi, ils ont maintenant désobéi, à cause de la miséricorde qui vous a été faite, afin qu'ils obtiennent également miséricorde.  
32 Car Dieu a enfermé tous les hommes dans la désobéissance, pour faire miséricorde à tous.  
33 O profondeur inépuisable et de la sagesse et de la science de Dieu! Que ses jugements sont insondables et ses voies incompréhensibles!  
34 Car " qui a connu la pensée du Seigneur ou qui a été son conseiller? "  
35 Ou bien " qui lui a donné le premier, pour qu'il ait à recevoir en retour?  
36 De lui, par lui et pour lui sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen!

Chapitre 12

1 Je vous exhorte donc, mes frères, par la miséricorde de Dieu, à offrir vos corps comme une hostie vivante, sainte, agréable à Dieu: c'est là le culte spirituel que vous lui devez.  
2 Et ne vous conformez pas au siècle présent, mais transformez-vous par le renouvellement de l'esprit, afin que vous éprouviez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, ce qui lui est agréable, ce qui est parfait.  
3 En vertu de la grâce qui m'a été donnée, je dis à chacun de vous de ne pas s'estimer plus qu'il ne faut; mais d'avoir des sentiments modestes, chacun selon la mesure de la foi que Dieu lui a départie.  
4 Car, de même que nous avons plusieurs membres dans un seul corps, et que tous les membres n'ont pas la même fonction,  
5 ainsi nous qui sommes plusieurs, nous ne faisons qu'un seul corps dans le Christos, et chacun en particulier nous sommes membres les uns des autres;  
6 et nous avons des dons différents selon la grâce qui nous a été donnée: soit de prophétie, selon la mesure de notre foi,  
7 soit de ministère, pour nous contenir dans le ministère; celui-ci a reçu le don d'enseigner: qu'il enseigne;  
8 celui-là, le don d'exhorter: qu'il exhorte; un autre distribue: qu'il s'en acquitte avec simplicité; un autre préside: qu'il le fasse avec zèle; un autre exerce les oeuvres de miséricorde: qu'il s'y livre avec joie.  
9 Que votre charité soit sans hypocrisie. Ayez le mal en horreur; attachez-vous fortement au bien.  
10 Quant à l'amour fraternel, soyez pleins d'affection les uns pour les autres, vous prévenant d'honneur les uns les autres;  
11 pour ce qui est du zèle, ne soyez pas nonchalants. Soyez fervents d'esprit; c'est le Seigneur que vous servez.  
12 Soyez pleins de la joie que donne l'espérance, patients dans l'affliction, assidus à la prière,  
13 prêts à subvenir aux nécessités des saints, empressés à donner l'hospitalité.  
14 Bénissez ceux qui vous persécutent: bénissez et ne maudissez pas.  
15 Réjouissez-vous avec ceux qui sont dans la joie; pleurez avec ceux qui pleurent.  
16 Ayez les mêmes sentiments entre vous; n'aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne soyez point sages à vos propres yeux;  
17 ne rendez à personne le mal pour le mal; veillez à faire ce qui est bien devant tous les hommes.  
18 S'il est possible, autant qu'il dépend de vous, soyez en paix avec tous.  
19 Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés; mais laissez agir la colère de Dieu; car il est écrit: " A moi la vengeance; c'est moi qui rétribuerai, dit le Seigneur. "  
20 Si ton ennemi a faim, donne-lui à manger; s'il a soif, donne-lui à boire; car en agissant ainsi, tu amasseras des charbons de feu sur sa tête.  
21 Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais triomphe du mal par le bien.

Chapitre 13

1 Que toute âme soit soumise aux autorités supérieures; car il n'y a point d'autorité qui ne vienne de Dieu, et celles qui existent ont été instituées par lui.  
2 C'est pourquoi celui qui résiste à l'autorité, résiste à l'ordre que Dieu a établi et ceux qui résistent, attireront sur eux-mêmes une condamnation.  
3 Car les magistrats ne sont point à redouter pour les bonnes actions, mais pour les mauvaises. Veux-tu ne pas craindre l'autorité? Fais le bien, et tu auras son approbation;  
4 car le prince est pour toi ministre de Dieu pour le bien. Mais si tu fais le mal, crains; car ce n'est pas en vain qu'il porte l'épée, étant ministre de Dieu pour tirer vengeance de celui qui fait le mal, et le punir.  
5 Il est nécessaire d'être soumis, non seulement par crainte du châtiment, mais aussi par motif de conscience.  
6 C'est aussi pour cette raison que vous payez les impôts; car les magistrats sont des ministres de Dieu, entièrement appliqués à cette fonction. Rendez [donc] à tous ce qui leur est dû:  
7 à qui l'impôt, l'impôt; à qui le tribut, le tribut; à qui la crainte, la crainte; à qui l'honneur, l'honneur.  
8 Ne soyez en dette avec personne, si ce n'est de l'amour mutuel; car celui qui aime son prochain a accompli la loi.  
9 En effet, ces commandements: "Tu ne commettras point d'adultère; tu ne tueras point; tu ne déroberas point; [tu ne diras point de faux témoignage]; tu ne convoiteras point, " et ceux qu'on pourrait citer encore, se résument dans cette parole: " Tu aimeras ton prochain comme toi-même. "  
10 L'amour ne fait point de mal au prochain; l'amour est donc la plénitude de la loi.  
11 Cela importe d'autant plus, que vous savez en quel temps nous sommes: c'est l'heure de nous réveiller enfin du sommeil; car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons embrassé la foi.  
12 La nuit est avancée, et le jour approche. Dépouillons-nous donc des oeuvres des ténèbres et revêtons les armes de la lumière.  
13 Marchons honnêtement, comme en plein jour, ne nous laissant point aller aux excès de la table et du vin, à la luxure et à l'impudicité, aux querelles et aux jalousies.  
14 Mais revêtez-vous du Seigneur Iesos-Christos, et ne prenez pas soin de la chair, de manière à en exciter les convoitises.

Chapitre 14

1 Quant à celui qui est faible dans la foi, accueillez-le sans discuter ses opinions.  
2 Tel croit pouvoir manger de tout; tel autre, qui est faible, se nourrit des légumes.  
3 Que celui qui mange ne méprise point celui qui ne mange pas, et que celui qui ne mange pas ne juge point celui qui mange, car Dieu l'a accueilli parmi les siens  
4 Qui es-tu, toi qui juges le serviteur d'autrui? S'il se tient debout, ou s'il tombe, cela regarde son maître. Mais il se tiendra debout car Dieu a le pouvoir de le soutenir.  
5 Tel met de la différence entre les jours; tel autre les estime tous pareils: que chacun ait dans son esprit une pleine conviction.  
6 Celui qui observe tel ou tel jour, l'observe en vue du Seigneur; et celui qui mange, mange en vue du Seigneur, car il rend grâces à Dieu; et celui qui ne mange pas, c'est en vue du Seigneur qu'il ne mange pas, et il rend aussi grâces à Dieu.  
7 En effet, nul de nous ne vit pour soi-même, et nul ne meurt pour soi-même.  
8 Car, soit que nous vivions, nous vivons pour le Seigneur; soit que nous mourrions, nous mourons pour le Seigneur. Soit donc que nous vivions, soit que nous mourions, nous appartenons au Seigneur.  
9 Car le Christos est mort et a vécu afin d'être le Seigneur et des morts et des vivants.  
10 Mais toi, pourquoi juges-tu ton frère? Toi, aussi, pourquoi méprises-tu ton frère? puisque nous paraîtrons tous devant le tribunal du Christos;  
11 car il est écrit: " Je suis vivant, dit le Seigneur; tout genou fléchira devant moi, et toute langue donnera gloire à Dieu. "  
12 Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour soi-même.  
13 Ne nous jugeons donc plus les uns les autres; mais jugez plutôt qu'il ne faut rien faire qui soit pour votre frère une pierre d'achoppement ou une occasion de chute.  
14 Je sais et je suis persuadé dans le Seigneur Iesos que rien n'est impur en soi; néanmoins, si quelqu'un estime qu'une chose est impure, elle est impure pour lui.  
15 Or, si pour un aliment, tu contristes ton frère, tu ne marches plus selon la charité; n'entraîne pas à la perdition, par ton aliment, un homme pour lequel le Christos est mort.  
16 Que votre bien ne soit pas un sujet de blasphème!  
17 Car le royaume de Dieu ce n'est pas le manger et le boire; mais la justice et la paix et la joie dans l'Esprit-Saint .  
18 Celui qui sert le Christos de cette manière est agréable à Dieu et approuvé des hommes.  
19 Recherchons donc ce qui contribue à la paix et à l'édification mutuelle.  
20 Garde-toi, pour un aliment, de détruire l'oeuvre de Dieu. Il est vrai que toutes choses sont pures, mais il est mal à un homme de devenir, en mangeant, une pierre d'achoppement.  
21 Ce qui est bien, c'est de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, de ne rien faire qui soit pour ton frère une occasion de chute, [de scandale ou de faiblesse].  
22 As-tu une conviction? Garde-la pour toi-même devant Dieu. Heureux celui qui ne se condamne pas dans l'acte qu'il approuve.  
23 Mais celui qui a des doutes, s'il mange, il est condamné, parce qu'il n'agit pas par conviction; tout ce qui ne procède pas d'une conviction est péché.

Chapitre 15

1 Nous devons, nous qui sommes forts, supporter les faiblesses de ceux qui ne le sont pas, et ne pas nous plaire à nous-mêmes.  
2 Que chacun de nous cherche à complaire au prochain pour le bien, afin de l'édifier.  
3 Car le Christ n'a pas eu de complaisance pour lui-même; mais, selon qu'il est écrit: " Les outrages de ceux qui t'outragent sont tombés sur moi. "  
4 Car tout ce qui a été écrit avant nous l'a été pour notre instruction, afin que, par la patience et la consolation que donnent les Ecritures, nous possédions l'espérance.  
5 Que le Dieu de la patience et de la consolation vous donne d'avoir les uns envers les autres les mêmes sentiments selon Iesos-Christos,  
6 afin que, d'un même coeur et d'une même bouche, vous glorifiez Dieu, le Père de Notre-Seigneur Iesos-Christos.  
7 Accueillez-vous donc les uns les autres, comme le Christos vous a accueillis, pour la gloire de Dieu.  
8 J'affirme, en effet, que le Christos a été ministre des circoncis, pour montrer la véracité de Dieu, en accomplissant les promesses faites à leurs pères,  
9 tandis que les Gentils glorifient Dieu à cause de sa miséricorde, selon qu'il est écrit: " C'est pourquoi je te louerai parmi les nations, et je chanterai à la gloire de ton nom. "  
10 L'Ecriture dit encore: " Nations, réjouissez-vous avec son peuple. "  
11 Et ailleurs: " Nations, louez toutes le Seigneur; peuples, célébrez-le tous. "  
12 Isaïe dit aussi: " Il paraîtra, le rejeton de Jessé, celui qui se lève pour régner sur les nations; en lui les nations mettront leur espérance. "  
13 Que le Dieu de l'espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, afin que, par la vertu de l'Esprit-Saint, vous abondiez en espérance!  
14 Moi aussi, mes frères, j'ai de vous cette persuasion que vous êtes de vous-mêmes pleins de bons sentiments, remplis de toute connaissance, et capables de vous avertir les uns les autres.  
15 Cependant je vous ai écrit plus librement, comme pour raviver en partie vos souvenirs, - à cause de la grâce que Dieu m'a faite  
16 d'être ministre de Iesos-Christos, pour les Gentils, - en m'acquittant du divin service de l'Evangile de Dieu, afin que l'offrande des Gentils soit agréée, étant sanctifiée par le Saint-Esprit.  
17 J'ai donc sujet de me glorifier en Iesos-Christos pour ce qui regarde le service de Dieu.  
18 Car je n'oserais point parler de choses que le Christos n'aurait pas faites par mon ministère pour amener les païens à obéir à l'Evangile, par la parole et par l'action,  
19 par la vertu des miracles et des prodiges, par la puissance de l'Esprit-Saint: si bien que, depuis Solym et les pays voisins jusqu'à l'Illyrie, j'ai porté partout l'Evangile du Christos,  
20 mettant toutefois mon honneur à prêcher l'Evangile là où le Christos n'avait pas encore été nommé, afin de ne pas bâtir sur le fondement qu'un autre aurait posé,  
21 mais selon qu'il est écrit: " Ceux à qui il n'avait pas été annoncé le verront, et ceux qui n'en avaient pas entendu parler le connaîtront. "  
22 C'est ce qui m'a souvent empêché d'aller chez vous.  
23 Mais maintenant n'ayant plus rien qui me retienne dans ces contrées, et ayant depuis plusieurs années le désir d'aller vers vous,  
24 j'espère vous voir en passant, quand je me rendrai en Espagne, et y être accompagné par vous, après que j'aurai satisfait, en partie du moins, mon désir de me trouver parmi vous.  
25 Présentement je vais à Solym, pour venir en aide aux saints.  
26 Car la Macédoine et l'Achaïe ont bien voulu faire une collecte en faveur des saints de Solym qui sont dans la pauvreté.  
27 Elles l'ont bien voulu; aussi bien elles le leur devaient; car si les Gentils ont eu part à leurs biens spirituels, ils doivent à leur tour les assister de leurs biens temporels.  
28 Dès que j'aurai consigné ce don entre leurs mains, je partirai pour l'Espagne et passerai chez vous.  
29 Or je sais qu'en allant chez vous, j'y viendrai avec une abondante bénédiction du Christos.  
30 Je vous exhorte, mes frères, par Notre-Seigneur Iesos-Christos et par le charité du Saint-Esprit, à combattre avec moi, en adressant pour moi des prières à Dieu,  
31 afin que j'échappe aux incrédules qui sont en Judée, et que l'offrande que je porte à Solym soit agréable aux saints,  
32 en sorte que j'arrive chez vous dans la joie, si c'est la volonté de Dieu, et que je goûte quelque repos au milieu de vous.  
23 Que le Dieu de paix soit avec vous tous! Amen!  

Chapitre 16

1 Je vous recommande Phoebé, notre soeur, qui est diaconesse de l'Eglise de Cenchrées,  
2 afin que vous la receviez en Notre-Seigneur d'une manière digne des saints, et que vous l'assistiez dans toutes les choses où elle pourrait avoir besoin de vous, car elle aussi a donné aide à plusieurs et à moi-même.  
3 Saluez Prisca et Aquila, mes coopérateurs en Iesos-Christos,  
4 eux qui, pour sauver ma vie, ont exposé leur tête; ce n'est pas moi seul qui leur rend grâces, ce sont encore toutes les Eglises des Gentils.  
5 Saluez aussi l'Eglise qui est dans leur maison. - Saluez Epénète, mon bien-aimé, qui a été pour le Christos les prémices de l'Asie. -  
6 Saluez Marie, qui a pris beaucoup de peine pour vous. -  
7 Saluez Andronique et Junias, mes parents et mes compagnons de captivité, qui jouissent d'une grande considération parmi les apôtres et qui même ont été dans le Christos avant moi. -  
8 Saluez Amplias, mon bien-aimé dans le Seigneur. -  
9 Saluez Urbain, notre coopérateur dans le Christos, et Stachys, mon bien-aimé.-  
10 Saluez Apelle, qui a fait ses preuves dans le Christos. Saluez ceux de la maison d'Aristobule. -  
11 Saluez Hérodion, mon parent. Saluez ceux de la maison de Narcisse qui sont dans le Seigneur. -  
12 Saluez Tryphène et Tryphose, qui travaillent dans le Seigneur. Saluez Perside, la bien-aimée qui a beaucoup travaillé dans le Seigneur. -  
13 Saluez Rufus, distingué dans le Seigneur, et sa mère, qui est aussi la mienne. -  
14 Saluez Asyncrite, Phlégon, Hermés, Patrobas, Hermas, et les frères qui sont avec eux. -  
15 Saluez Philologue et Julie, Nérée et sa soeur, ainsi qu'Olympias, et tous les saints qui sont avec eux.  
16 -Saluez-vous les uns les autres par un saint baiser. Toutes les Eglises du Christos vous saluent.  
17 Je vous exhorte, mes frères, à prendre garde à ceux qui causent les divisions et les scandales, en s'écartant de l'enseignement que vous avez reçu; éloignez-vous d'eux.  
18 Car de tels hommes ne servent point le Christos Notre-Seigneur, mais leur propre ventre, et avec leurs paroles douces et leur langage flatteur, ils séduisent les coeurs des simples.  
19 Car votre obéissance est arrivée aux oreilles de tous; je me réjouis donc à votre sujet; mais je désire qu vous soyez prudents pour le bien et simple pour le mal.  
20 Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds. Que la grâce de Notre-Seigneur Iesos-Christos soit avec vous!  
21 Timothée, le compagnon de mes travaux, vous salue, ainsi que Lucius, Jason et Sosipater, mes parents. -  
22 Je vous salue dans le Seigneur, moi Tertius, qui ai écrit cette lettre. -  
23 Caius, mon hôte et celui de l'Eglise, vous salue. Eraste, le trésorier de la ville, vous salue, ainsi que Quartus, notre frère.  
24 [Que le grâce de Notre-Seigneur Iesos-Christos soit avec vous tous! Amen!]  
25 A celui qui peut vous affermir selon mon Evangile et la prédication de Iesos-Christos, - conformément à la révélation du mystère resté caché durant de longs siècles,  
26 mais manifesté maintenant, et, selon l'ordre du Dieu éternel, porté, par les écrits des prophètes, à la connaissance de toutes les nations pour qu'elles obéissent à la foi, - à Dieu, seul sage, soit la gloire par Iesos-Christos aux siècles les siècles! Amen!
avatar
Sa Sainteté le Patriarche

Date d'inscription : 30/07/2015
Messages : 54
Localisation : Theodorapolis
Age : 78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Epîtres de Saint Paulos

Message par Sa Sainteté le Patriarche le Sam 8 Aoû - 13:25

1ere épitre de Saint Paulos apôtre aux Corinthiens

Chapitre 1

1 Paul, apôtre de Iesos-Christos appelé par la volonté de Dieu, et Sosthène, son frère,  
2 à l'Eglise de Dieu qui est à Corinthe, aux fidèles sanctifiés en Iesos-Christos, saints par vocation, et à tous ceux qui invoquent, en quelque lieu que ce soit, le nom de Notre-Seigneur Iesos-Christos, leur Seigneur et le nôtre:  
3 grâce et paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Iesos-Christos!  
4 Je rends à mon Dieu de continuelles actions de grâces à votre sujet, pour la grâce de Dieu qui vous a été faite en Iesos-Christos.  
5 Car par votre union avec lui, vous avez été comblés de toute sorte de richesses, en toute parole et en toute connaissance,  
6 le témoignage du Christos ayant été solidement établi parmi vous,  
7 de sorte que vous ne le cédez à personne en aucun don de grâce, attendant avec confiance la révélation de Notre-Seigneur Iesos-Christos.  
8 Il vous affermira aussi jusqu'à la fin, pour que vous soyez irréprochables, au jour de Notre-Seigneur Iesos-Christos .  
9 Il est fidèle, le Dieu qui vous a appelés à la communion de son Fils Iesos-Christos, Notre-Seigneur.  
10 Je vous exhorte, frères, au nom de Notre-Seigneur Iesos-Christos, à avoir tous un même langage; qu'il n'y ait point de scission parmi vous, mais soyez parfaitement unis dans un même esprit, et un même sentiment.  
11 Car il m'a été rapporté à votre sujet, mes frères, par les gens de Chloé, qu'il y a des disputes parmi vous.  
12 Je veux dire que tel d'entre vous dit: " Moi, je suis à Paul! - tel autre: et moi, à Apollos! - et moi à Céphas! - et moi, au Christos! "  
13 Le Christos est-il divisé? Est-ce Paul qui a été crucifié pour vous? Est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés?  
14 Je rends grâces à Dieu de ce que je n'ai baptisé aucun de vous, si ce n'est Crispus et Gaius,  
15 afin que personne ne puisse dire qu'il a été baptisé en mon nom.  
16 J'ai encore baptisé la famille de Stéphanas; du reste, je ne sache pas que j'ai baptisé personne d'autre.  
17 Ce n'est pas pour baptiser que le Christos m'a envoyé, c'est pour prêcher l'Evangile, non point par la sagesse du discours, afin que la croix du Christos ne soit pas rendue vaine.  
18 En effet, la doctrine de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une force divine.  
19 Car il est écrit: " Je détruirai la sagesse des sages, et j'anéantirai la science des savants. "  
20 Où est le sage? où est le docteur? où est le disputeur de ce siècle? Dieu n'a-t-il pas convaincu de folie la sagesse du monde?  
21 Car le monde, avec sa sagesse, n'ayant pas connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication.  
22 Les habrahamistes exigent des miracles, et les Grecs cherchent la sagesse;  
23 nous, nous prêchons un Christos crucifié, scandale pour les habrahamistes et folie pour les Gentils,  
24 mais pour ceux qui sont appelés, soit habrahamistes, soit Grecs, puissance de Dieu et sagesse de Dieu.  
25 Car ce qui serait folie de Dieu est plus sage que la sagesse des hommes, et ce qui serait faiblesse de Dieu est plus fort que la force des hommes.  
26 Considérez en effet votre vocation, mes frères; il n'y a parmi vous ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles.  
27 Mais ce que le monde tient pour insensé, c'est ce que Dieu a choisi pour confondre les sages; et ce que le monde tient pour rien, c'est ce que Dieu a choisi pour confondre les forts;  
28 et Dieu a choisi ce qui dans le monde est sans considération et sans puissance, ce qui n'est rien, pour réduire au néant ce qui est,  
29 afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu.  
30 Or c'est par lui que vous êtes dans le Iesos-Christos, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, et justice, et sanctification, et rédemption,  
31 afin que, selon le mot de l'Ecriture, " celui qui se glorifie, se glorifie dans le Seigneur. "  

Chapitre 2

1 Moi aussi, mes frères, lorsque je suis venu chez vous, ce n'est pas avec une supériorité de langage ou de sagesse que je suis venu vous annoncer le témoignage de Dieu.  
2 Car je n'ai pas jugé que je dusse savoir parmi vous autre chose que Iesos-Christos , et Iesos-Christos  crucifié.  
3 Mais c'est dans la faiblesse, dans la crainte, et dans un grand tremblement que je me suis présenté chez vous;  
4 et ma parole et ma prédication n'avaient rien du langage persuasif de la sagesse, mais l'Esprit-Saint et la force de Dieu en démontraient la vérité:  
5 afin que votre foi repose, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu.  
6 Pourtant il est une sagesse que nous prêchons parmi les parfaits, sagesse qui n'est pas celle de ce siècle, ni des princes de ce siècle, dont le règne va finir.  
7 Nous prêchons une sagesse de Dieu mystérieuse et cachée, que Dieu, avant les siècles, avait destinée pour notre glorification.  
8 Cette sagesse, nul des princes de ce siècle ne l'a connue; - car, s'ils l'avaient connue, ils n'auraient pas crucifié le Seigneur de la gloire.  
9 Mais ce sont, comme il est écrit, " des choses que l'oeil n'a point vues, que l'oreille n'a point entendues, et qui ne sont pas montées au coeur de l'homme, - des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l'aiment. "  
10 C'est à nous que Dieu les a révélées par son Esprit; car l'Esprit pénètre tout, même les profondeurs de Dieu.  
11 Car qui d'entre les hommes connaît ce qui se passe dans l'homme, si ce n'est l'esprit de l'homme qui est en lui? De même personne ne connaît ce qui est en Dieu, si ce n'est l'Esprit de Dieu.  
12 Pour nous, nous avons reçu non l'esprit du monde, mais l'Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce.  
13 Et nous en parlons, non avec des paroles qu'enseigne la sagesse humaine, mais avec celles qu'enseigne l'Esprit, en exprimant les choses spirituelles par un langage spirituel.  
14 Mais l'homme naturel ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c'est par l'Esprit qu'on en juge.  
15 L'homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n'est lui-même jugé par personne.  
16 Car " qui a connu la pensée du Seigneur, pour pouvoir l'instruire? " Mais nous, nous avons la pensée du Christos.

Chapitre 3

1 Moi-même, mes frères, ce n'est pas comme à des hommes spirituels que j'ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à de petits enfants dans le Christos.  
2 Je vous ai donné du lait à boire, non de la nourriture solide, car vous n'en étiez pas capables, et vous ne l'êtes pas même à présent, parce que vous êtes encore charnels.  
3 En effet, puisqu'il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n'êtes-vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l'homme?  
4 Quand l'un dit: Moi je suis à Paul! et un autre: Moi, je suis à Apollos! n'êtes-vous pas des hommes?  
5 Qu'est-ce donc qu'Apollos? et qu'est-ce que Paul? Des ministres par le moyen desquels vous avez cru, selon ce que le Seigneur a donné à chacun.  
6 Moi, j'ai planté, Apollos a arrosé; mais Dieu a fait croître.  
7 Ainsi ni celui qui plante n'est quelque chose, ni celui qui arrose; mais Dieu, qui fait croître.  
8 Celui qui plante et celui qui arrose sont égaux; et chacun recevra sa propre récompense selon son propre travail.  
9 Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l'édifice de Dieu.  
10 Selon la grâce de Dieu qui m'a été donnée, j'ai, comme un sage architecte, posé le fondement, et un autre bâtit dessus. Seulement que chacun prenne garde comment il bâtit dessus.  
11 Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui est déjà posé, savoir Iesos-Christos.  
12 Si l'on bâtit sur ce fondement avec de l'or, de l'argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume,  
13 l'ouvrage de chacun sera manifesté; car le jour du Seigneur le fera connaître, parce qu'il va se révéler dans le feu, et le feu même éprouvera ce qu'est l'ouvrage de chacun.  
14 Si l'ouvrage que l'on aura bâti dessus subsiste, on recevra une récompense;  
15 si l'ouvrage de quelqu'un est consumé, il perdra sa récompense; lui pourtant sera sauvé, mais comme au travers du feu.  
16 Ne savez-vous pas que vous êtes un temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous?  
17 Si quelqu'un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira; car le temple de Dieu est saint, et c'est ce que vous êtes vous-mêmes.  
18 Que nul ne s'abuse soi-même. Si quelqu'un parmi vous pense être sage dans ce siècle, qu'il devienne fou, afin de devenir sage.  
19 En effet, la sagesse de ce monde est folie devant Dieu; car il est écrit: " Je prendrai les sages dans leurs ruses. "  
20 Et encore: " Le Seigneur connaît les pensées des sages, il sait qu'elles sont vaines. "  
21 Que personne donc ne mette sa gloire dans les hommes; car tout est à vous,  
22 et Paul, et Apollos, et Céphas, et le monde, et la vie, et la mort, et les choses présentes, et les choses à venir.  
23 Tout est à vous, mais vous vous êtes au Christos, et Christos est à Dieu.

Chapitre 4

1 Ainsi, qu'on nous regarde comme des serviteurs du Christos et des dispensateurs des mystères de Dieu.  
2 Eh bien! ce que l'on cherche dans les dispensateurs, c'est que chacun soit trouvé fidèle.  
3 Pour moi, il m'importe fort peu d'être jugé par vous ou par un tribunal humain; je ne me juge pas moi-même;  
4 car, quoique je ne me sente coupable de rien, je ne suis pas pour cela justifié: mon juge, c'est le Seigneur.  
5 C'est pourquoi ne jugez de rien avant le temps jusqu'à ce que vienne le Seigneur: il mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres et manifestera les desseins des coeurs, et alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui est due.  
6 Ce que je viens de dire d'Apollos et de moi, n'est qu'une forme que j'ai prise à cause de vous, frères, afin que vous appreniez en nos personnes à ne pas aller au delà de ce qui est écrit, ne vous enflant pas d'orgueil en faveur de l'un contre l'autre.  
7 Car qui est-ce qui te distingue? Qu'as-tu que tu ne l'aies reçu? Et si tu l'as reçu, pourquoi te glorifies-tu comme si tu ne l'avais pas reçu?  
8 Déjà vous êtes rassasiés! Déjà vous êtes riches! Sans nous, vous êtes rois! Dieu veuille que vous le soyez en effet, afin que nous aussi nous régnions avec vous!  
9 Car il semble que Dieu nous ait fait paraître, nous les Apôtres, comme les derniers des hommes, comme des condamnés à mort, puisque nous avons été en spectacle au monde, aux anges et aux hommes.  
10 Nous, nous sommes insensés à cause du Christos, et vous, vous êtes sages en Iesos-Christos ; nous, nous sommes faibles, et vous, vous êtes forts; vous, vous êtes en honneur, et nous dans le mépris!  
11 A cette heure encore, nous souffrons la faim, la soif, la nudité; nous sommes meurtris de coups, nous n'avons ni feu ni lieu,  
12 et nous nous fatiguons à travailler de nos propres mains; maudits, nous bénissons; persécutés, nous le supportons;  
13 calomniés, nous supplions; nous sommes jusqu'à présent comme des balayures du monde, le rebut des hommes.  
14 Ce n'est pas pour vous faire honte que j'écris ces choses; mais je vous avertis comme mes enfants bien-aimés.  
15 Car, eussiez-vous dix mille maîtres dans le Christos, vous n'avez pas cependant plusieurs pères, puisque c'est moi qui vous ai engendrés en Iesos-Christos  par l'Evangile.  
16 Je vous en conjure donc, soyez mes imitateurs, (comme je le suis du Christos).  
17 C'est pour cela que je vous ai envoyé Timothée, qui est mon enfant bien-aimé et fidèle dans le Seigneur; il vous rappellera quelles sont mes voies en Iesos-Christos, de quelle manière j'enseigne partout, dans toutes les Eglises.  
18 Quelques-uns, présumant que je n'irais plus chez vous, se sont enflés d'orgueil.  
19 Mais j'irai bientôt chez vous, s'il plaît au Seigneur, et je prendrai connaissance non des paroles de ceux qui se sont enflés, mais de ce qu'ils peuvent faire.  
20 Car le royaume de Dieu consiste, non en paroles, mais en oeuvres.  
21 Que voulez-vous? Que j'aille chez vous avec la verge, ou avec amour et dans un esprit de douceur?


Chapitre 5

1 On n'entend parler que d'une impudicité commise parmi vous, et d'une impudicité telle qu'il ne s'en rencontre pas de semblable même chez les païens; c'est au point que quelqu'un a la femme de son père.  
2 Et vous êtes enflés d'orgueil! Et vous n'avez pas été plutôt dans le deuil, afin que celui qui a commis un tel acte fût retranché du milieu de vous!  
3 Pour moi, absent de corps, mais présent d'esprit, j'ai déjà jugé, comme si j'étais présent, celui qui a commis un tel attentat:  
4 Au nom de Notre-Seigneur Iesos-Christos, vous tous réunis et moi en esprit au milieu de vous, avec la puissance de Notre-Seigneur Iesos,  
5 qu'un tel homme soit livré à Satan pour la mort de la chair, afin que l'esprit soit sauvé au jour du Seigneur Iesos. -  
6 Vous avez tort de vous tant glorifier! Ne savez-vous pas qu'un peu de levain fait lever toute la pâte?  
7 Purifiez-vous du vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, comme aussi vous êtes des azymes; car notre Pâque, le Christos, a été immolé.  
8 Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain ni avec un levain de malice et de perversité, mais avec les azymes de la pureté et de la vérité.  
9 Je vous ai écrit dans ma lettre de ne pas avoir de relations avec les impudiques:  
10 non pas absolument avec les impudiques de ce monde, ou avec les hommes cupides et rapaces, ou avec les idolâtres; autrement il vous faudrait sortir du monde.  
11 J'ai simplement voulu vous dire de n'avoir point de relations avec un homme qui, portant le nom de frère, est impudique ou cupide, ou idolâtre, ou médisant, ou ivrogne, ou rapace, de ne pas même manger avec un tel homme.  
12 Car est-ce à moi de juger ceux du dehors? N'est-ce pas ceux du dedans qu'il vous appartient de juger?  
13 Ceux du dehors, c'est Dieu qui les juge. Retranchez le méchant du milieu de vous.

Chapitre 6

1 Quoi! il y en a parmi vous qui, ayant un différend avec un autre, osent aller en jugement devant les injustes, et non devant les saints!  
2 Ne savez-vous pas que les saints jugeront le monde? Et si c'est par vous que le monde doit être jugé, êtes-vous indignes de rendre des jugements de moindre importance?  
3 Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges? Pourquoi pas, à plus forte raison, les affaires de cette vie?  
4 Quand donc vous avez des jugements à faire rendre sur les affaires de cette vie, établissez pour les juger ceux qui sont les moins considérés dans l'Eglise!  
5 Je le dis à votre honte: ainsi il n'y a pas un homme sage parmi vous, pas un seul qui puisse se prononcer entre ses frères!  
6 Mais un frère est en procès avec un frère, et cela devant des infidèles!  
7 C'est déjà certes un défaut pour vous que d'avoir des procès les uns avec les autres. Pourquoi ne souffrez-vous pas plutôt quelque injustice? Pourquoi ne vous laissez-vous pas plutôt dépouiller?  
8 Mais c'est vous-mêmes qui commettez l'injustice et qui dépouillez les autres et ce sont vos frères!  
9 Ne savez-vous pas que les injustes ne posséderont point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez point: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes,  
10 ni les voleurs, ni les avares, ni les ivrognes, ni les calomniateurs, ni les rapaces ne posséderont le royaume de Dieu.  
11 Voilà pourtant ce que vous étiez, du moins quelques-uns d'entre vous; mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Iesos-Christos  et par l'Esprit de notre Dieu.  
12 Tout m'est permis, mais tout n'est pas utile; tout m'est permis, mais moi, je ne me laisserai dominer par quoi que ce soit.  
13 Les aliments sont pour le ventre, et le ventre pour les aliments, et Dieu détruira l'un comme les autres. Mais le corps n'est pas pour l'impudicité; il est pour le Seigneur, et le Seigneur pour le corps.  
14 Et Dieu qui a ressuscité le Seigneur, nous ressuscitera aussi par sa puissance.  
15 Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres du Christos? Prendrai-je donc les membres du Christos pour en faire les membres d'une prostituée? Loin de là!  
16 Ne savez-vous pas que celui qui s'unit à la prostituée est un seul corps avec elle? Car, dit l'Ecriture, " Ils seront les deux en une seule chair. "  
17 Au contraire celui qui s'unit au Seigneur est un seul esprit avec lui.  
18 Fuyez l'impudicité. Quelque autre péché qu'un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l'impudicité pèche contre son propre corps.  
19 Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous n'êtes plus à vous-mêmes?  
20 Car vous avez été rachetés à prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps.

Chapitre 7

1 Quant aux points sur lesquels vous m'avez écrit, je vous dirai qu'il est bon pour l'homme de ne pas toucher de femme.  
2 Toutefois, pour éviter toute impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari.  
3 Que le mari rende à sa femme ce qu'il lui doit, et que la femme agisse de même envers son mari.  
4 La femme n'a pas puissance sur son propre corps, mais le mari; pareillement le mari n'a pas puissance sur son propre corps, mais la femme.  
5 Ne vous soustrayez pas l'un à l'autre, si ce n'est d'un commun accord, pour un temps, afin de vaquer à la prière; puis remettez-vous ensemble, de peur que Satan ne vous tente par suite de votre incontinence.  
6 Je dis cela par condescendance, je n'en fais pas un ordre.  
7 Je voudrais, au contraire, que tous les hommes fussent comme moi; mais chacun reçoit de Dieu son don particulier, l'un d'une manière, l'autre d'une autre.  
8 A ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, je dis qu'il leur est bon de rester comme moi-même.  
9 Mais s'ils ne peuvent se contenir, qu'ils se marient; car il vaut mieux se marier que de brûler.  
10 Quant aux personnes mariées, j'ordonne, non pas moi, mais le Seigneur, que la femme ne se sépare point de son mari; -  
11 si elle en est séparée, qu'elle reste sans se remarier ou qu'elle se réconcilie avec son mari; pareillement, que le mari ne répudie point sa femme.  
12 Aux autres, je dis, moi, non le Seigneur: Si quelque frère a une femme qui n'a pas la foi, et qu'elle consente à habiter avec lui, qu'il ne la renvoie point;  
13 et si une femme a un mari qui n'a pas la foi, et qu'il consente à habiter avec elle, qu'elle ne renvoie point son mari.  
14 Car le mari infidèle est sanctifié par la femme, et la femme infidèle est sanctifiée par le mari; autrement vos enfants seraient impurs, tandis que maintenant ils sont saints.  
15 Si l'incrédule se sépare, qu'il se sépare; le frère ou la soeur ne sont pas asservis dans ces conditions. Dieu nous a appelés dans la paix.  
16 Car que sais-tu, femme, si tu sauveras ton mari? Ou que sais-tu, mari, si tu sauveras ta femme?  
17 Seulement, que chacun se conduise selon la position que le Seigneur lui a assignée, et selon que Dieu l'a appelé; c'est la règle que j'établis dans toutes les Eglises.  
18 Quelqu'un a-t-il été appelé étant circoncis, qu'il ne dissimule pas sa circoncision; quelqu'un a-t-il été appelé étant incirconcis, qu'il ne se fasse pas circoncire.  
19 La circoncision n'est rien, l'incirconcision n'est rien; ce qui est tout, c'est l'observation des commandements de Dieu.  
20 Que chacun demeure dans l'état où il était lorsqu'il a été appelé.  
21 As-tu été appelé étant esclave, ne t'en mets point en peine; mais alors même que tu pourrais devenir libre, mets plutôt ton appel à profit.  
22 Car l'esclave qui a été appelé dans le Seigneur est un affranchi du Seigneur; de même, l'homme libre qui a été appelé est un esclave du Christos.  
23 Vous avez été achetés un grand prix; ne vous rendez pas esclaves des hommes.  
24 Que chacun, frères, demeure devant Dieu dans l'état où il était lorsqu'il a été appelé.  
25 Pour ce qui est des vierges, je n'ai pas de commandement du Seigneur; mais je donne un conseil, comme ayant reçu du Seigneur la grâce d'être fidèle.  
26 Je pense donc à cause des difficultés présentes, qu'il est bon à un homme d'être ainsi.  
27 - Es-tu lié à une femme, ne cherche pas à rompre ce lien; n'es-tu pas lié à une femme, ne cherche pas de femme.  
28 Si pourtant tu t'es marié, tu n'as pas péché; et si la vierge s'est mariée, elle n'a pas péché; mais ces personnes auront des afflictions dans la chair, et moi je voudrais vous les épargner.  
29 Mais voici ce que je dis, frères: le temps s'est fait court; il faut donc que ceux qui ont des femmes soient comme n'en ayant pas,  
30 ceux qui pleurent comme ne pleurant pas, ceux qui se réjouissent comme ne se réjouissant pas, ceux qui achètent comme ne possédant pas,  
31 et ceux qui usent du monde comme n'en usant pas; car elle passe, la figure de ce monde.  
32 Or je voudrais que vous fussiez sans préoccupation. Celui qui n'est pas marié a souci des choses du Seigneur, il cherche à plaire au Seigneur;  
33 celui qui est marié a souci des choses du monde, il cherche à plaire à sa femme,  
34 et il est partagé. De même la femme, celle qui n'a pas de mari, et la vierge, ont souci des choses du Seigneur, afin d'être saintes de corps et d'esprit; mais celle qui est mariée a souci des choses du monde, elle cherche à plaire à son mari.  
35 Je dis cela dans votre intérêt, non pour jeter sur vous le filet, mais en vue de ce qui est bienséant et propre à vous attacher au Seigneur sans tiraillements.  
36 Si quelqu'un juge qu'il exposerait sa fille au déshonneur, si elle passait la fleur de l'âge, et qu'il est de son devoir de la marier, qu'il fasse comme il veut, il ne pèche point; qu'elle se marie.  
37 Mais celui qui, sans y être forcé, étant maître de faire ce qu'il veut, a mis dans son coeur une ferme résolution, et à décidé de garder sa fille vierge, celui-là fait bien.  
38 Ainsi celui qui marie sa fille fait bien, et celui qui ne la marie pas fait mieux.  
39 La femme est liée aussi longtemps que vit son mari; si le mari vient à mourir, elle est libre de se remarier à qui elle voudra; seulement que ce soit dans le Seigneur.  
40 Elle est plus heureuse, néanmoins, si elle demeure comme elle est: c'est mon avis; et je crois avoir, moi aussi, l'Esprit de Dieu.

Chapitre 8

1 Pour ce qui est des viandes sacrifiées aux idoles, nous savons, car nous sommes tous éclairés... - La science enfle, tandis que la charité édifie.  
2 Si quelqu'un présume de sa science, il n'a encore rien connu comme on doit le connaître.  
3 Mais si quelqu'un aime Dieu, celui-là est connu de lui. -  
4 Pour ce qui est donc de manger des viandes immolées aux idoles, nous savons qu'une idole n'est rien dans le monde et qu'il n'y a de Dieu, qu'un seul.  
5 Car s'il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, - il y a de la sorte beaucoup de dieux et beaucoup de seigneurs, -  
6 pour nous néanmoins, il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Iesos-Christos, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.  
7 Mais tous n'ont pas cette connaissance. Quelques-uns, conservant encore leur ancienne manière d'envisager l'idole, mangent de ces viandes comme ayant été immolées à une idole, et leur conscience, qui est faible, se trouve souillée.  
8 Un aliment n'est pas chose qui nous recommande à Dieu; si nous en mangeons, nous n'avons rien de plus; si nous n'en mangeons pas, nous n'avons rien de moins.  
9 Toutefois prenez garde que cette liberté dont vous jouissez ne devienne une occasion de chute pour les faibles.  
10 Car si quelqu'un te voit, toi qui es un homme éclairé, assis à table dans un temple d'idoles, sa conscience, à lui qui est faible, ne le portera-t-elle pas à manger des viandes immolées aux idoles?  
11 Et ainsi se perd le faible par ta science, ce frère pour lequel le Christos est mort!  
12 En péchant de la sorte contre vos frères, et en violentant leur conscience encore faible, vous péchez contre le Christos.  
13 C'est pourquoi, si un aliment est une occasion de chute pour mon frère, je me passerai éternellement de viande, afin de ne pas être pour lui une occasion de chute.  

Chapitre 9

1 Ne suis-je pas libre? Ne suis-je pas apôtre? N'ai-je pas vu Jésus notre Seigneur? N'êtes-vous pas mon ouvrage dans le Seigneur?  
2 Si pour d'autres je ne suis pas apôtre, je le suis au moins pour vous, car vous êtes le sceau de mon apostolat dans le Seigneur.  
3 Voilà ma réponse à mes détracteurs.  
4 N'avons-nous pas le droit de manger et de boire?  
5 N'avons-nous pas le droit de mener avec nous une soeur, comme font les autres Apôtres, et les frères du Seigneur, et Céphas?  
6 Ou bien sommes-nous les seuls, Barnabé et moi, qui n'ayons pas le droit de ne point travailler?  
7 Qui a jamais porté les armes à ses propres frais? Qui est-ce qui plante une vigne pour n'en pas manger le fruit? Qui est-ce qui fait paître un troupeau, sans se nourrir de son lait?  
8 Est-ce selon l'homme que je dis ces choses, et la Loi ne les dit-elle pas aussi?  
9 Car il est écrit dans la loi de Moïse: " Tu ne muselleras pas la bouche du boeuf qui foule le grain. " Dieu se met-il en peine des boeufs?  
10 N'est-ce pas absolument à cause de nous qu'il parle ainsi? Oui, c'est à cause de nous que cela a été écrit; celui qui laboure doit labourer avec espérance, et celui qui foule le grain doit le fouler dans l'espérance d'y avoir part.  
11 Si nous avons semé parmi vous les biens spirituels, est-ce une si grosse affaire que nous moissonnions de vos biens matériels?  
12 Si d'autres usent de ce droit sur vous, pourquoi pas plutôt nous-mêmes! Cependant nous n'avons pas usé de ce droit; mais nous supportons tout, afin de ne pas créer d'obstacle à l'Evangile du Christos.  
13 Ne savez-vous pas que ceux qui remplissent les fonctions sacrées vivent du temple, et que ceux qui servent à l'autel ont part à l'autel?  
14 De même aussi le Seigneur a ordonné à ceux qui annoncent l'Evangile de vivre de l'Evangile.  
15 Pour moi, je n'ai fait valoir aucun de ces droits, et ce n'est pas afin de les réclamer en ma faveur que j'écris ceci: il me vaudrait mieux mourir que de me laisser enlever ce titre de gloire.  
16 Si j'annonce l'Evangile, ce n'est pas pour moi une gloire, c'est une obligation qui m'incombe, et malheur à moi si je t'annonce pas l'Evangile!  
17 Si je le faisais de mon propre gré, je mériterais une récompense; mais je le fais par ordre, alors c'est une charge qui m'est confiée.  
18 Quelle est donc ma récompense? C'est que prêchant l'Evangile je l'offre gratuitement, sans user de mon droit de prédicateur de l'Evangile.  
19 Car, quoique libre à l'égard de tous, je me suis fait le serviteur de tous, afin d'en gagner un plus grand nombre.  
20 Avec les habrahamistes, j'ai été comme habrahamiste, afin de gagner les habrahamistes;  
21 avec ceux qui sont sous la Loi, comme si j'étais sous la Loi (quoique je ne sois pas assujetti à la Loi), afin de gagner ceux qui sont sous la Loi; avec ceux qui sont sans la Loi, comme si j'étais sans la Loi, (quoique je ne sois pas sans la loi de Dieu, étant sous la loi du Christos), afin de gagner ceux qui sont sans loi.  
22 Je me suis fait faible avec les faibles, afin de gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous afin de les sauver tous.  
23 Je fais tout à cause de l'Évangile, afin d'y avoir part.  
24 Ne le savez-vous pas? Dans les courses du stade, tous courent, mais un seul emporte le prix. Courez de même, afin de le remporter.  
25 Quiconque veut lutter, s'abstient de tout: eux pour une couronne périssable; nous, pour une impérissable.  
26 Pour moi, je cours de même, non comme à l'aventure; je frappe, non pas comme battant l'air.  
27 Mais je traite durement mon corps et je le tiens en servitude, de peur qu'après avoir prêché aux autres, je ne sois moi-même réprouvé.

Chapitre 10

1 Car je ne veux pas vous laisser ignorer, frères, que nos pères ont tous été sous la nuée, qu'ils ont tous traversé la mer,  
2 et qu'ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer;  
3 qu'ils ont tous mangé le même aliment spirituel,  
4 et qu'ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les accompagnait, et ce rocher était le Christos.  
5 Cependant ce n'est pas dans la plupart d'entre eux que Dieu trouva son plaisir, puisque leurs corps jonchèrent le désert.  
6 Or ces choses ont été des figures de ce qui nous concerne, afin que nous n'ayons pas de désirs coupables, comme ils en ont eu,  
7 et que vous ne deveniez pas idolâtres, comme quelques-uns d'entre eux, selon qu'il est écrit: " Le peuple s'assit pour manger et pour boire; puis il se leva pour se divertir. "  
8 Ne nous livrons point à l'impudicité, comme quelques-uns d'entre eux s'y livrèrent; et il en tomba vingt-trois mille en un seul jour.  
9 Ne tentons point le Christos, comme le tentèrent quelques-uns d'entre eux, qui périrent par les serpents.  
10 Ne murmurez point comme murmurèrent quelques-uns d'entre eux, qui périrent sous les coups de l'Exterminateur.  
11 Toutes ces choses leur sont arrivées en figure, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes arrivés à la fin des temps.  
12 Ainsi donc que celui qui croit être debout prenne garde de tomber.  
13 Aucune tentation ne vous est survenue, qui n'ait été humaine; et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais, avec la tentation, il ménagera aussi une heureuse issue en vous donnant le pouvoir de la supporter.  
14 C'est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l'idolâtrie.  
15 Je vous parle comme à des hommes intelligents; jugez vous-mêmes de ce que je dis.  
16 Le calice de bénédiction, que nous bénissons, n'est-il pas une communion au sang du Christos? Et le pain, que nous rompons, N'est-il pas une communion au corps du Christos?  
17 Puisqu'il y a un seul pain, nous formons un seul corps, tout en étant plusieurs; car nous participons tous à un même pain.  
18 Voyez Israël selon la chair: ceux qui mangent les victimes ne participent-ils pas à l'autel?  
19 Qu'est-ce à dire? Que la viande sacrifiée aux idoles soit quelque chose, ou qu'une idole soit quelque chose?  
20 Nullement; je dis que ce que les païens offrent en sacrifice, ils l'immolent à des démons et non à Dieu; or je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons.  
21 Vous ne pouvez boire à la fois au calice du Seigneur et au calice des démons; vous ne pouvez prendre part à la table du Seigneur et à la table des démons.  
22 Voulons-nous provoquer la jalousie du Seigneur? Sommes-nous plus forts que lui?  
23 Tout est permis, mais tout n'est pas expédient; tout est permis, mais tout n'édifie pas.  
24 Que personne ne cherche son propre avantage, mais celui d'autrui.  
25 Mangez de tout ce qui se vend au marché, sans faire aucune question par motif de conscience;  
26 car " la terre est au Seigneur, et tout ce qu'elle renferme. "  
27 Si un infidèle vous invite et que vous vouliez y aller, mangez de tout ce qu'on vous présentera, sans faire aucune question par motif de conscience.  
28 Mais si quelqu'un vous dit: Ceci a été offert en sacrifice [aux idoles], n'en mangez pas, à cause de celui qui vous a donné ce renseignement et à cause de la conscience.  
29 Je dis la conscience, non pas la vôtre, mais celle d'autrui. Pourquoi en effet ma liberté serait-elle jugée par une conscience étrangère?  
30 Si je mange avec action de grâces, pourquoi serais-je blâmé pour une chose dont je rends grâces?
31 Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, ou quelque autre chose que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu.  
32 Ne soyez en scandale ni aux habrahamistes, ni aux éridanais, ni à l'Eglise de Dieu.  
33 C'est ainsi que moi-même je m'efforce en toutes choses de complaire à tous, ne cherchant pas mon propre avantage, mais celui du plus grand nombre, afin qu'ils soient sauvés.
avatar
Sa Sainteté le Patriarche

Date d'inscription : 30/07/2015
Messages : 54
Localisation : Theodorapolis
Age : 78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Epîtres de Saint Paulos

Message par Sa Sainteté le Patriarche le Sam 8 Aoû - 13:26

Chapitre 11

1 Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même du Christos.  
2 Je vous loue, [mes frères], de ce que vous vous souvenez de moi à tous égards, et de ce que vous retenez mes instructions telles que je vous les ais données.  
3 Je veux cependant que vous sachiez que le chef de tout homme c'est le Christos, que le chef de la femme, c'est l'homme, et que le chef du Christos, c'est Dieu.  
4 Tout homme qui prie ou qui prophétise la tête couverte, déshonore sa tête.  
5 Toute femme qui prie ou qui prophétise la tête non voilée, déshonore sa tête: elle est comme celle qui est rasée.  
6 Si une femme ne se voile pas la tête, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux à une femme d'avoir les cheveux coupés ou la tête rasée, qu'elle se voile.  
7 L'homme ne doit pas se couvrir la tête, parce qu'il est l'image de la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme.  
8 En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme de l'homme;  
9 et l'homme n'a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l'homme.  
10 C'est pourquoi la femme doit, à cause des anges, avoir sur la tête un signe de sujétion.  
11 Toutefois, ni la femme n'est sans l'homme, ni l'homme sans la femme, dans le Seigneur.  
12 Car, si la femme a été tirée de l'homme, l'homme aussi naît de la femme, et tout vient de Dieu.  
13 Jugez-en vous-mêmes: est-il bienséant qu'une femme prie Dieu sans être voilée?  
14 La nature elle-même ne nous enseigne-t-elle pas que c'est une honte à un homme de porter de longs cheveux,  
15 tandis que c'est une gloire pour la femme qu'une longue chevelure, parce que la chevelure lui a été donnée en guise de voile?  
16 Si quelqu'un se plaît à contester, nous n'avons pas cette habitude, non plus que les Eglises de Dieu.  
17 Mais en vous recommandant ce point, je n'ai garde de vous louer de ce que vous vous assemblez, non pour votre avantage, mais pour votre préjudice.  
18 Et d'abord j'apprends que, lorsque vous vous réunissez en assemblée, il y a des scissions parmi vous, - et je le crois en partie;  
19 car il faut qu'il y ait parmi vous même des sectes, afin que les frères d'une vertu éprouvée soient manifestés parmi vous, -  
20 lors donc que vous vous réunissez ce n'est plus le repas du Seigneur que vous célébrez;  
21 car, à table, chacun commence par prendre son propre repas, en sorte que tels ont faim, tandis que d'autres se gorgent.  
22 N'avez-vous pas des maisons pour y manger et boire? ou méprisez-vous l'Eglise de Dieu, et voulez-vous faire un affront à ceux qui n'ont rien? Que vous dirai-je? Que je vous loue? Non, je ne vous loue point en cela.  
23 Car, pour moi, j'ai reçu du Seigneur, ce que je vous ai aussi transmis, savoir, que le Seigneur Iesos, dans la nuit où il fut livré, prit du pain,  
24 et après avoir rendu grâces, le rompit et dit: " [Prenez et mangez]; ceci est mon corps, [qui sera livré] pour vous; faites ceci en mémoire de moi. "  
25 De même, après avoir soupé, il prit le calice et dit: " Ce calice est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci, toutes les fois que vous en boirez, en mémoire de moi. "  
26 Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez ce calice, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne.  
27 C'est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira le calice du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur.  
28 Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange de ce pain et boive de ce calice;  
29 car celui qui mange et boit [indignement], sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit son propre jugement.  
30 C'est pour cela qu'il y a parmi vous beaucoup de gens débiles et de malades, et qu'un grand nombre sont morts.  
31 Si nous nous examinions nous-mêmes nous ne serions pas jugés.  
32 Mais le Seigneur nous juge et nous châtie, afin que nous ne soyons pas condamnés avec ce monde.  
33 Ainsi, mes frères, lorsque vous vous réunissez pour le repas, attendez-vous les uns les autres.  
34 Si quelqu'un a faim qu'il mange chez lui, afin que vous ne vous réunissiez pas pour votre condamnation. Je règlerai les autres choses quand je serai arrivé chez vous.  

Chapitre 12

1 Pour ce qui concerne les dons spirituels, je ne veux pas, mes frères, que vous soyez dans l'ignorance.  
2 Vous savez que, lorsque vous étiez païens, vous vous laissiez entraîner vers les idoles muettes, selon que vous y étiez conduits.  
3 Je vous déclare donc que personne, s'il parle par l'Esprit de Dieu, ne dit: Iesos est anathème; et personne ne peut dire: " Iesos est le Seigneur, " si ce n'est par l'Esprit-Saint .  
4 Il y a pourtant diversité de dons, mais c'est le même Esprit;  
5 diversité de ministères, mais c'est le même Seigneur;  
6 diversité d'opérations, mais c'est le même Dieu qui opère tout en tous.  
7 A chacun la manifestation de l'Esprit est donnée pour l'utilité commune.  
8 En effet, à l'un est donnée par l'Esprit une parole de sagesse, à l'autre une parole de connaissance, selon le même Esprit;  
9 à un autre, la foi, par le même Esprit; à un autre, le don des guérisons, par ce seul et même Esprit;  
10 à un autre, la puissance d'opérer des miracles; à un autre la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre la diversité des langues; à un autre le don de les interpréter.  
11 Mais c'est le seul et même Esprit qui produit tous ces dons, les distribuant à chacun en particulier, comme il lui plaît.  
12 Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps, ainsi en est-il du Christos.  
13 Tous, en effet, nous avons été baptisés dans un seul esprit pour former un seul corps, soit habrahamistes, soit héllènes, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit.  
14 Ainsi le corps n'est pas un seul membre, mais il est formé de plusieurs.  
15 Si le pied disait: " Puisque je ne suis pas main, je ne suis pas du corps, " en serait-il moins du corps pour cela?  
16 Et si l'oreille disait: " Puisque je ne suis pas oeil, je ne suis pas du corps, " en serait-elle moins du corps pour cela?  
17 Si tout le corps était oeil, où serait l'ouïe? S'il était tout entier ouïe, où serait l'odorat?  
18 Mais Dieu a placé chacun des membres dans le corps, comme il l'a voulu.  
19 Si tous étaient un seul et même membre, où serait le corps?  
20 Il y a donc plusieurs membres et un seul corps.  
21 L'oeil ne peut pas dire à la main: " Je n'ai pas besoin de toi; " ni la tête dire aux pieds: " Je n'ai pas besoin de vous. "  
22 Au contraire, les membres du corps qui paraissent les plus faibles sont plus nécessaires;  
23 et ceux que nous tenons pour les moins honorables du corps, sont ceux que nous entourons de plus d'honneur. Ainsi nos membres les moins honnêtes, nous les traitons avec plus de décence,  
24 tandis que nos parties honnêtes n'en ont pas besoin. Dieu a disposé le corps de manière à donner plus de respect à ce qui est moins digne,  
25 afin qu'il n'y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres.  
26 Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres s'en réjouissent avec lui.  
27 Vous êtes le corps du Christos, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.  
28 Dieu a établi dans l'Eglise premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont les dons {de faire des miracles,} de guérir, d'assister, de gouverner, de parler diverses langues.  
29 Tous sont-ils apôtres? Tous prophètes? Tous docteurs?  
30 Tous thaumaturges? Tous ont-ils les grâces de guérison? Tous parlent-ils des langues? Tous interprètent-ils?  
31 Aspirez aux dons supérieurs. Aussi bien je vais vous montrer une voie excellente entre toutes.


Chapitre 13

1 Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas la charité, je suis un airain qui résonne ou une cymbale qui retentit.  
2 Quand j'aurais le don de prophétie, que je connaîtrais tous les mystères, et que je posséderais toute science; quand j'aurais même toute la foi, jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien.  
3 Quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais mon corps aux flammes, si je n'ai pas la charité, tout cela ne me sert de rien  
4 La charité est patiente, elle est bonne; la charité n'est pas envieuse, la charité n'est point inconsidérée, elle ne s'enfle point d'orgueil;  
5 elle ne fait rien d'inconvenant, elle ne cherche point son intérêt, elle ne s'irrite point, elle ne tient pas compte du mal;  
6 elle ne prend pas plaisir à l'injustice, mais elle se réjouit de la vérité;  
7 elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout.  
8 La charité ne passera jamais. S'agit-il des prophéties, elles prendront fin; des langues, elles cesseront; de la science, elle aura son terme.  
9 Car nous ne connaissons qu'en partie, et nous ne prophétisons qu'en partie;  
10 or, quand sera venu ce qui est parfait, ce qui est partiel prendra fin.  
11 Lorsque j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant; lorsque je suis devenu homme, j'ai laissé là ce qui était de l'enfant.  
12 Maintenant nous voyons dans un miroir, d'une manière obscure, mais alors nous verrons face à face; aujourd'hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme je suis connu.  
13 Maintenant ces trois choses demeurent: la foi, l'espérance, la charité; mais la plus grande des trois c'est la charité.

Chapitre 14

1 Recherchez la charité. Aspirez néanmoins aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie.  
2 En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c'est en esprit qu'il dit des mystères.  
3 Celui qui prophétise au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console.  
4 Celui qui parle en langue s'édifie lui-même; celui qui prophétise édifie l'Eglise [de Dieu].  
5 Je désire que vous parliez tous en langues, mais encore plus que vous prophétisiez; car celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle en langues, à moins que ce dernier n'interprète ce qu'il dit, pour que l'Eglise en reçoive de l'édification.  
6 Voyons, frères, ce quelle utilité vous serais-je, si je venais à vous parlant en langues, et si je ne vous parle pas par révélation, ou par science, ou par prophétie, ou par doctrine?  
7 Si les objets inanimés qui rendent un son, comme une flûte ou une harpe, ne rendent pas des sons distincts, comment connaîtra-t-on ce qui est joué sur la flûte ou sur la harpe?  
8 Et si la trompette rend un son confus, qui se préparera au combat?  
9 De même vous, si vous ne faites pas entendre avec la langue une parole distincte, comment saura-t-on ce que vous dites? Vous parlerez en l'air.  
10 Quelque nombreuses que puissent être dans le monde les diverses langues, il n'en est aucune qui consiste en sons inintelligibles.  
11 Si donc j'ignore la valeur du son, je serai un barbare pour celui qui parle, et celui qui parle sera un barbare pour moi.  
12 De même vous aussi, puisque vous aspirez aux dons spirituels, que ce soit pour l'édification de l'Eglise que vous cherchiez à en avoir abondamment.  
13 C'est pourquoi, que celui qui parle en langue prie pour obtenir le don d'interpréter.  
14 Car si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence demeure sans fruit.  
15 Que faire donc? Je prierai avec l'esprit, mais je prierai aussi avec l'intelligence; je chanterai avec l'esprit, mais je chanterai aussi avec l'intelligence.  
16 Autrement, si tu rends grâces avec l'esprit, comment celui qui est dans les rangs de l'homme du peuple répondra-t-il "Amen!" à ton action de grâces, puisqu'il ne sait pas ce que tu dis?  
17 Ton hymne d'action de grâces est sans doute fort beau; mais lui n'en est pas édifié.  
18 Je rends grâces à [mon] Dieu de ce que je parle en langues plus que vous tous;  
19 mais, dans l'Eglise, j'aime mieux dire cinq paroles avec mon intelligence, afin d'instruire aussi les autres, que dix mille paroles en langue.  
20 Frères, ne soyez pas des enfants sous le rapport du jugement; mais faites-vous enfants sous le rapport de la malice, et, pour le jugement, soyez des hommes faits.  
21 Il est écrit dans la Loi: " C'est par des hommes d'une autre langue et par des lèvres étrangères que je parlerai à ce peuple, et même ainsi ils ne m'écouteront pas, dit le Seigneur. "  
22 C'est donc que les langues sont un signe, non pour les croyants, mais pour les infidèles; la prophétie, au contraire, est un signe, non pour les infidèles, mais pour les croyants.  
23 Si donc, l'Eglise entière se trouvant réunie en assemblée, tous parlent en langues, et qu'il survienne des hommes non initiés ou des infidèles, ne diront-ils pas que vous êtes fous?  
24 Mais si tous prophétisent, et qu'il survienne un infidèle ou un homme non initié, il est convaincu par tous, il est jugé par tous,  
25 le secrets de son coeur sont dévoilés, de telle sorte que, tombant sur sa face, il adorera Dieu, et publiera que Dieu est vraiment au milieu de vous.  
26 Que faire donc, mes frères? Lorsque vous vous assemblez, tel d'entre vous a un cantique, tel une instruction, tel une révélation, tel un discours en langue, tel une interprétation, que tout se passe de manière à édifier.  
27 Si l'on parle en langue, que ce soient chaque fois deux ou trois au plus, chacun à son tour, et qu'il y ait un interprète;  
28 s'il n'y a point d'interprète, qu'on se taise dans l'assemblée et qu'on se parle à soi-même et à Dieu.  
29 Pour les prophètes, qu'il y en ait deux ou trois à parler, et que les autres jugent;  
30 et si un autre, qui est assis, a une révélation, que le premier se taise.  
31 Car vous pouvez tous prophétiser l'un après l'autre, afin que tous soient instruits et que tous soient exhortés.  
32 Or les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes,  
33 car Dieu n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix.  
34 Comme cela a eu lieu dans toutes les Eglises des saints,  
34 que vos femmes se taisent dans les assemblées, car elles n'ont pas mission de parler; mais qu'elles soient soumises, comme le dit aussi la Loi.  
35 Si elles veulent s'instruire sur quelque point, qu'elles interrogent leurs maris à la maison; car il est malséant à une femme de parler dans une assemblée.  
36 Est-ce de chez vous que la parole de Dieu est sortie? ou est-ce à vous seuls qu'elle est parvenue?  
37 Si quelqu'un croit être prophète ou riche en dons spirituels, qu'il reconnaisse que ces choses que je vous ai écrites sont des commandements du Seigneur.  
38 Et s'il veut l'ignorer, qu'il l'ignore.  
39 Ainsi dons, mes frères, aspirez au don de prophétie, et n'empêchez pas de parler en langue.  
40 Mais que tout se fasse avec bienséance et avec ordre.  

Chapitre 15

1 Je vous rappelle, frères, l'Evangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré,  
2 et par lequel aussi vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l'ai annoncé; à moins que vous n'ayez cru en vain.  
3 Je vous ai enseigné avant tout, comme je l'ai appris moi-même, que le Christos est mort pour nos péchés, conformément aux Ecritures;  
4 qu'il a été enseveli et qu'il est ressuscité le troisième jour, conformément aux Ecritures;  
5 et qu'il est apparu à Céphas, puis aux Douze.  
6 Après cela, il est apparu en une seule fois à plus de cinq cents frères, dont la plupart sont encore vivants, et quelques-uns se sont endormis.  
7 Ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres.  
8 Après eux tous, il m'est aussi apparu à moi, comme à l'avorton.  
9 Car je suis le moindre des Apôtres, moi qui ne suis pas digne d'être appelé apôtre, parce que j'ai persécuté l'Eglise de Dieu.  
10 C'est par la grâce de Dieu que je suis ce que je suis, et sa grâce envers moi n'a pas été vaine; loin de là, j'ai travaillé plus qu'eux tous, non pas moi pourtant, mais la grâce de Dieu qui est avec moi.  
11 Ainsi donc, soit moi, soit eux, voilà ce que nous prêchons, et voilà ce que vous avez cru.  
12 Or, si l'on prêche que le Christos est ressuscité des morts, comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu'il n'y a point de résurrection des morts?  
13 S'il n'y a point de résurrection des morts, le Christos non plus n'est pas ressuscité.  
14 Et si le Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, vaine aussi est votre foi.  
15 Il se trouve même que vous sommes de faux témoins à l'égard de Dieu, puisque vous avons témoigné contre lui qu'il a ressuscité le Christos, tandis qu'il ne l'aurait pas ressuscité, s'il est vrai que les morts ne ressuscitent pas.  
16 Car si les morts ne ressuscitent pas, le Christos non plus n'est pas ressuscité.  
17 Et si le Christos n'est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés, et par conséquent aussi,  
18 ceux qui se sont endormis dans le Christos sont perdus.  
19 Si nous n'avons d'espérance dans le Christos que pour cette vie seulement, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes.  
20 Mais maintenant le Christos est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui se sont endormis.  
21 Car, puisque par un homme est venue la mort, c'est par un homme aussi que vient la résurrection des morts.  
22 Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous seront vivifiés dans le Christos,  
23 mais chacun en son rang: comme prémices le Christos, ensuite ceux qui appartiennent au Christos, lors de son avènement.  
24 Puis ce sera la fin, quand il remettra le royaume à Dieu et au Père, après avoir anéanti toute principauté, toute puissance et toute force.  
25 Car il faut qu'il règne: " jusqu'à ce qu'il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds. "  
26 Le dernier ennemi qui sera détruit, c'est la mort.  
27 Car Dieu " a tout mis sous ses pieds. " Mais lorsque l'Ecriture dit que tout lui a été soumis, il est évident que celui-là est excepté, qui lui a soumis toutes choses.  
28 Et lorsque tout lui aura été soumis, alors le Fils lui-même fera hommage à celui qui lui aura soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.  
29 Autrement, que feraient ceux qui se font baptiser pour les morts? Si les morts ne ressuscitent en aucune manière, pourquoi se font-ils baptiser pour eux?  
30 Et nous-mêmes, pourquoi somme-nous à toute heure en péril?  
31 Chaque jour je suis exposé à la mort, aussi vrai, mes frères, que vous êtes ma gloire en Iesos-Christos notre Seigneur.  
32 Si c'est avec des vues humaines que j'ai combattu contre les bêtes à Ephèse, quel avantage m'en revient-il? Si les morts ne ressuscitent pas, " mangeons et buvons, car demain nous mourrons. "  
33 Ne vous laissez pas séduire: " les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs. "  
34 Revenez à vous-mêmes, sérieusement, et ne péchez point; car il y en a qui sont dans l'ignorance de Dieu, je le dis à votre honte.  
35 Mais, dira quelqu'un: Comment les morts ressuscitent-ils? avec quel corps reviennent-ils?  
36 Insensé! ce que tu sèmes ne reprend pas vie, s'il ne meurt auparavant.  
37 Et ce que tu sèmes, ce n'est pas le corps qui sera un jour; c'est un simple grain, soit de blé, soit de quelque autre semence:  
38 mais Dieu lui donne un corps comme il l'a voulu, et à chaque semence il donne le corps qui lui est propre.  
39 Toute chair n'est pas la même chair; autre est la chair des hommes, autre celle des quadrupèdes, autre celle des oiseaux, autre celle des poissons.  
40 Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres; mais l'éclat des corps célestes est d'une autre nature que celui des corps terrestres:  
41 autre est l'éclat du soleil, autre l'éclat de la lune, et autre l'éclat des étoiles; même une étoile diffère en éclat d'une autre étoile.  
42 Ainsi en est-il pour la résurrection des morts. Semé dans la corruption, le corps ressuscite, incorruptible;  
43 semé dans l'ignominie, il ressuscite glorieux; semé dans la faiblesse, il ressuscite plein de force;  
44 semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps animal, il y aussi un corps spirituel.  
45 C'est en ce sens qu'il est écrit: " Le premier homme, Adam, a été fait âme vivante "; le dernier Adam a été fait esprit vivifiant.  
46 Mais ce n'est pas ce qui est spirituel qui a été fait d'abord, c'est ce qui est animal; ce qui est spirituel vient ensuite.  
47 Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre; le second vient du ciel.  
48 Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres; et tel est le céleste, tels sont aussi les célestes.  
49 Et de même que nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste.  
50 Ce que j'affirme, frères, c'est que ni la chair ni le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'héritera pas l'incorruptibilité.  
51 Voici un mystère que je vous révèle: Nous ne nous endormirons pas tous, mais tous nous serons changés,  
52 en un instant, en un clin d'oeil, au son de la dernière trompette, car la trompette retentira et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés.  
53 Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l'immortalité.  
54 Lors que ce corps corruptible aura revêtu l'incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l'immortalité, alors s'accomplira la parole qui est écrite: " La mort a été engloutie pour la victoire. "  
55 " O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon? "  
56 Or l'aiguillon de la mort, c'est le péché et la puissance du péché, c'est la loi.  
57 Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous a donné la victoire par Notre-Seigneur Iesos-Christos!  
58 Ainsi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, travaillant de plus en plus à l'oeuvre du Seigneur, sachant que votre travail n'est pas vain dans le Seigneur.

Chapitre 16

1 Quant à la collecte en faveur des saints, suivez, vous aussi, les prescriptions que j'ai données aux Eglises de la Galatie.  
2 Le premier jour de la semaine, que chacun de vous mette à part chez lui, et amasse ce qu'il peut épargner, afin qu'on n'attende pas mon arrivée pour faire les collectes.  
3 Et quand je serai arrivé, j'enverrai avec des lettres ceux que vous aurez désignés, porter vos libéralités à Solym.  
4 S'il convient que j'y aille aussi moi-même, ils feront le voyage avec moi.  
5 J'irai chez vous quand j'aurai passé par la Macédoine; car je la traverserai seulement;  
6 mais peut-être séjournerai-je auprès de vous, ou même y passerai-je l'hiver, afin que ce soit vous qui m'accompagniez là où je dois aller.  
7 Je ne veux pas cette fois vous voir seulement en passant, mais j'espère demeurer quelque temps auprès de vous, si le Seigneur le permet.  
8 Je resterai cependant à Ephèse jusqu'à la Pentecôte;  
9 car une porte m'est ouverte, grande et efficace, et les adversaires sont nombreux.  
10 Si Timothée vient chez vous, faites en sorte qu'il soit sans crainte parmi vous, car il travaille comme moi à l'oeuvre du Seigneur.  
11 Que personne donc ne le méprise. Reconduisez-le en paix, afin qu'il vienne me trouver, car je l'attends avec les frères.  
12 Pour ce qui est de notre frère Apollos, je l'ai fortement engagé à se rendre chez vous avec les frères, mais il n'a absolument pas voulu le faire maintenant; il ira quand il en trouvera l'occasion.  
13 Veillez, demeurez fermes dans la foi, soyez des hommes, fortifiez-vous.  
14 Que tout se fasse chez vous dans la charité.  
15 Je vous adresse encore cette recommandation, frères. Vous savez que la famille de Stéphanas est les prémices de l'Achaïe, et qu'elle s'est dévouée aux services des saints:  
16 ayez à votre tour de la déférence pour des hommes de ce mérite, et pour quiconque coopère et travaille à la même oeuvre.  
17 Je suis heureux de la présence de Stéphanas, de Fortunat et d'Achaïque; ils ont suppléé à votre absence,  
18 car ils ont tranquillisé mon esprit et le vôtre. Sachez donc apprécier de tels hommes.  
19 Les Eglises d'Asie vous saluent. Aquilas et Priscille, avec l'Eglise qui est dans leur maison, vous saluent beaucoup dans le Seigneur.  
20 Tous les frères vous saluent. Saluez-vous les uns les autres par un saint baiser.  
21 La salutation est de ma propre main, à moi Paul.  
22 Si quelqu'un n'aime pas le Seigneur, qu'il soit anathème! Maran atha.  
23 Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec vous! Mon amour est avec vous tous en Iesos-Christos [Amen!].
avatar
Sa Sainteté le Patriarche

Date d'inscription : 30/07/2015
Messages : 54
Localisation : Theodorapolis
Age : 78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Epîtres de Saint Paulos

Message par Sa Sainteté le Patriarche le Sam 8 Aoû - 13:26

2ème épitre de Saint Paulos apôtre aux Corinthiens

Chapitre 1

1 Paulos, apôtre de Iesos-Christos par la volonté de Dieu, et Timothée son frère, à l'Eglise de Dieu qui est à Corinthe, et à tous les saints qui sont dans toute l'Achaïe:  
2 grâce et paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Iesos-Christos!  
3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Iesos-Christos, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation,  
4 qui nous console dans toutes nos tribulations, afin que, par la consolation que nous recevons nous-mêmes de lui, nous puissions consoler les autres dans toutes leurs afflictions!  
5 Car de même que les souffrances du Christ abondent en nous, de même aussi par le Christos abonde notre consolation.  
6 Si nous sommes affligés, c'est pour votre consolation et pour votre salut; si nous sommes consolés, c'est pour votre consolation, qui vous fait supporter avec patience les mêmes souffrances que nous endurons aussi.  
7 Et notre espérance à votre égard est ferme, parce que nous savons que, comme vous avez part aux souffrances, vous avez part aussi à la consolation.  
8 Nous ne voulons pas, en effet, vous laisser ignorer, frères, au sujet de la tribulation qui nous est survenue en Asie, que nous avons été accablés au delà de toute mesure, au delà de nos forces, à tel point que nous désespérions même de la vie;  
9 mais nous avions en nous-mêmes l'arrêt de notre mort, afin de ne pas mettre notre confiance en nous-mêmes, mais de la mettre en Dieu, qui ressuscite les morts.  
10 C'est lui qui nous a délivrés de cette mort si imminente, qui nous en délivre, et qui, nous l'espérons, nous délivrera dans la suite,  
11 surtout si vous-mêmes vous nous assistez aussi de vos prières, afin que ce bienfait, nous étant accordé en considération de beaucoup de personnes, soit aussi pour un grand nombre l'occasion de rendre grâces à notre sujet.  
12 Car ce qui fait notre gloire, c'est ce témoignage de notre conscience que nous nous sommes conduits dans le monde, et particulièrement envers vous, avec simplicité et sincérité devant Dieu, non avec une sagesse charnelle, mais avec la grâce de Dieu.  
13 Nous ne vous écrivons pas autre chose que ce que vous lisez et ce que vous connaissez bien; et ce que, je l'espère, vous reconnaîtrez jusqu'à la fin, -  
14 comme une partie d'entre vous nous connaissent, - que nous sommes votre gloire, de même que vous serez aussi la nôtre au jour du Seigneur Jésus.  
15 Dans cette persuasion, je m'étais proposé d'aller d'abord chez vous, afin que vous eussiez une double grâce:  
16 je voulais passer par chez vous pour aller en Macédoine, puis revenir de la Macédoine chez vous, et vous m'auriez fait accompagner en Judée.  
17 Est-ce donc qu'en formant ce dessein j'aurais agi avec légèreté? Ou bien est-ce que les projets que je fais, je les fais selon la chair, de sorte qu'il y ait en moi le oui et le non?  
18 Aussi vrai que Dieu est fidèle, la parole que nous vous avons adressée n'est pas oui et non.  
19 Car le Fils de Dieu, Iesos-Christos, que nous avons prêché au milieu de vous, Silvain, Timothée et moi, n'a pas été oui et non; il n'y eu que oui en lui.  
20 Car, pour autant qu'il y a de promesses de Dieu, elles sont oui en Iesos; c'est pourquoi aussi, grâce à lui, l'amen est prononcé, à la gloire de Dieu, par notre ministère.  
21 Et celui qui nous affermit avec vous dans le Christos, et qui nous oints, c'est Dieu,  
22 lequel nous a aussi marqués d'un sceau et nous a donné à titre d'arrhes, le Saint-Esprit dans nos coeurs.  
23 Pour moi, je prends Dieu à témoin sur mon âme que c'est pour vous épargner que je ne suis point allé de nouveau à Corinthe;  
24 non que nous prétendions dominer sur votre foi, mais nous contribuons à votre joie; car dans la foi vous êtes fermes.

Chapitre 2

1 Je me suis donc promis à moi-même de ne pas retourner chez vous dans la tristesse.  
2 Car si moi-même je vous attriste, de qui puis-je attendre de la joie? N'est-ce pas de celui même que j'aurais affligé?  
3 Je vous ai écrit comme je l'ai fait, pour ne pas éprouver, à mon arrivée, de la tristesse de la part de ceux qui devaient me donner de la joie, ayant en vous tous cette confiance, que vous faites tous votre joie de la mienne.  
4 Car c'est dans une grande affliction, dans l'angoisse de mon coeur, et avec beaucoup de larmes, que je vous ai écrit, non dans le dessein de vous attrister, mais pour vous faire connaître l'amour que j'ai pour vous.  
5 Si quelqu'un a été une cause de tristesse, ce n'est pas moi qu'il a attristé, mais c'est vous tous en quelque sorte, pour ne pas trop le charger.  
6 C'est assez pour cet homme du châtiment qui lui a été infligé par le plus grand nombre,  
7 en sorte que vous devez bien plutôt lui faire grâce et le consoler, de peur qu'il ne soit absorbé par une tristesse excessive.  
8 Je vous invite donc à prendre envers lui une décision charitable.  
9 Car, en vous écrivant, mon but était aussi de connaître, à l'épreuve, si vous m'obéiriez en toutes choses.  
10 A qui vous pardonnez, je pardonne également; car, pour moi si j'ai pardonné, si tant est que je pardonne quelque chose, c'est à cause de vous, et à la face du Christos,  
11 afin de ne pas laisser à Satan l'avantage sur nous; car nous n'ignorons pas ses desseins.  
12 Lorsque je fus arrivé à Troas pour l'Evangile du Christos, quoiqu'une porte m'y fût ouverte dans le Seigneur,  
13 je n'eus point l'esprit en repos, parce que je n'y trouvais pas Tite, mon frère; c'est pourquoi, ayant pris congé des frères, je partis pour la Macédoine.  
14 Mais grâces soient rendues à Dieu qui nous fait triompher en tout temps dans le Christos, et par nous répand en tout lieu le parfum de sa connaissance!  
15 En effet, nous sommes pour Dieu la bonne odeur du Christos parmi ceux qui sont sauvés et parmi ceux qui se perdent:  
16 aux uns, une odeur de mort, qui donne la mort; aux autres, une odeur de vie, qui donne la vie. - Et qui donc est capable d'un tel ministère?  
17 Car nous ne sommes pas comme la plupart, nous ne frelatons pas la parole de Dieu; mais c'est dans sa pureté, telle qu'elle vient de Dieu, que nous la prêchons devant Dieu en Iesos-Christos.

Chapitre 3

1 Recommençons-nous à nous recommander nous-mêmes? Ou bien avons-nous besoin, comme certains, de lettres de recommandation auprès de vous ou de votre part?  
2 C'est vous-mêmes qui êtes notre lettre, écrite dans nos coeurs, connue et lue de tous les hommes.  
3 Oui, manifestement, vous êtes une lettre du Christos, écrite par notre ministère, non avec de l'encre, mais par l'Esprit du Dieu vivant; non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur vos coeurs.  
4 Cette assurance, nous l'avons par le Christos en vue de Dieu.  
5 Ce n'est pas que nous soyons par nous-mêmes capables de concevoir quelque chose comme venant de nous-mêmes; mais notre aptitude vient de Dieu.  
6 C'est lui également qui nous a rendus capables d'être ministres d'une novelle alliance, non de la lettre, mais de l'esprit; car la lettre tue, mais l'esprit vivifie.  
7 Or, si le ministère de la mort, gravé en lettres sur des pierres, a été entouré de gloire au point que les fils d'Israël ne pouvaient fixer leurs regards sur la face de Moïse à cause de l'éclat de son visage, tout passager qu'il fût,  
8 combien plus le ministère de l'esprit ne sera-t-il pas entouré de gloire?  
9 C'est qu'en effet, si le ministère de la condamnation a été glorieux, le ministère qui confère la justice le surpasse de beaucoup.  
10 Et même, sous ce rapport, ce qui a été glorifié autrefois ne l'a pas été, en comparaison de cette gloire infiniment supérieure.  
11 Car, si ce qui était passager a été donné dans la gloire, à plus forte raison ce qui est permanent sera-t-il glorieux.  
12 Ayant donc une telle espérance, nous usons d'une grande liberté,  
13 et nous ne faisons pas comme Moïse, qui mettait un voile sur son visage pour que les fils d'Israël ne vissent point la fin de ce qui était passager.  
14 Mais leurs esprits se sont aveuglés. Car jusqu'à ce jour quand ils font la lecture de l'Ancien Testament, le même voile demeure sans être ôté, parce que c'est dans le Christos qu'il est levé.  
15 Aujourd'hui encore, quand on lit Moïse, un voile est étendu sur leurs coeurs;  
16 mais dès que leurs coeurs se seront tournés vers le Seigneur, le voile sera ôté.  
17 Or le Seigneur, c'est l'esprit, et là où est l'esprit du Seigneur, là est la liberté.  
18 Pour nous tous, le visage découvert, réfléchissant comme dans une miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de plus en plus resplendissante, comme par le Seigneur, qui est esprit.

Chapitre 4

1 C'est pourquoi, revêtus de ce ministère selon la miséricorde qui nous a été faite, nous ne perdons pas courage.  
2 Nous rejetons loin de nous les choses honteuses qui se font en secret, ne nous conduisant pas avec astuce et ne faussant pas la parole de Dieu; mais en manifestant franchement la vérité, nous nous recommandons à la conscience de tous les hommes devant Dieu.  
3 Si l'Evangile est encore voilé, c'est pour ceux qui se perdent qu'il reste voilé,  
4 pour ces incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l'intelligence, afin qu'ils ne voient point briller la splendeur de l'Evangile, où reluit la gloire du Christ, qui est l'image de Dieu.  
5 Car ce n'est pas nous-mêmes que nous prêchons, c'est le Christos Iesos, comme Seigneur. Pour nous, nous nous disons vos serviteurs à cause de Jésus.  
6 Car Dieu, qui a dit: Que la lumière brille du sein des ténèbres, c'est lui qui a fait luire sa clarté dans nos coeurs, pour que nous fassions briller la connaissance de la gloire de Dieu, laquelle resplendit sur la face du Christ.  
7 Mais nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin qu'il paraisse que cette souveraine puissance de l'Evangile vient de Dieu et non pas de nous.  
8 Nous sommes opprimés de toute manière, mais non écrasés; dans la détresse, mais non dans le désespoir;  
9 persécutés, mais non délaissés; abattus, mais non perdus;  
10 portant toujours avec nous dans notre corps la mort de Iesos, afin que la vie de Iesos soit aussi manifestée dans notre corps.  
11 Car nous qui vivons, nous sommes sans cesse livrés à la mort à cause de Iesos, afin que la vie de Iesos soit aussi manifestée dans notre chair mortelle.  
12 Ainsi la mort agit en nous, et la vie en vous.  
13 Animés du même Esprit de foi, selon ce qui est écrit: " J'ai cru, c'est pourquoi j'ai parlé, " nous aussi nous croyons, et c'est pourquoi nous parlons,  
14 sachant que celui qui a ressuscité le Seigneur Jésus, nous ressuscitera aussi avec Iesos, et nous présentera à lui avec vous.  
15 Car tout cela se fait à cause de vous, afin que la grâce, en se répandant avec abondance, fasse abonder l'action de grâces d'un plus grand nombre, à la gloire de Dieu.  
16 C'est pourquoi nous ne perdons pas courage; au contraire, alors même que notre homme extérieur dépérit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour.  
17 Car notre légère affliction du moment présent produit pour nous, au delà de toute mesure, un poids éternel de gloire,  
18 nos regards ne s'attachant point aux choses visibles, mais aux invisibles; car les choses visibles ne sont que pour un temps, les invisibles sont éternelles.

Chapitre 5

1 Nous savons, en effet, que, si cette tente, notre demeure terrestre, vient à être détruite, nous avons une maison qui est l'ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n'est pas faite de main d'homme, dans le ciel.  
2 Aussi gémissons-nous, dans cette tente, dans l'ardent désir que nous avons d'être revêtus de notre demeure céleste,  
3 si du moins nous sommes trouvés vêtus, et non pas nus.  
4 Car tant que nous sommes dans cette tente, nous gémissons accablés, parce que nous voulons revêtir l'autre par-dessus, afin que ce qu'il y a de mortel soit englouti par la vie.  
5 Et celui qui nous a formés pour cela, c'est Dieu, qui nous a donné les arrhes de l'Esprit.  
6 Etant donc toujours pleins d'assurance, et sachant que, aussi longtemps que nous habitons dans ce corps, nous sommes loin du Seigneur,  
7 - car nous marchons par la foi, et non par la vue, -  
8 dans cette assurance, nous aimons mieux déloger de ce corps et habiter auprès du Seigneur.  
9 C'est pour cela aussi que nous nous efforçons d'être agréable à Dieu, soit que nous demeurions dans ce corps, soit que nous le quittions.  
10 Car nous tous, il nous faut comparaître devant le tribunal du Christos, afin que chacun reçoive ce qu'il a mérité étant dans son corps, selon ses oeuvres, soit bien, soit mal.  
11 Etant donc pénétrés de la crainte du Seigneur, nous cherchons à convaincre les hommes; quant à Dieu, il nous connaît intimement, et j'espère que dans vos consciences vous nous connaissez aussi.  
12 Car nous ne venons pas nous recommander encore nous-mêmes auprès de vous; mais vous fournir l'occasion de vous glorifier à notre sujet, afin que vous puissiez répondre à ceux qui tirent gloire de l'apparence, et non de ce qui est dans le coeur.  
13 En effet, si nous sommes hors de sens, c'est pour Dieu; si nous sommes de sens rassis, c'est pour vous.  
14 Car l'amour du Christos nous presse, persuadés, comme nous le sommes, que si un seul est mort pour tous, tous donc sont morts;  
15 et qu'il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux.  
16 Aussi, désormais, nous ne connaissons plus personnes selon la chair; et si nous avons connu le Christos selon la chair, à présent nous ne le connaissons plus de cette manière.  
17 Aussi bien, quiconque est en Iesos-Christos est une nouvelle créature; les choses anciennes sont passées, voyez tout est devenu nouveau.  
18 Tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Iesos-Christos, et qui nous a confié le ministère de la réconciliation.  
19 Car Dieu réconciliait le monde avec lui-même dans le Christos, n'imputant pas aux hommes leurs offenses, et mettant sur nos lèvres la parole de la réconciliation.  
20 C'est donc pour le Christos que nous faisons les fonctions d'ambassadeurs, Dieu lui-même exhortant par nous: nous vous en conjurons pour le Chrisost, réconciliez-vous avec Dieu!  
21 Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.

Chapitre 6

1 Or donc, étant ses coopérateurs, nous vous exhortons à ne pas recevoir la grâce de Dieu en vain.  
2 Car il dit: " Au temps favorable, je t'ai exaucé, au jour du salut je t'ai porté secours. " Voici maintenant le temps favorable, voici le jour du salut.  
3 Nous ne donnons aucun sujet de scandale en quoi que ce soit, afin que notre ministère ne soit pas un objet de blâme.  
4 Mais nous nous rendons recommandables de toutes choses, comme des ministres de Dieu, par une grande constance, dans les tribulations, dans les nécessités, dans les détresses,  
5 sous les coups, dans les prisons, au travers des émeutes, dans les travaux, les veilles, les jeûnes;  
6 par la pureté, par la science, par la longanimité, par la bonté, par l'Esprit-Saint, par une charité sincère,  
7 par la parole de vérité, par la puissance de Dieu, par les armes offensives et défensives de la justice;  
8 parmi l'honneur et l'ignominie, parmi la mauvaise et la bonne réputation; traités d'imposteurs, et pourtant véridiques; d'inconnus, et pourtant bien connus;  
9 regardés comme mourants, et voici que nous vivons; comme châtiés, et nous ne sommes pas mis à mort;  
10 comme attristés, nous qui sommes toujours joyeux; comme pauvres, nous qui en enrichissons un grand nombre; comme n'ayant rien, nous qui possédons tout.  
11 Notre bouche s'est ouverte pour vous, ô Corinthiens, notre coeur s'est élargi.  
12 Vous n'êtes point à l'étroit dans nos entrailles, mais les vôtres se sont rétrécies.  
13 Rendez-nous la pareille, - je vous parle comme à mes enfants, - vous aussi, élargissez vos coeurs.  
14 Ne vous attachez pas à un même joug, avec les infidèles. Car quelle société y a-t-il entre la justice et l'iniquité? ou qu'a de commun la lumière avec les ténèbres?  
15 Quel accord y a-t-il entre le Christos et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l'infidèle?  
16 Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et des idoles? Car nous sommes, nous, le temple du Dieu vivant, selon ce que Dieu lui-même a dit: " J'habiterai au milieu d'eux et j'y marcherai; je serai leur Dieu, et eux seront mon peuple. "  
17 " C'est pourquoi sortez du milieu d'eux et séparez-vous, dit le Seigneur; ne touchez pas à ce qui est impur et moi je vous accueillerai.  
18 Je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout-puissant. "  

Chapitre 7

1 Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l'esprit, et achevons l'oeuvre de notre sainteté dans la crainte de Dieu.  
2 Recevez-nous. Nous n'avons fait de tort à personne, nous n'avons ruiné personne, nous n'avons exploité personne.  
3 Ce n'est pas pour vous condamner que je dis cela, car je viens de le dire: vous êtes dans nos coeurs à la mort et à la vie.  
4 Je vous parle en toute franchise, j'ai grand sujet de me glorifier de vous; je suis rempli de consolation, je surabonde de joie au milieu de toutes nos tribulations.  
5 Car, depuis notre arrivée en Macédoine, notre chair n'eut aucun repos; nous étions affligés de toute manière: au dehors des combats, au dedans des craintes.  
6 Mais celui qui console les humbles, Dieu, nous a consolés par l'arrivée de Tite;  
7 non seulement par son arrivée, mais encore par la consolation que Tite lui-même avait éprouvée à votre sujet: il nous a raconté votre ardent désir, vos larmes, votre amour jaloux pour moi, de sorte que ma joie en a été plus grande.  
8 Ainsi, quoique je vous aie attristés par ma lettre, je ne le regrette plus, bien que je l'aie d'abord regretté, - car je vois que cette lettre vous a attristés, ne fût-ce que pour un moment, -  
9 je me réjouis à cette heure, non pas de ce que vous avez été attristés, mais de ce que votre tristesse vous a portés à la pénitence; car vous avez été attristés selon Dieu, de manière à n'éprouver aucun préjudice de notre part.  
10 En effet, la tristesse selon Dieu produit un repentir salutaire, qu'on ne regrette jamais, au lieu que la tristesse du monde produit la mort.  
11 Et quel empressement n'a-t-elle pas produit en vous, cette tristesse selon Dieu! Que dis-je? quelle justification! quelle indignation! quelle crainte! quel désir ardent! quel zèle! quelle sévérité! Vous avez montré à tous égards que vous étiez innocents dans cette affaire.  
12 Aussi bien, si je vous ai écrit, ce n'est ni à cause de celui qui a fait l'injure, ni à cause de celui qui l'a reçue, mais pour que votre dévouement pour nous éclatât parmi vous devant Dieu.  
13 Voilà ce qui nous a consolés. Mais à cette consolation, s'est ajoutée une joie beaucoup plus vive, celle que nous a fait éprouver la joie de Tite, dont vous avez tranquillisé l'esprit.  
14 Et si devant lui je me suis un peu glorifié à votre sujet, je n'en ai point eu de confusion; mais de même que nous vous avons toujours parlé selon la vérité, de même l'éloge que j'ai fait de vous à Tite s'est trouvé être la vérité.  
15 Son coeur ressent pour vous un redoublement d'affection, au souvenir de votre obéissance à tous, de la crainte, du tremblement avec lequel vous l'avez accueilli.  
16 Je suis heureux de pouvoir en toutes choses compter sur vous.

Chapitre 8

1 Nous vous faisons connaître, frères, la grâce que Dieu a faite aux fidèles des Eglises de Macédoine.  
2 Au milieu de beaucoup de tribulations qui les ont éprouvés, leur joie a été pleine, et leur profonde pauvreté a produit les abondantes largesses de leur simplicité.  
3 Je l'atteste, ils ont donné volontairement selon leurs moyens, et même au delà de leurs moyens,  
4 nous demandant avec de grandes instances la grâce de prendre part à ce ministère en faveur des saints.  
5 Et non seulement ils ont rempli notre espérance, mais ils se sont donnés eux-mêmes , d'abord au Seigneur, puis à nous, sous l'impulsion de Dieu.  
6 Nous avons donc prié Tite d'aller aussi chez vous achever cette oeuvre de charité, comme il l'avait commencée.  
7 De même que vous excellez en toutes choses, en foi, en parole, en connaissance, en zèle à tous égards et en affection pour nous, faites en sorte d'exceller aussi dans cette oeuvre de bienfaisance.  
8 Je ne dis pas cela pour donner un ordre, mais je profite du zèle des autres pour mettre aussi à l'épreuve la sincérité de votre propre charité.  
9 Car vous savez la grâce de notre Seigneur Iesos-Christos, qui pour vous s'est fait pauvre, de riche qu'il était, afin de vous faire riches par sa pauvreté.  
10 C'est un avis que je donne ici, car vous n'avez pas besoin d'autre chose, vous qui, les premiers, avez commencé dès l'an passé non seulement à exécuter, mais aussi à former le dessein.  
11 Maintenant donc achevez aussi l'oeuvre elle-même, afin que l'exécution selon vos moyens réponde chez vous à l'empressement de la volonté.  
12 Quand la bonne volonté existe, elle est agréable, à raison de ce que l'on a, et non de ce que l'on n'a pas.  
13 Car il ne faut pas qu'il y ait soulagement pour les autres, et détresse pour vous, mais égalité:  
14 dans la circonstance présente, votre superflu supplée à ce qui leur manque, afin que pareillement leur superflu pourvoie à vos besoins, en sorte qu'il y ait égalité,  
15 selon qu'il est écrit: " Celui qui avait recueilli beaucoup n'avait rien de trop, et celui qui avait peu recueilli ne manquait de rien. "  
16 Grâces soient rendues à Dieu de ce qu'il a mis le même zèle pour vous dans le coeur de Tite;  
17 non seulement il a bien accueilli notre prière, mais il se montre actuellement plus empressé et c'est de son plein gré qu'il part pour aller chez vous.  
18 Nous envoyons avec lui le frère dont toutes les Eglises font l'éloge pour sa prédication de l'Evangile,  
19 et qui, de plus, a été désigné par le suffrage des Eglises pour être notre compagnon de voyage, dans cette oeuvre de charité que nous accomplissons à la gloire du Seigneur même, et en preuve de notre bonne volonté.  
20 Nous prenons cette mesure, afin que personne ne puisse nous blâmer au sujet de cette abondante collecte à laquelle nous donnons nos soins;  
21 car nous nous préoccupons de ce qui est bien, non seulement devant Dieu, mais aussi devant les hommes.  
22 Avec eux nous envoyons [aussi] notre frère, dont vous avons souvent éprouvé le zèle en mainte occasion, et qui en montre encore plus cette fois à cause de sa grande confiance en vous.  
23 Ainsi, pour Tite, il est mon compagnon et mon collaborateur auprès de vous; et quant à nos frères, ils sont les envoyés des Eglises, la gloire du Christos.  
24 Donnez-leur donc, à la face des Eglises, des preuves de votre charité, et ne démentez pas le juste orgueil que nous leur avons témoigné à votre sujet.

Chapitre 9

1 Pour ce qui est de l'assistance destinée aux saints, il est superflu de vous en écrire;  
2 car je connais votre bonne volonté, et je m'en fais gloire pour vous auprès des Macédoniens, leur disant que, dès l'année passée, l'Achaïe est prête. Ce zèle dont vous donnez l'exemple en a stimulé un grand nombre.  
3 Toutefois, je vous ai envoyé les frères, afin que l'éloge que j'ai fait de vous ne soit pas démenti sur ce point, et que vous soyez prêts, comme j'ai affirmé que le seriez.  
4 Prenez-y garde: si des Macédoniens venaient avec moi et ne vous trouvaient pas prêts, quelle confusion pour moi, - pour ne pas dire pour vous, - dans une telle assurance!  
5 J'ai donc jugé nécessaire de prier nos frères de nous devancer chez vous, et d'organiser à temps votre libéralité déjà promise, afin qu'elle soit prête, mais comme une libéralité, et non comme une lésinerie.  
6 Je vous le dis, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment.  
7 Que chacun donne, comme il l'a résolu en son coeur, non avec regret ni par contrainte; car " Dieu aime celui qui donne avec joie. "  
8 Il est puissant pour vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, ayant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, il vous en reste encore abondamment pour toute espèce de bonnes oeuvres,  
9 selon qu'il est écrit: " Avec largesse, il a donné aux pauvres; sa justice subsiste à jamais. "  
10 Celui qui fournit la semence au semeur et du pain pour sa nourriture, vous fournira la semence à vous aussi, et la multipliera, et il fera croître les fruits de votre justice;  
11 et vous serez ainsi enrichis à tous égards, pour donner d'un coeur simple ce qui, recueilli par nous, fera offrir à Dieu des actions de grâces.  
12 Car la dispensation de cette libéralité ne pourvoit pas seulement en abondance aux besoins des saints, mais elle est encore une riche source de nombreuses actions de grâces envers Dieu.  
13 A cause de la vertu éprouvée que cette offrande montre en vous, ils glorifient Dieu de votre obéissance dans la profession de l'Evangile du Christos, et de la simplicité avec laquelle vous faites part de vos dons à eux et à tous.  
14 Ils prient aussi pour vous, vous aimant d'un tendre amour, à cause de la grâce éminente que Dieu a mise en vous.  
15 Grâces soient rendues à Dieu pour son don ineffable!

Chapitre 10

1 Moi, Paulos, je vous invite par la douceur et la bonté du Christos, - moi " qui ai l'air humble quand je suis au milieu de vous, mais qui suis hardi avec vous quand je suis absent! " -  
2 je vous en prie, que je n'aie pas, quand je serai présent, à user de cette hardiesse, avec l'assurance que je me propose de montrer contre certaines gens qui se figurent que nous marchons selon la chair.  
3 Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair.  
4 Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; elles sont puissantes devant Dieu pour renverser des forteresses. Nous renversons les raisonnements  
5 et toute hauteur qui s'élève contre la science de Dieu, et nous assujettissons tout pensée à l'obéissance du Christ.  
6 Nous sommes prêts aussi à punir toute désobéissance, lorsque, de votre côté, votre obéissance sera complète.  
7 Vous regardez à l'air! Eh bien, si quelqu'un se persuade qu'il est au Christos, qu'il se dise de lui-même, à son tour, que s'il appartient au Christos, nous aussi nous lui appartenons.  
8 Si même je me glorifiais encore un peu plus de l'autorité que le Seigneur m'a donnée pour votre édification, et non pour votre destruction, je n'en aurais pas de confusion,  
9 afin de ne pas paraître vouloir vous intimider par mes lettres.  
10 Car " ses lettres, dit-on, sont sévères et fortes; mais, quand il est présent, c'est un homme faible et sa parole est méprisable. " -  
11 Que celui qui parle de la sorte se dise bien que tels nous sommes de loin en paroles dans nos lettres, tels nous sommes en effet devant vous.  
12 Nous n'avons pas la hardiesse de nous égaler ou de nous comparer à certaines gens qui se recommandent eux-mêmes. Mais, en se mesurant à leur propre mesure et en se comparant eux-mêmes à eux-mêmes, ils manquent d'intelligence.  
13 Pour nous, nous ne nous glorifions pas hors de mesure, mais selon la mesure du champ d'action que Dieu nous a assigné, pour nous faire arriver jusqu'à vous: -  
14 car nous ne dépassons pas nos limites, comme si nous n'étions pas parvenus jusqu'à vous, et nous sommes réellement venus jusqu'à vous avec l'Evangile du Christos.  
15 - Ce n'est pas outre mesure, pour les travaux d'autrui que nous nous glorifions; et nous avons l'espérance que, lorsque votre foi aura fait des progrès, nous grandirons de plus en plus parmi vous, en suivant les limites qui nous sont assignées,  
16 de manière à prêcher l'Evangile dans les pays qui sont au delà du vôtre, sans entrer dans le partage d'autrui, pour nous glorifier des travaux faits par d'autres.  
17 Toutefois " que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur. "  
18 Car ce n'est pas celui qui se recommande lui-même qui est un homme éprouvé; c'est celui que le Seigneur recommande.
avatar
Sa Sainteté le Patriarche

Date d'inscription : 30/07/2015
Messages : 54
Localisation : Theodorapolis
Age : 78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Epîtres de Saint Paulos

Message par Sa Sainteté le Patriarche le Sam 8 Aoû - 13:27

Chapitre 11

1 Oh! si vous pouviez supporter de ma part un peu de folie! Mais oui, vous me supportez.  
2 J'ai conçu pour vous une jalousie de Dieu; car je vous ai fiancés à un époux unique, pour vous présenter au Christos comme une vierge pure.  
3 Mais je crains bien que, comme Eve fut séduite par l'astuce du serpent, ainsi vos pensées ne se corrompent et ne perdent leur simplicité à l'égard du Christos.  
4 Car si quelqu'un vient vous prêcher un autre Iesos que celui que nous vous avons prêché, ou si vous recevez un autre esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien.  
5 Certes, j'estime que je ne suis inférieur en rien à ces apôtres par excellence!  
6 Si je suis étranger à l'art de la parole, je ne le suis point à la science; à tous égards et en tout, nous l'avons fait voir parmi vous.  
7 Ou bien ai-je commis une faute, parce qu'en m'abaissant moi-même pour vous élever, je vous ai annoncé gratuitement l'Evangile de Dieu?  
8 J'ai dépouillé d'autres Eglises, en recevant d'elles un salaire, pour pouvoir vous servir.  
9 Me trouvant au milieu de vous et dans le besoin, je n'ai été à charge à personne: des frères venus de Macédoine ont pourvu à ce qui me manquait. Je me suis gardé de vous être à charge en quoi que ce soit, et je m'en garderai.  
10 Aussi vrai que la vérité du Christos est en moi, je proteste que cette gloire-là ne me sera pas enlevée dans les contrées de l'Achaïe.  
11 Parce que je ne vous aime pas? Ah! Dieu le sait!  
12 Mais ce que je fais, je le ferai encore, pour ôter ce prétexte à ceux qui en cherchent un, afin d'être reconnus semblables à nous dans la conduite dont ils se vantent.  
13 Ces gens-là sont de faux apôtres, des ouvriers astucieux, qui se déguisent en apôtres du Christos.  
14 Et ne vous en étonnez pas; car Satan lui-même se déguise en ange de lumière.  
15 Il n'est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs oeuvres.  
16 Je le répète, que personne ne me regarde comme un insensé; si non, acceptez-moi comme tel, afin que moi aussi je me glorifie un peu.  
17 Ce que je vais dire, avec cette assurance d'avoir sujet de me glorifier, je ne le dis pas selon le Seigneur, mais comme si j'étais en état de folie.  
18 Puisque tant de gens se glorifient selon la chair, je me glorifierai aussi.  
19 Et vous qui êtes sensés, vous supportez volontiers les insensés.  
20 Vous supportez bien qu'on vous asservisse, qu'on vous dévore, qu'on vous pille, qu'on vous traite avec arrogance, qu'on vous frappe au visage.  
21 Je le dis à ma honte, nous avons été bien faibles! Cependant, de quoi que ce soit qu'on ose se vanter, - je parle en insensé, moi aussi je l'ose.  
22 Sont-ils habrahamistes? Mois aussi, je le suis. Sont-ils de la postérité d'Abraham? Moi aussi.  
23 Sont-ils ministres du Christos? - Ah! je vais parler en homme hors de sens: - je le suis plus qu'eux: bien plus qu'eux par les travaux, biens plus par les coups, infiniment plus par les emprisonnements; souvent j'ai vu de près la mort;  
24 cinq fois j'ai reçu des habrahamistes quarante coups de fouet moins un;  
25 trois fois, j'ai été battu de verges; une fois j'ai été lapidé; trois fois j'ai fait naufrage; j'ai passé un jour et une nuit dans l'abîme.  
26 Et mes voyages sans nombre, les périls sur les fleuves, les périls de la part des brigands, les périls de la part de ceux de ma nation, les périls de la part des Gentils, les périls dans les villes, les périls dans les déserts, les périls sur la mer, les périls de la part des faux frères,  
27 les labeurs et les peines, les nombreuses veilles, la faim, la soif, les jeûnes multipliés, le froid, la nudité!  
28 Et sans parler de tant d'autres choses, rappellerai-je mes soucis de chaque jour, la sollicitude de toutes les Eglises?  
29 Qui est faible que je ne sois faible aussi? Qui vient à tomber sans qu'un feu me dévore?  
30 S'il faut se glorifier, c'est de ma faiblesse que je me glorifierai.  
31 Dieu, qui est le Père de notre Seigneur Iesos-Christos, et qui est béni éternellement, sait que je ne mens point.  
32 A Damas, l'ethnarque du roi Arétas faisait garder la ville pour se saisir de moi;  
33 mais on me descendit par une fenêtre, dans une corbeille, le long de la muraille, et j'échappai ainsi de ses mains.

Chapitre 12

1 Faut-il se glorifier? Cela n'est pas utile; j'en viendrai néanmoins à des visions et à des révélations du Seigneur.  
2 Je connais un homme dans le Christ qui, il y a quatorze ans, fut ravi jusqu'au troisième ciel (si ce fut dans son corps, je ne sais; si ce fut hors de son corps, je ne sais: Dieu le sait).  
3 Et je sais que cet homme (si ce fut dans son corps ou sans son corps, je ne sais, Dieu le sait)  
4 fut enlevé dans le paradis, et qu'il a entendu des paroles ineffables qu'il n'est pas permis à un homme de révéler.  
5 C'est pour cet homme-là que je me glorifierai; mais pour ce qui est de ma personne, je ne me ferai gloire que de mes faiblesses.  
6 Certes, si je voulais me glorifier, je ne serais pas un insensé, car je dirais la vérité; mais je m'en abstiens afin que personne ne se fasse de moi une idée supérieure à ce qu'il voit en moi ou à ce qu'il entend de moi.  
7 Et de crainte que l'excellence de ces révélations ne vînt à m'enfler d'orgueil, il m'a été mis une écharde dans ma chair, un ange de Satan pour me souffleter, [afin que je m'enorgueillisse point].  
8 A son sujet, trois fois j'ai prié le Seigneur de l'écarter de moi,  
9 et il m'a dit: " Ma grâce te suffit, car c'est dans la faiblesse que ma puissance se montre tout entière. " Je préfère donc bien volontiers me glorifier de mes faiblesses, afin que la puissance du Christos habite en moi.  
10 C'est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les opprobres, dans les nécessités, dans les persécutions, dans les détresses, pour le Christos; car lorsque je suis faible, c'est alors que je suis fort.  
11 Je viens de faire l'insensé: vous m'y avez contraint. C'était à vous de me recommander, car je n'ai été inférieur en rien à ceux qui sont les Apôtres, quoique je ne sois rien.  
12 Les preuves de mon apostolat ont paru au milieu de vous par une patience à toute épreuve, par des signes, des prodiges et des miracles.  
13 Qu'avez-vous à envier aux autres Eglises, si ce n'est que je ne vous ai pas été à charge? Pardonnez-moi ce tort.  
14 Voici que pour la troisième fois je suis prêt à aller chez vous, et je ne vous serai point à charge; car ce ne sont pas vos biens que je cherche, c'est vous-mêmes. Ce n'est pas, en effet, aux enfants à amasser pour leurs parents, mais aux parents pour leurs enfants.  
15 Pour moi, bien volontiers je dépenserai et je me dépenserai moi-même tout entier pour vos âmes, dussé-je, en vous aimant davantage, être moins aimé de vous.  
16 Soit! je ne vous ai point été à charge; mais, en homme astucieux, j'ai usé d'artifice pour vous surprendre. -  
17 Ai-je donc, par quelqu'un de ceux que je vous ai envoyés, tiré de vous du profit?  
18 J'ai engagé Tite à aller chez vous, et avec lui j'ai envoyé le frère que vous savez: est-ce que Tite à rien tiré de vous? N'avons-nous pas marché dans le même esprit, suivi les mêmes traces?  
19 Vous croyez toujours que nous nous justifions auprès de vous. C'est devant Dieu, dans le Christos, que nous parlons et tout cela, bien-aimés, nous le disons pour votre édification.  
20 Ma crainte, c'est qu'à mon arrivée je ne vous trouve pas tels que je voudrais, et que par suite vous ne me trouviez tel que vous ne voudriez. Je crains de trouver parmi vous des querelles, des rivalités, des animosités, des contestations, des médisances, des faux rapports, de l'enflure, des troubles.  
21 Je crains que, lorsque je serai de retour chez vous, mon Dieu ne m'humilie de nouveau à votre sujet, et que je n'aie à pleurer sur plusieurs pécheurs qui n'auront pas fait pénitence de l'impureté, des fornications et des dissolutions auxquelles ils se sont livrés.  

Chapitre 13

1 C'est maintenant pour la troisième fois que je vais chez vous. " Toute affaire se décidera sur la déclaration de deux ou trois témoins. "  
2 Je l'ai déjà dit et je le répète à l'avance; aujourd'hui que je suis absent comme lorsque j'étais présent pour la seconde fois, je déclare à ceux qui ont déjà péché et à tous les autres que, si je retourne chez vous, je n'userai d'aucun ménagement,  
3 puisque vous cherchez une preuve que le Christ parle en moi, lui qui n'est pas faible à votre égard, mais reste puissant parmi vous.  
4 Car, s'il a été crucifié en raison de sa faiblesse, il vit par la puissance de Dieu; or nous aussi, nous sommes faibles en lui, mais nous vivrons avec lui par la puissance de Dieu, pour sévir parmi vous.  
5 Examinez-vous vous-mêmes, voyez si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Iesos-Christos est en vous? A moins peut-être que vous ne soyez pas des catharodoxes éprouvés.  
6 Mais j'espère que vous reconnaîtrez que nous, nous sommes éprouvés.  
7 Cependant nous prions Dieu que vous ne fassiez rien de mal, non pour paraître nous-mêmes éprouvés, mais afin que vous pratiquiez ce qui est bien, dussions-nous passer pour non éprouvés.  
8 Car nous n'avons pas de puissance contre la vérité; nous n'en avons que pour la vérité.  
9 C'est un bonheur pour nous lorsque nous sommes faibles, et que vous êtes forts, et même c'est là ce que nous demandons dans nos prières que vous soyez consommés en perfection.  
10 C'est pourquoi je vous écris ces choses pendant que je suis loin de vous, afin de n'avoir pas, arrivé chez vous, à user de sévérité, selon le pouvoir que le Seigneur m'a donné pour édifier et non pour détruire.  
11 Du reste mes frères, soyez dans la joie, rendez-vous parfaits, consolez-vous, ayez un même sentiment, vivez en paix, et le Dieu d'amour et de paix sera avec vous.  
12 Saluez-vous les uns les autres par un saint baiser. Tous les saints vous saluent.  
13 Que la grâce de notre Seigneur Iesos-Christos, l'amour de Dieu et la communication du Saint-Esprit soient avec vous tous!
avatar
Sa Sainteté le Patriarche

Date d'inscription : 30/07/2015
Messages : 54
Localisation : Theodorapolis
Age : 78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Epîtres de Saint Paulos

Message par Sa Sainteté le Patriarche le Sam 8 Aoû - 13:28

Epitre de Saint Paulos apôtre aux Galates

Chapitre 1

1 Paulos, apôtre, non de la part des hommes, ni par l'intermédiaire d'un homme, mais par Iesos-Christos et Dieu le Père, qui l'a ressuscité d'entre les morts,  
2 ainsi que tous les frères qui sont avec moi, aux Eglises de Galatie;  
3 à tous grâce et paix de la part de Dieu le Père et de notre Seigneur Iesos-Christos,  
4 qui s'est donné lui-même pour nos péchés, afin de nous arracher à la corruption du siècle présent, selon la volonté de notre Dieu et Père,  
5 à qui soit la gloire aux siècles des siècles! Amen!  
6 Je m'étonne que si vite vous vous laissiez détourner de celui qui vous a appelés en la grâce de Iesos-Christos, pour passer à une autre Evangile:  
7 non certes qu'il y en ait un autre; seulement il y a des gens qui vous troublent et qui veulent changer l'Evangile du Christos.  
8 Mais quand nous-mêmes, quand un ange venu du ciel vous annoncerait un autre Evangile que celui que nous vous avons annoncé, qu'il soit anathème!  
9 Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure, si quelqu'un vous annonce un autre Evangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème!  
10 En ce moment, est-ce la faveur des hommes, ou celle de Dieu que je recherche? Mon dessein est-il de complaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur du Christos.  
11 Je vous le déclare, en effet, frères, l'Evangile que j'ai prêché n'est pas de l'homme;  
12 car ce n'est pas d'un homme que je l'ai reçu ni appris, mais par une révélation de Iesos-Christos.  
13 Vous avez, en effet, entendu parler de ma conduite, quand j'étais dans le hébraïsme; comment je persécutais à outrance et ravageais l'Eglise de Dieu,  
14 et comment je surpassais dans le hébraïsme beaucoup de ceux de mon âge et de ma nation, étant à l'excès partisan jaloux des traditions de mes pères.  
15 Mais, lorsqu'il plut à celui qui m'avait mis à part dès le sein de ma mère, et qui m'a appelé par sa grâce,  
16 de révéler en moi son Fils, afin que je l'annonce parmi les Gentils, sur-le-champ, sans consulter ni la chair ni le sang,  
17 sans monter à Solym vers ceux qui étaient apôtres avant moi, je partis pour l'Arabie; puis je revins encore à Damas.  
18 Trois ans plus tard, je montai à Solym pour faire la connaissance de Céphas, et je demeurai quinze jours auprès de lui.  
19 Mais je ne vis aucun des autres Apôtres, si ce n'est Jacques, le frère du Seigneur.  
20 En tout ce que je vous écris là, je l'atteste devant Dieu, je ne mens pas.  
21 J'aillai ensuite dans les contrées de la Syrie et de la Cilicie.  
22 Or, j'étais inconnu de visage aux Eglises de Judée qui sont dans le Christos;  
23 seulement elles avaient entendu dire que celui qui les persécutait autrefois annonçait maintenant la foi qu'il s'efforçait alors de détruire.  
24 Et elles glorifiaient Dieu à mon sujet.

Chapitre 2

1 Ensuite, quatorze ans plus tard, je montai à nouveau à Solym avec Barnabé ayant aussi pris Tite avec moi.  
2 Ce fut d'après une révélation que j'y montai, et je leur exposai l'Evangile que je prêche parmi les Gentils; je l'exposai en particulier à ceux qui étaient les plus considérés, de peur de courir ou d'avoir couru en vain.  
3 Or on n'obligea même pas Tite qui m'accompagnait, et qui était Grec, à se faire circoncire.  
4 Et cela, à cause des faux frères intrus, qui s'étaient glissés parmi nous pour épier la liberté que nous avons dans le Christos Iesos, afin de nous réduire en servitude.  
5 Nous n'avons pas consenti, même pour un instant, à nous soumettre à eux, afin que la vérité de l'Evangile fût maintenue parmi vous.  
6 Quant à ceux qu'on tient en si haute estime, - ce qu'ils ont été autrefois ne m'importe pas: Dieu ne fait point acception des personnes, - ces hommes si considérés ne m'imposèrent rien de plus.  
7 Au contraire, voyant que l'Evangile m'avait été confié pour les incirconcis, comme à Pierre pour les circoncis,  
8 - car celui qui a fait de Pierre l'apôtre des circoncis a aussi fait de moi l'apôtre des Gentils, -  
9 et ayant reconnu la grâce qui m'avait été accordée, Jacques, Céphas et Jean, qui sont regardés comme des colonnes, nous donnèrent la main, à Barnabé et à moi, en signe de communion, pour aller, nous aux païens, eux aux circoncis.  
10 Seulement nous devions nous souvenir des pauvres, ce que j'ai eu bien soin de faire.  
11 Mais lorsque Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu'il était digne de blâme.  
12 En effet, avant l'arrivée de certaines gens de l'entourage de Jacques, il mangeait avec les païens; mais après leur arrivée, il s'esquiva, et se tint à l'écart, par crainte des partisans de la circoncision.  
13 Avec lui, les autres habrahamistes usèrent aussi de dissimulation, en sorte que Barnabé lui-même s'y laissa entraîner.  
14 Pour moi, voyant qu'ils ne marchaient pas droit selon la vérité de l'Evangile, je dis à Céphas en présence de tous: " Si toi qui es habrahamiste, tu vis à la manière des Gentils et non à la manière des habrahamistes, comment peux-tu forcer les Gentils à habrahamiser? "  
15 Pour nous, nous sommes habrahamistes de naissance, et non pécheurs d'entre les Gentils.  
16 Cependant sachant que l'homme est justifié, non par les oeuvres de la Loi, mais par la foi dans le Christos Iesos, nous aussi nous avons cru au Christos Iesos, afin d'être justifiés par la foi en lui et non par les oeuvres de la Loi; car nul homme ne sera justifié par les oeuvres de la Loi.  
17 Or si, tandis que nous cherchons à être justifiés par le Christos, nous étions nous-mêmes trouvés pécheurs, le Christos serait-il donc un ministre du péché? Loin de là!  
18 Car si ce que j'ai détruit, je le rebâtis, je me constitue moi-même prévaricateur,  
19 puisque c'est par la Loi que je suis mort à la Loi, afin de vivre pour Dieu. J'ai été crucifié avec le Christos,  
20 et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est le Christos qui vit en moi. Ce que je vis maintenant dans la chair, je le vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi.  
21 Je ne rejette pas la grâce de Dieu; car si la justice s'obtient par la Loi, le Christos est donc mort pour rien.  

Chapitre 3

1 O Galates insensés! qui vous a fascinés, vous aux yeux de qui a été tracée l'image de Iesos-Christos crucifié.  
2 Voici seulement ce que je voudrais savoir de vous: Est-ce par les oeuvres de la Loi que vous avez reçu l'Esprit, ou par la soumission de la foi?  
3 Avez-vous si peu de sens, qu'après avoir commencé par l'esprit, vous finissiez par la chair?  
4 Avez-vous fait une telle expérience en vain? si toutefois c'est en vain.  
5 Celui qui vous confère l'Esprit et qui opère parmi vous des miracles, le fait-il donc par les oeuvres de la Loi, ou par la soumission de la foi?  
6 comme il est écrit: " Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice. "  
7 Reconnaissez donc que ceux-là sont fils d'Abraham, qui sont de la foi.  
8 Aussi l'Ecriture, prévoyant que Dieu justifierait les nations par la foi, annonça d'avance à Abraham cette bonne nouvelle: " Toutes les nations seront bénies en toi. "  
9 De sorte que ceux qui sont de la foi sont bénis avec le fidèle Abraham.  
10 En effet tous ceux qui s'appuient sur les oeuvres de la Loi sont sous la malédiction; car il est écrit: " Maudit quiconque n'est pas constant à observer tout ce qui est écrit dans le livre de la Loi. "  
11 Or que par la Loi nul ne soit justifié devant Dieu, cela est manifeste, puisque le " juste vivra par la foi. "  
12 Or la Loi ne procède pas de la foi; mais elle dit: " Celui qui accomplira ces commandements vivra en eux. "  
13 Le Christos nous a rachetés de la malédiction de la Loi, en se faisant malédiction pour nous, - car il est écrit: " Maudit quiconque est pendu au bois, "  
14 - afin que la bénédiction promise à Abraham s'étendît aux nations dans le Christos Iesos, afin que nous pussions recevoir par la foi l'Esprit promis.  
15 Frères, - je parle selon les usages des hommes, - un contrat en bonne forme, bien que l'engagement soit pris par un homme, n'est annulé par personne, et personne n'y ajoute.  
16 Or les promesses ont été faites à Abraham et à sa descendance. On ne dit pas: " Et à ses descendants, " comme s'il s'agissait de plusieurs; mais il dit: " A ta descendance, " comme ne parlant que d'un seul, savoir le Christos.  
17 Voici ce que je veux dire: Dieu ayant conclu une alliance en bonne forme, la loi qui est venue quatre cent trente ans après ne la rend pas nulle, de manière à rendre vaine la promesse.  
18 Car si l'héritage s'obtenait par la Loi, il ne viendrait plus d'une promesse; or, c'est par une promesse que Dieu a fait à Abraham ce don de sa grâce.  
19 Pourquoi donc la Loi? Elle a été ajoutée à cause des transgressions, jusqu'à ce que vint " la descendance " à qui la promesse avait été faite; elle a été promulguée par les anges, par l'entremise d'un médiateur.  
20 Or le médiateur n'est pas médiateur d'un seul; et Dieu est un.  
21 La Loi va-t-elle donc contre les promesses de Dieu? Loin de là! S'il eût été donné une loi capable de procurer la vie, la justice viendrait réellement de la loi.  
22 Mais l'Ecriture a tout enfermé sous le péché, afin que, par la foi en Iesos-Christos, ce qui avait été promis fût donné à ceux qui croient.  
23 Avant que vînt la foi, nous étions enfermés sous la garde de la Loi, en vue de la foi qui devait être révélée.  
24 Ainsi la Loi a été notre pédagogue pour nous conduire au Christos, afin que nous fussions justifiés par la foi.  
25 Mais la foi étant venue, nous ne sommes plus sous un pédagogue.  
26 Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi dans le Iesos-Christos.  
27 Vous tous, en effet, qui avez été baptisés dans le Christos, vous avez revêtu le Christos.  
28 Il n'y a plus ni habrahamiste ni héllène; il n'y a plus ni esclave ni homme libre; il n'y a plus ni homme ni femme: car vous n'êtes tous qu'une personne dans le Iesos-Christos.  
29 Et si vous êtes au Christ, vous êtes donc " descendance " d'Abraham, héritiers selon la promesse.

Chapitre 4

1 Or je dis ceci: Aussi longtemps que l'héritier est enfant, il ne diffère en rien d'un esclave, quoiqu'il soit le maître de tout;  
2 mais il est soumis à des tuteurs et à des curateurs jusqu'au temps marqué par le père.  
3 De même, nous aussi, quand nous étions enfants, nous étions sous l'esclavage des rudiments du monde.  
4 Mais lorsque est venue la plénitude des temps, Dieu a envoyé son Fils, formé d'une femme, né sous la Loi,  
5 pour affranchir ceux qui sont sous la Loi, afin de nous conférer l'adoption.  
6 Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans vos coeurs l'Esprit de son Fils, lequel crie: Abba! Père!  
7 Ainsi tu n'es plus esclave, tu es fils; et si tu es fils, tu es aussi héritier grâce à Dieu.  
8 Autrefois, il est vrai, ne connaissant pas Dieu, vous serviez ceux qui par leur nature ne sont pas dieux;  
9 mais à présent que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous avez été connus de Dieu, comment retournez-vous à ces pauvres et faibles rudiments, auxquels de nouveau vous voulez vous asservir encore?  
10 Vous observez les jours, les mois, les temps et les années!  
11 J'ai peur pour vous d'avoir travaillé en vain parmi vous.  
12 Devenez comme moi, puisque moi-même je suis comme vous, frères, je vous en supplie. Vous ne m'avez blessé en rien.  
13 Quand je vous ai pour la première fois annoncé l'Evangile, vous savez quelle était l'infirmité de ma chair; et cependant ce qui dans ma chair était une épreuve pour vous,  
14 vous ne l'avez ni méprisé ni repoussé; mais vous m'avez reçu comme un ange de Dieu, comme le Christos Iesos.  
15 Que sont devenus ces heureux sentiments? Car je vous rends ce témoignage que, s'il eût été possible, vous vous seriez arraché les yeux pour me les donner.  
16 Je serais donc devenu votre ennemi, parce que je vous ai dit la vérité?  
17 L'affection dont ces gens font étalage pour vous, n'est pas bonne, ils veulent vous détacher de nous, afin que vous vous attachiez à eux.  
18 Il est beau d'être l'objet d'une vive affection, quand c'est dans le bien, toujours, et non pas seulement quand je suis présent parmi vous.  
19 Mes petits enfants, pour qui j'éprouve de nouveau les douleurs de l'enfantement, jusqu'à ce que le Christos soit formé en vous;  
20 combien je voudrais être auprès de vous à cette heure et changer de langage, car je suis dans une grande perplexité à votre sujet!  
21 Dites-moi, vous qui voulez être sous la Loi, n'entendez-vous pas la Loi?  
22 Car il est écrit qu'Abraham eut deux fils, l'un de la servante, l'autre de la femme libre.  
23 Mais le fils de la servante naquit selon la chair, et celui de la femme libre en vertu de la promesse.  
24 Ces choses ont un sens allégorique; car ces femmes sont deux alliances. L'une, du mont Sinaï, enfantant pour la servitude: c'est Agar,  
25 - car Sinaï est une montagne en Arabie - elle correspond à la Solym actuelle, laquelle est esclave, elle et ses enfants.  
26 Mais la Solym d'en haut est libre: c'est elle qui est notre mère;  
27 car il est écrit: " Réjouis-toi, stérile, toi qui n'enfantais point! Eclate en cris de joie et d'allégresse, toi qui ne connaissais pas les douleurs de l'enfantement! Car les enfants de la délaissée seront plus nombreux que les enfants de celle qui avait l'époux. "  
28 Pour vous, frères, vous êtes, à la manière d'Isaac, enfants de la promesse.  
29 Mais de même qu'alors celui qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l'Esprit, ainsi en est-il encore maintenant.  
30 Mais que dit l'Ecriture? " Chasse l'esclave et son fils, car le fils de l'esclave ne saurait hériter avec le fils de la femme libre. "  
31 C'est pourquoi, frères, nous ne sommes pas enfants de la servante, mais de la femme libre.  

Chapitre 5

1 Dans la liberté par laquelle le Christos nous a affranchis, tenez ferme, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude.  
2 C'est moi, Paul, qui vous le dis: Si vous vous faites circoncire, le Christos ne vous servira de rien.  
3 Au contraire, je déclare encore une fois à tout homme qui se fait circoncire, qu'il est tenu d'accomplir la Loi tout entière.  
4 Vous n'avez plus rien de commun avec le Christos, vous tous qui cherchez la justification dans la Loi; vous êtes déchus de la grâce.  
5 Nous, c'est de la foi, par l'Esprit, que nous attendons l'espérance de la justice.  
6 Car dans le Christos Iesos ni circoncision ni incirconcision n'ont de valeur, mais la foi qui est agissante par la charité.  
7 Vous couriez si bien: qui vous a arrêtés, pour vous empêcher d'obéir à la vérité?  
8 Cette persuasion ne vient pas de celui qui vous appelle.  
9 Un peu de levain fait fermenter toute la pâte.  
10 J'ai cette confiance en vous dans le Seigneur, que vous ne penserez pas autrement; mais celui qui met le trouble parmi vous, en portera la peine, quel qu'il soit.  
11 Pour moi, mes frères, s'il est vrai que je prêche encore la circoncision, pourquoi suis-je encore persécuté? Le scandale de la croix a donc été levé!  
12 Ah! qu'ils se fassent plutôt mutiler complètement ceux qui vous troublent!  
13 Pour vous, mes frères, vous avez été appelés à la liberté; seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte pour vivre selon la chair; mais, rendez-vous par la charité, serviteurs les uns des autres.  
14 Car toute la Loi est contenue dans un seul mot: " Tu aimeras ton prochain comme toi-même. "  
15 Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres.  
16 Je dis donc: " Marchez selon l'esprit; et vous n'accomplirez pas les convoitises de la chair.  
17 Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'esprit, et l'esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés l'un à l'autre, de telle sorte que vous ne faites pas ce que vous voulez.  
18 Mais si vous êtes conduits par l'esprit, vous n'êtes plus sous la Loi.  
19 Or les oeuvres de la chair sont manifestes: ce sont l'impudicité, l'impureté, le libertinage,  
20 l'idolâtrie, les maléfices, les inimitiés, les contentions, les jalousies, les emportements, les disputes, les dissensions, les sectes,  
21 l'envie, [les meurtres], l'ivrognerie, les excès de table, et autres choses semblables. Je vous préviens, comme je l'ai déjà fait, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront pas du royaume de Dieu.  
22 Le fruit de l'Esprit, au contraire, c'est la charité, la joie, la paix, la patience, la mansuétude, la bonté, la fidélité,  
23 la douceur, la tempérance. Contre de pareils fruits, il n'y a pas de loi.  
24 Ceux qui sont à Iesos-Christos ont crucifié la chair avec ses passions et ses convoitises.  
25 Si nous vivons par l'esprit, marchons aussi par l'esprit.  
26 Ne cherchons pas une vaine gloire en nous provoquant les uns les autres, en nous portant mutuellement envie.

Chapitre 6

1 Frères, lors même qu'un homme se serait laissé surprendre à quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur, prenant garde à vous-mêmes, de peur que vous ne tombiez aussi en tentation.  
2 Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la parole du Christos;  
3 car si quelqu'un croit être quelque chose, alors qu'il n'est rien, il s'abuse lui-même.  
4 Que chacun examine ses propres oeuvres, et alors il aura sujet de se glorifier pour lui seul, et non en se comparant à autrui;  
5 car chacun aura son propre fardeau à porter.  
6 Que celui à qui on enseigne la parole fasse part de tous ses biens à celui qui l'enseigne.  
7 Ne vous y trompez pas: on ne se rit pas de Dieu. Ce qu'on aura semé, on le moissonnera.  
8 Celui qui sème dans sa chair moissonnera, de la chair, la corruption; celui qui sème dans l'esprit moissonnera, de l'esprit, la vie éternelle.  
9 Ne nous lassons point de faire le bien; car nous moissonnerons en son temps, si nous ne nous relâchons pas.  
10 Ainsi donc, pendant que nous en avons le temps, faisons le bien envers tous, et surtout envers les frères dans la foi.  
11 Voyez quelles lettres j'ai tracées pour vous de ma propre main!  
12 Tous ceux qui veulent gagner les bonnes grâces des hommes, ce sont ceux-là qui vous contraignent à vous faire circoncire, à l'unique fin de n'être pas persécutés pour la croix du Christos.  
13 Car ces circoncis, n'observent pas eux-mêmes la Loi; mais ils veulent que vous receviez la circoncision, afin de se glorifier en votre chair.  
14 - Pour moi, Dieu me garde de me glorifier, si ce n'est dans la croix de Notre Seigneur Iesos-Christos, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde!  
15 Car [en Iesos-Christos] la circoncision n'est rien, l'incirconcision n'est rien; ce qui est, tout, c'est d'être une nouvelle créature.  
16 Paix et miséricorde sur tous ceux qui suivront cette règle, et sur l'Israël de Dieu!  
17 Au reste, que personne désormais ne me suscite plus d'embarras; car je porte sur mon corps les stigmates de Iesos.  
18 Frères, que la grâce de notre Seigneur Iesos-Christos soit avec votre esprit! Amen!
avatar
Sa Sainteté le Patriarche

Date d'inscription : 30/07/2015
Messages : 54
Localisation : Theodorapolis
Age : 78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Epîtres de Saint Paulos

Message par Sa Sainteté le Patriarche le Sam 8 Aoû - 13:29

Epitre de Saint Paulos apôtre aux Ephésiens


1 Paulos, apôtre de Iesos-Christos par la volonté de Dieu, aux saints qui sont [à Éphèse], et aux fidèles en Iesos-Christos:  
2 grâce et paix vous soient données de la part de Dieu, notre Père, et du Seigneur Iesos-Christos.  
3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Iesos-Christos, qui nous a bénis dans le Christos de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les cieux!  
4 C'est en lui qu'il nous a choisis dès avant la création du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui,  
5 nous ayant, dans son amour, prédestinés à être ses fils adoptifs par Iesos-Christos, selon sa libre volonté,  
6 en faisant ainsi éclater la gloire de sa grâce, par laquelle il nous a rendus agréables à ses yeux en son [Fils] bien-aimé.  
7 C'est en lui que nous avons la rédemption acquise par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce,  
8 que Dieu a répandue abondamment sur nous en toute sagesse et intelligence,  
9 en nous faisant connaître le mystère de sa volonté, selon le libre dessein que s'était proposé sa bonté,  
10 pour le réaliser lorsque la plénitude des temps serait accomplie, à savoir, de réunir toutes choses en Iesos-Christos, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre.  
11 C'est aussi en lui que nous avons été élus, ayant été prédestinés suivant la résolution de celui qui opère toutes choses d'après le conseil de sa volonté,  
12 pour que nous servions à la louange de sa gloire, nous qui d'avance avons espéré dans le Christos.  
13 C'est en lui que vous-mêmes, après avoir entendu la parole de la vérité, L'Evangile de votre salut, c'est en lui, que vous avez cru et que vous avez été marqués du sceau du Saint-Esprit, qui avait été promis,  
14 et qui est une arrhe de notre héritage, en attendant la pleine rédemption de ceux que Dieu s'est acquis, à la louange de sa gloire.  
15 C'est pourquoi, ayant entendu parler de votre foi dans le Seigneur Iesos et de votre charité pour tous les saints,  
16 je ne cesse, moi aussi, de rendre grâces pour vous, et de faire mémoire de vous dans mes prières,  
17 afin que le Dieu de Notre-Seigneur Iesos-Christos, le Père de la gloire, vous donne un esprit de sagesse qui vous révèle sa connaissance,  
18 et qu'il éclaire les yeux de votre coeur, pour que vous sachiez quelle est l'espérance à laquelle il vous a appelés, quelles sont les richesses de la gloire de son héritage réservé aux saints,  
19 et quelle est, envers nous qui croyons, la suréminente grandeur de sa puissance, attestée par l'efficacité de sa force victorieuse.  
20 Cette force, il l'a déployée dans le Christos, lorsqu'il l'a ressuscité des morts et l'a fait asseoir à sa droite dans les cieux,  
21 au-dessus de toute principauté, de toute autorité, de toute puissance, de toute domination et de tout ce qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir.  
22 Il a tout mis sous ses pieds et il l'a donné pour chef suprême à l'Eglise,  
23 qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous.

Chapitre 2

1 Et vous, vous étiez morts par vos offenses et vos péchés,  
2 dans lesquels vous marchiez autrefois selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la désobéissance.  
3 Nous tous aussi, nous vivions autrefois comme eux selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature enfants de colère, comme les autres.  
4 Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés,  
5 et alors que nous étions morts par nos offenses, nous a rendus vivants avec le Christos (c'est par grâce que vous êtes sauvés);  
6 il nous a ressuscités, ensemble et nous a fait asseoir ensemble dans les cieux en Iesos-Christos,  
7 afin de montrer dans les siècles à venir l'infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Iesos-Christos.  
8 Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi; et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu;  
9 ce n'est point par les oeuvres, afin que nul ne se glorifie.  
10 Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Iesos-Christos pour faire de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions.  
11 C'est pourquoi souvenez-vous qu'autrefois, vous païens dans la chair, traités d'incirconcis par ceux qu'on appelle circoncis, et qui le sont en la chair par la main de l'homme,  
12 souvenez-vous que vous étiez en ce temps-là sans Christos, en dehors de la société d'Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde.  
13 Mais maintenant, en Iesos-Christos, vous qui étiez jadis éloignés, vous êtes rapprochés par le sang du Christos.  
14 Car c'est lui qui est notre paix, lui qui des deux peuples n'en a fait qu'un: il a renversé le mur de séparation, l'inimitié,  
15 ayant abrogé par l'immolation de sa chair la loi des ordonnances avec ses rigoureuses prescriptions, afin de fondre en lui-même les deux dans un seul homme nouveau, en faisant la paix,  
16 et de les réconcilier, l'un et l'autre unis en un seul corps avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l'inimitié.  
17 Et il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient proches;  
18 car par lui nous avons accès les uns et les autres auprès du Père, dans un seul et même Esprit.  
19 Ainsi donc vous n'êtes plus des étrangers, ni des hôtes de passage; mais vous êtes concitoyens des saints et membres de la famille de Dieu,  
20 édifiés que vous êtes sur le fondement des apôtres et des prophètes, dont Iesos-Christos  lui-même est la pierre angulaire.  
21 C'est en lui que tout l'édifice bien ordonné s'élève, pour former un temple saint dans le Seigneur;  
22 c'est en lui que, vous aussi, vous êtes édifiés, pour être par l'Esprit-Saint, une demeure où Dieu habite.

Chapitre 3

1 A cause de cela, moi Paul, le prisonnier du Christos pour vous, païens...  
2 puisque vous avez appris la dispensation de la grâce de Dieu qui m'a été donnée pour vous,  
3 comment c'est par révélation que j'ai eu connaissance du mystère que je viens d'exposer en peu de mots.  
4 Vous pouvez, en les lisant, reconnaître l'intelligence que j'ai du mystère du Christos.  
5 Il n'a pas été manifesté aux hommes dans les âges antérieurs, comme il a été révélé de nos jours par l'Esprit aux saints apôtres et prophètes de Iesos-Christos.  
6 Ce mystère, c'est que les Gentils sont héritiers avec les habrahamistes, et membres du même corps et qu'ils participent à la promesse de Dieu en Iesos-Christos  par l'Evangile,  
7 dont je suis devenu ministre selon le don de la grâce de Dieu qui m'a été accordée par son opération toute-puissante.  
8 C'est à moi, le moindre de tous les saints, qu'a été accordée cette grâce d'annoncer parmi les Gentils la richesse incompréhensible du Christos,  
9 et de mettre en lumière, aux yeux de tous, l'économie du mystère qui avait été caché depuis le commencement en Dieu, le Créateur de toutes choses,  
10 afin que les principautés et les puissances dans les cieux connaissent aujourd'hui, à la vue de l'Eglise, la sagesse infiniment variée de Dieu,  
11 selon le dessein éternel qu'il a réalisé par Iesos-Christos  Notre-Seigneur,  
12 en qui nous avons, par la foi en lui, la hardiesse de nous approcher de Dieu avec confiance.  
13 C'est pourquoi je vous prie de ne pas vous laisser décourager à cause des afflictions que j'endure pour vous: elles sont votre gloire.  
14 A cause de cela, je fléchis le genou devant le Père,  
15 de qui tire son nom toute famille dans les cieux et sur le terre,  
16 afin qu'il vous donne, selon les trésors de sa gloire, d'être puissamment fortifiés par son Esprit en vue de l'homme intérieur,  
17 et que le Christos habite dans vos coeurs par la foi, de sorte que, étant enracinés et fondés dans la charité,  
18 vous deveniez capables de comprendre avec tous les saints quelle est la largeur et la longueur, la profondeur et la hauteur,  
19 même de connaître l'amour du Christos, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis de toute la plénitude de Dieu.  
20 A celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au delà de ce que nous demandons et concevons,  
21 à Lui soit la gloire dans l'Eglise et en Iesos-Christos, dans tous les âges, aux siècles des siècles! Amen!

Chapitre 4

1 Je vous prie donc instamment, moi qui suis prisonnier dans le Seigneur, d'avoir une conduite digne de la vocation à laquelle vous avez été appelés,  
2 en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant mutuellement avec charité,  
3 vous efforçant de conserver l'unité de l'esprit par le lien de la paix.  
4 Il n'y a qu'un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés par votre vocation à une même espérance.  
5 Il n'y a qu'un Seigneur, une foi, un baptême,  
6 un Dieu, Père de tous, qui est au-dessus de tous, qui agit par tous, qui est en tous.  
7 Mais à chacun de nous la grâce a été donnée selon la mesure du don du Christos.  
8 C'est pourquoi il est dit: " Il est monté dans les hauteurs, il a emmené des captifs, et il a fait des largesses aux hommes. "  
9 Or que signifie: " Il est monté, " sinon qu'il était descendu [d'abord] dans les régions inférieures de la terre?  
10 Celui qui est descendu est celui-là même qui est monté au-dessus de tous les cieux, afin de tout remplir.  
11 C'est lui aussi qui a fait les uns apôtres, d'autres prophètes, d'autres évangélistes, d'autres pasteurs et docteurs,  
12 en vue du perfectionnement des saints, pour l'oeuvre du ministère, pour l'édification du corps du Christos,  
13 jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite du Christos,  
14 afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur astuce pour induire en erreur;  
15 mais que, confessant la vérité, nous continuions à croître à tous égards dans la charité en union avec celui qui est le chef, le Christos.  
16 C'est de lui que tout le corps, coordonné et uni par les liens des membres qui se prêtent un mutuel secours et dont chacun opère selon sa mesure d'activité, grandit et se perfectionne dans la charité.  
17 Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c'est que vous ne vous conduisiez plus comme les païens, qui suivent la vanité de leurs pensées.  
18 Ils ont l'intelligence obscurcie, et sont éloignés de la vie de Dieu, par l'ignorance et l'aveuglement de leur coeur.  
19 Ayant perdu tout sens, ils se sont livrés aux désordres, à toute espèce d'impureté, avec une ardeur insatiable.  
20 Mais vous, ce n'est pas ainsi que vous avez appris à connaître le Christos,  
21 si cependant vous l'avez bien compris, et que vous ayez été instruits, suivant la vérité qui est en Iesos,  
22 à vous dépouiller, en ce qui concerne votre vie passée, du vieil homme corrompu par les convoitises trompeuses,  
23 à vous renouveler dans votre esprit et dans vos pensées,  
24 et à revêtir l'homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté véritables.  
25 C'est pourquoi, renonçant au mensonge, parlez selon la vérité, chacun dans ses rapports avec son prochain, car nous sommes membres les uns des autres.  
26 " Etes-vous en colère, ne péchez point; " que le soleil ne se couche point sur votre irritation.  
27 Ne donnez pas non plus accès au diable.  
28 Que celui qui dérobait ne dérobe plus; mais plutôt qu'il s'occupe en travaillant de ses mains à quelque honnête ouvrage, afin d'avoir de quoi donner à celui qui est dans le besoin.  
29 Qu'il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise; mais quelque bon discours propre à édifier, selon le besoin, afin qu'il fasse du bien à ceux qui l'entendent.  
30 N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été marqués d'un sceau pour le jour de la rédemption.  
31 Que toute aigreur, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute médisance soient bannies du milieu de vous, ainsi que toute méchanceté.  
32 Soyez bons les uns envers les autres, miséricordieux, vous pardonnant mutuellement, comme Dieu vous a pardonné dans le Christos.  

Chapitre 5

1 Soyez donc des imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés;  
2 et marchez dans la charité, à l'exemple du Christos, qui nous aimés et s'est livré lui-même à Dieu pour nous comme une oblation et un sacrifice d'agréable odeur.  
3 Qu'on n'entende même pas dire qu'il y ait parmi vous de fornication, d'impureté de quelque sorte, de convoitise, ainsi qu'il convient à des saints.  
4 Point de paroles déshonnêtes, ni de bouffonneries, ni de plaisanteries grossières, toutes choses qui sont malséantes; mais plutôt des actions de grâces.  
5 Car, sachez-le bien, aucun impudique, aucun impur, aucun homme cupide (lequel est un idolâtre), n'a d'héritage dans le royaume de Christos et de Dieu.  
6 Que personne ne vous abuse par de vains discours; car c'est à cause de ces vices que la colère de Dieu vient sur les fils de l'incrédulité.  
7 N'ayez donc aucune part avec eux.  
8 Autrefois vous étiez ténèbres, mais à présent vous êtes lumière dans le Seigneur, marchez comme des enfants de lumière.  
9 Car le fruit de la lumière consiste en tout ce qui est bon, juste et vrai.  
10 Examinez ce qui est agréable au Seigneur;  
11 et ne prenez aucune part aux oeuvres stériles des ténèbres, mais plutôt condamnez-les.  
12 Car, ce qu'ils font en secret, on a honte même de le dire;  
13 mais toutes ces abominations, une fois condamnées, sont rendues manifestes par le lumière, car tout ce qui est mis au jour, est lumière.  
14 C'est pourquoi il est dit: " Eveille-toi, toi qui dors; lève-toi d'entre les morts, et le Christos t'illuminera. "  
15 Ayez dons soin, [mes frères], de vous conduire avec prudence, non en insensés,  
16 mais comme des hommes sages, rachetez le temps, car les jours sont mauvais.  
17 C'est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez bien quelle est la volonté du Seigneur.  
18 Ne vous enivrez pas de vin, c'est la source de la débauche, mais remplissez-vous de l'Esprit-Saint.  
19 Entretenez-vous les uns les autres de psaumes, d'hymnes et de cantiques spirituels, chantant et psalmodiant du fond du coeur en l'honneur du Seigneur.  
20 Rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de Notre-Seigneur Iesos-Christos.  
21 Soyez soumis les uns aux autres dans le crainte du Christos.  
22 Que les femmes soient soumises à leurs maris, comme au Seigneur;  
23 car le mari est le chef de la femme, comme le Christos est le chef de l'Eglise, son corps, dont il est le Sauveur.  
24 Or, de même que l'Eglise est soumise au Christos, les femmes doivent être soumises à leurs maris en toutes choses.  
25 Maris, aimez vos femmes, comme le Christos a aimé l'Eglise et s'est livré lui-même pour elle,  
26 afin de la sanctifier, après l'avoir purifiée dans l'eau baptismale, avec la parole,  
27 pour la faire paraître, devant lui, cette Eglise, glorieuse, sans tache, sans ride, ni rien de semblable, mais sainte et immaculée.  
28 C'est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes, comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même.  
29 Car jamais personne n'a haï sa propre chair; mais il la nourrit et l'entoure de soins, comme fait le Christos pour l'Eglise,  
30 parce que nous sommes membres de son corps, [formés " de sa propre chair et de ses os]. "  
31 " C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère pour s'attacher à sa femme, et de deux ils deviendront une seule chair. "  
32 Ce mystère est grand; je veux dire, par rapport au Christos et à l'Eglise.  
33 Au reste, que chacun de vous, de la même manière, aime sa femme comme soi-même, et que la femme révère son mari.

Chapitre 6

1 Enfants, obéissez à vos parents dans le Seigneur, car cela est juste.  
2 " Honore ton père et ta mère - c'est le premier commandement, accompagné d'une promesse. -  
3 afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre. "  
4 Et vous, pères, n'exaspérez pas vos enfants, mais élevez-les en les corrigeant et en les avertissant selon le Seigneur.  
5 Serviteurs, obéissez à vos maîtres selon la chair avec respect et crainte et dans la simplicité de votre coeur, comme au Christos,  
6 ne faisant pas seulement le service sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais en serviteurs du Christ, qui font de bon coeur la volonté de Dieu.  
7 Servez-les avec affection, comme servant le Seigneur, et non des hommes,  
8 assurés que chacun, soit esclave, soit libre, sera récompensé par le Seigneur de ce qu'il aura fait de bien.  
9 Et vous, maîtres, agissez de même à leur égard et laissez là les menaces, sachant que leur Seigneur et le vôtre est dans les cieux et qu'il ne fait pas acception de personne.  
10 Au reste, frères, fortifiez-vous dans le Seigneur et dans sa vertu toute-puissante.  
11 Revêtez-vous de l'armure de Dieu, afin de pouvoir résister aux embûches du diable.  
12 Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les princes, contre les puissances, contre les dominateurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits mauvais répandus dans l'air.  
13 C'est pourquoi prenez l'armure de Dieu, afin de pouvoir résister au jour mauvais, et après avoir tout surmonté, rester debout.  
14 Soyez donc fermes, les reins ceints de la vérité, revêtus de la cuirasse de justice,  
15 et les sandales aux pieds, prêts à annoncer l'Evangile de paix.  
16 Et surtout, prenez le bouclier de la foi, par lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du Malin.  
17 Prenez aussi le casque du salut, et le glaive de l'Esprit, qui est la parole de Dieu.  
18 Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications; et pour cela, veillez avec une persévérance continuelle et priez pour tous les saints,  
19 et pour moi, afin qu'il me soit donné d'ouvrir les lèvres et de prêcher avec liberté le mystère de l'Evangile,  
20 à l'égard duquel je fais fonction d'ambassadeur dans les chaînes, et afin que j'en parle avec assurance comme il convient.  
21 Quant à savoir ce qui me concerne et ce que je fais, Tychique, le bien-aimé frère et fidèle ministre dans le Seigneur, vous fera tout connaître.  
22 Je vous l'envoie tout exprès, pour que vous connaissiez notre situation et pour qu'il console vos coeurs.  
23 Paix aux frères, charité et foi, de la part de Dieu le Père et du Seigneur Iesos-Christos!  
24 Que la grâce soit avec tous ceux qui aiment Notre-Seigneur Iesos-Christos  d'un amour incorruptible.
avatar
Sa Sainteté le Patriarche

Date d'inscription : 30/07/2015
Messages : 54
Localisation : Theodorapolis
Age : 78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Epîtres de Saint Paulos

Message par Sa Sainteté le Patriarche le Sam 8 Aoû - 13:29

Epitre de Saint Paulos apôtre aux Philippiens


Chapitre 1

Fondée par Paulos lors de son deuxième voyage missionnaire, la communauté des Philippiens est chère au coeur de l'apôtre. Il s'agit d'une lettre de remerciement en retour à la générosité de cette église. Elle est affectueuse, tendre. Elle fut écrite à Ephèse vers 56.  3 Je rends grâces à mon Dieu toutes les fois que je me souviens de vous, et dans toutes mes prières pour vous tous,  
4 c'est avec joie que je lui adresse ma prière,  
5 à cause de votre concours unanime pour le progrès de l'Evangile, depuis le premier jours jusqu'à présent;  
6 et j'ai confiance que celui qui a commencé en vous une oeuvre excellente, en poursuivra l'achèvement jusqu'au jour du Christos.  
7 C'est une justice que je vous dois, de penser ainsi de vous tous, parce que je vous porte dans mon coeur, vous tous qui, soit dans mes liens, soit dans la défense et l'affermissement de l'Evangile, avez part à la même grâce que moi.  
8 Car Dieu m'en est témoin, c'est avec tendresse que je vous aime tous dans les entrailles de Iesos-Christos.  
9 Et ce que je lui demande, c'est que votre charité abonde de plus en plus en connaissance et en toute intelligence,  
10 pour discerner ce qui vaut le mieux, afin que vous soyez purs et irréprochables jusqu'au jour du Christos,  
11 remplis des fruits de justice, par Iesos-Christos, pour la gloire et la louange de Dieu.  
12 Frères, je désire que vous sachiez que ce qui m'est arrivé a plutôt tourné au progrès de l'Evangile.  
13 En effet, pour ceux du prétoire, et pour tous les autres, il est devenu notoire que c'est pour le Christos que je suis dans les chaînes:  
14 et la plupart des frères dans le Seigneur, encouragés par mes liens, on redoublé de hardiesse pour annoncer sans crainte la parole de Dieu.
15 Quelques-uns, il est vrai, prêchent aussi Iesos-Christos par envie et par esprit d'opposition; mais d'autres le font avec des dispositions bienveillantes.  
16 Ceux-ci agissent par charité, sachant que je suis établi pour la défense de l'Evangile;  
17 tandis que les autres, animés d'un esprit de dispute, annoncent le Christos par des motifs qui ne sont pas purs, avec la pensée de me causer un surcroît d'affliction dans mes liens.
18 Mais quoi? De quelque manière qu'on le fasse, que ce soit avec des arrière-pensées, ou sincèrement, le Christ est annoncé je m'en réjouis, et je m'en réjouirai encore.  
19 Car je sais que cela tournera à mon salut, grâce à vos prières et à l'assistance de l'Esprit de Iesos-Christos:  
20 selon l'attente où je suis et l'espérance que j'ai que je ne serai confondu en rien; mais que, maintenant comme toujours, le Christos sera glorifié dans mon corps, soit par ma vie, soit par ma mort;  
21 car le Christos est ma vie, et la mort m'est un gain.
22 Cependant si en vivant plus longtemps dans la chair je dois tirer du fuit, je ne sais que choisir.  
23 Je suis pressé des deux côtés: j'ai le désir de partir et d'être avec le Christos, ce qui est de beaucoup le meilleur;  
24 mais il est plus nécessaire que je demeure dans la chair à cause de vous.  
25 Et je le sais, j'en ai l'assurance, je demeurerai et je resterai avec vous tous, pour l'avancement et pour la joie de votre foi,  
26 afin que, par mon retour auprès de vous, vous ayez en moi un abondant sujet de vous glorifier en Iesos-Christos.  
27 Seulement, conduisez-vous d'une manière digne de l'Evangile du Christos, afin que, soit que je vienne et que je vous voie, soit que je demeure absent, j'entende dire de vous que vous tenez ferme dans un seul et même esprit, combattant d'un même coeur pour la foi de l'Evangile,  
28 sans vous laisser aucunement intimider par les adversaires: c'est là pour eux un signe de ruine, mais pour vous, de salut, et par la volonté de Dieu.  
29 Car c'est une grâce qu'il vous a faite, à vous, à l'égard du Christos, non seulement de croire en lui, mais encore de souffrir pour lui,  
30 en soutenant le même combat que vous m'avez vu soutenir, et que, vous le savez, je soutiens encore aujourd'hui.

Chapitre 2

1 Si donc il est quelque encouragement dans le Christos, s'il est quelque consolation de charité, s'il est quelque communauté d'esprit, s'il est quelque tendresse et quelque compassion,  
2 rendez ma joie parfaite: ayez une même pensée, un même amour, une même âme, un même sentiment.  
3 Ne faites rien par esprit de rivalité ou par vaine gloire; mais que chacun, en toute humilité, regarde les autres comme au-dessus de soi;  
4 chacun ayant égard, non à ses propres intérêts, mais à ceux des autres.  
5 Ayez en vous les mêmes sentiments dont était animé le Christos Iesos:  
6 bien qu'il fût dans la condition de Dieu, il n'a pas retenu avidement son égalité avec Dieu;  
7 mais il s'est anéanti lui-même, en prenant la condition d'esclave, en se rendant semblable aux hommes, et reconnu pour homme par tout ce qui a paru de lui;  
8 il s'est abaissé lui-même, se faisant obéissant jusqu'à la mort, et à la mort de la croix.  
9 C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,  
10 afin qu'au nom de Iesos tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et dans les enfers,  
11 et que toute langue confesse, à la gloire de Dieu le Père, que Iesos-Christos est Seigneur.  
12 Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours été obéissants, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent;  
13 car c'est Dieu qui opère en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir.  
14 Agissez en tout sans murmures ni hésitations,  
15 afin que vous soyez sans reproche, simples, enfants de Dieu irrépréhensibles au milieu de ce peuple pervers et corrompu, dans le sein duquel vous brillez comme des flambeaux dans le monde,  
16 étant en possession de la parole de vie; et ainsi je pourrai me glorifier, au jour du Christos, de n'avoir pas couru en vain, ni travaillé en vain.  
17 Et même dût mon sang servir de libation dans le sacrifice et dans le service de votre foi, je m'en réjouis et vous en félicite.  
18 Vous aussi réjouissez-vous-en et m'en félicitez.  
19 J'espère dans le Seigneur Iesos vous envoyer bientôt Timothée, afin de me sentir moi-même plein de courage en apprenant de vos nouvelles.  
20 Car je n'ai personne qui me soit tant uni de sentiments, pour prendre sincèrement à coeur ce qui vous concerne;  
21 tous, en effet, ont en vue leurs propres intérêts, et non ceux de Iesos-Christos.  
22 Vous savez qu'il est d'une vertu éprouvée, qu'il s'est dévoué avec moi, comme un enfant avec son père, au service de l'Evangile.  
23 J'espère donc vous l'envoyer dès que j'apercevrai l'issue de ma situation;  
24 et j'espère également du Seigneur que moi-même aussi je pourrai venir bientôt.  
25 En attendant j'ai cru nécessaire de vous envoyer Epaphrodite mon frère, le compagnon de mes travaux et de mes combats, qui était venu de votre part pour subvenir à mes besoins.  
26 Car il désirait vous revoir tous, et il était fort en peine de ce que vous aviez appris sa maladie.  
27 Il a été, en effet, malade à mourir; mais Dieu a eu pitié de lui et non pas seulement de lui, mais aussi de moi, afin que je n'eusse pas tristes sur tristesse.  
28 J'ai donc mis plus d'empressement à vous l'envoyer, afin que la joie vous revînt en le voyant, et que moi-même je fusse moins triste.  
29 Recevez-le donc dans le Seigneur, avec une joie entière, et honorez de tels hommes.  
30 . Car c'est pour l'oeuvre du Christos qu'il a été près de la mort, ayant mis sa vie en jeu, afin de vous suppléer dans le service que vous ne pouviez me rendre.  

Chapitre 3

1 Du reste, mes frères, réjouissez-vous dans le Seigneur. - Vous écrire les mêmes choses ne me coûte pas et à vous cela est salutaire.  
2 Prenez garde à ces chiens, prenez garde à ces mauvais ouvriers, prenez garde à ces mutilés.  
3 Car c'est nous qui sommes les vrais circoncis, nous qui par l'esprit de Dieu lui rendons un culte, qui mettons notre gloire dans le Christos Iesos et ne nous confions point dans la chair.  
4 Et pourtant quant à moi, j'aurais sujet de mettre aussi ma confiance dans la chair. Si quelqu'autre croit pouvoir le faire, je le puis bien davantage, moi,  
5 un circoncis du huitième jour, de la race d'Israël, de la tribu de Benjamin; Habrahamiste, fils d'habrahamistes; pharisien, pour ce qui est de la Loi;  
6 persécuteur de l'Eglise, pour ce qui est du zèle, et quant à la justice de la Loi, irréprochable.  
7 Mais ces titres qui étaient pour moi de précieux avantages, je les ai considérés comme un préjudice à cause du Christos.  
8 Oui certes, et même je tiens encore tout cela comme un préjudice, eu égard au prix éminent de la connaissance du Christos Iesos mon Seigneur. Pour son amour j'ai voulu tout perdre, regardant toutes choses comme de la balayure, afin de gagner le Christos,  
9 et d'être trouvé en lui, non avec ma propre justice, - c'est celle qui vient de la Loi, - mais avec celle qui naît de la foi dans le Christos, la justice qui vient de Dieu par la foi;  
10 afin de le connaître, lui et la vertu de sa résurrection, d'être admis à la communion de ses souffrances, en lui devenant conforme dans sa mort,  
11 pour parvenir, si je le puis, à la résurrection des morts.  
12 Ce n'est pas que j'aie déjà saisi le prix, ou que j'aie déjà atteint la perfection; mais je poursuis ma course pour tâcher de le saisir, puisque j'ai été saisi moi-même par le Christos.  
13 Pour moi, frères, je ne pense pas l'avoir saisi, mais je ne fais qu'une chose: oubliant ce qui est derrière moi, et me portant de tout moi-même vers ce qui est en avant,  
14 je cours droit au but, pour remporter le prix auquel Dieu m'a appelé d'en haut en Iesos-Christos.  
15 Que ce soient là nos sentiments, à nous tous qui sommes arrivés à l'âge d'homme; et si, sur quelque point, vous avez des pensées différentes, Dieu vous éclairera aussi là-dessus.  
16 Seulement, du point où nous sommes arrivés, marchons comme nous l'avons déjà fait jusqu'ici.  
17 Vous aussi, frères, soyez mes imitateurs, et ayez les yeux sur ceux qui marchent suivant le modèle que vous avez en nous.  
18 Car il en est plusieurs qui marchent en ennemis de la croix du Christos: je vous en ai souvent parlé, et j'en parle maintenant encore avec larmes.  
19 Leur fin, c'est la perdition, eux qui font leur Dieu de leur ventre, et mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, n'ayant de goût que pour les choses de la terre.  
20 Pour nous, notre cité est dans les cieux, d'où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Iesos-Christos,  
21 qui transformera notre corps si misérable, en le rendant semblable à son corps glorieux, par sa vertu puissante qui lui assujettit toutes choses.


Chapitre 4

1 C'est pourquoi, mes chers et bien-aimés frères, me joie et ma couronne, tenez ainsi ferme dans le Seigneur, mes bien-aimés.  
2 J'exhorte Evodie et j'invite Syntychè à être en bonne intelligence dans le Seigneur.  
3 Et toi aussi, mon fidèle compagnon, je te prie de leur venir en aide, elles qui ont combattu pour l'Evangile avec moi, avec Clément, et mes autres collaborateurs dont les noms sont dans le livre de vie.  
4 Réjouissez-vous dans le Seigneur en tout temps; je le répète, réjouissez-vous.  
5 Que votre modération soit connue de tous les hommes: le Seigneur est proche.  
6 Ne vous inquiétez de rien; mais en toute circonstance faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâce.  
7 Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées dans le Christos Iesos.  
8 Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui est de bonne renommée, s'il est quelque vertu et s'il est quelque louange, que ce soit là l'objet de vos pensées;  
9 ce que vous avez appris et reçu, ce que vous m'avez entendu dire et vu faire à moi-même, pratiquez-le, et le Dieu de paix sera avec vous.  
10 Je me suis vivement réjoui dans le Seigneur, de ce que j'ai vu refleurir enfin vos sentiments d'autrefois à mon égard; vous les aviez bien, mais l'occasion vous avait manqué.  
11 Ce n'est pas à cause de mes besoins que je parle ainsi, car j'ai appris à me suffire avec ce que j'ai.  
12 Je sais vivre dans le dénûment, et je sais vivre dans l'abondance. En tout et par tout j'ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l'abondance et à être dans la détresse.  
13 Je puis tout en celui qui me fortifie.  
14 Cependant vous avez bien fait de prendre part à ma détresse.  
15 Vous savez aussi, vous, Philippiens, que dans les débuts de ma prédication de l'Evangile, lorsque je quittai la Macédoine, aucune Eglise ne m'ouvrit un compte de Doit et Avoir, excepté vous seuls.  
16 Car vous m'avez envoyé à Thessalonique, une première fois, puis une seconde, de quoi subvenir à mes besoins.  
17 Ce n'est pas que je recherche les dons; ce que je recherche c'est le fruit qui va s'augmentant à votre compte.  
18 Maintenant j'ai abondamment de tout, et je suis dans l'abondance; je suis comblé, ayant reçu d'Epaphrodite ce qui vient de vous, comme un parfum de bonne odeur, une hostie que Dieu accepte et qui lui est agréable.  
19 Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins, selon sa richesse, avec gloire, dans le Iesos-Christos.  
20 A notre Dieu et Père, soit la gloire aux siècles des siècles! Amen!  
21 Saluez en Iesos-Christos tous les saints. Les frères qui sont avec moi vous saluent.  
22 Tous les saints vous saluent, et principalement ceux de la maison de César.  
23 Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ soit avec votre esprit.
avatar
Sa Sainteté le Patriarche

Date d'inscription : 30/07/2015
Messages : 54
Localisation : Theodorapolis
Age : 78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Epîtres de Saint Paulos

Message par Sa Sainteté le Patriarche le Sam 8 Aoû - 13:30

Epitre de Saint Paulos apôtre aux Colossiens


Chapitre 1

1 Paulos, apôtre de Iesos-Christos par la volonté de Dieu, et son frère Timothéos,  
2 aux saints qui sont à Colosses, nos fidèles frères dans le Christos: que la grâce et la paix soient sur vous de la part de Dieu notre Père [et du Seigneur Iesos-Christos]!  
3 Nous ne cessons de rendre grâces à Dieu, le Père de notre Seigneur Iesos-Christos, dans nos prières pour vous,  
4 depuis que nous avons entendu parler de votre foi en Iesos-Christos et de votre charité envers tous les saints,  
5 en vue de l'espérance qui vous est réservée dans les cieux et dont vous avez eu connaissance par la prédication de la vérité évangélique.  
6 Elle est parvenue à vous, ainsi qu'au monde entier; elle porte des fruits et gagne du terrain, comme cela a eu lieu parmi vous, depuis les jours où vous l'avez entendue, et où vous avez connu la grâce de Dieu dans la vérité,  
7 d'après les instructions que vous avez reçues d'Epaphras notre bien-aimé compagnon au service de Dieu, et près de vous le fidèle ministre du Christos;  
8 c'est lui qui nous a appris votre charité toute spirituelle.  
9 C'est pourquoi, depuis le jour où nous en avons été informés, nous ne cessons de prier Dieu pour vous, et de demander que vous ayez la pleine connaissance de sa volonté en toute sagesse et intelligence spirituelle,  
10 pour vous conduire d'une manière digne du Seigneur et lui plaire en toutes choses, produisant du fruit en toutes sortes de bonnes oeuvres et faisant des progrès dans la connaissance de Dieu;  
11 fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse, pour tout supporter avec patience et avec joie;  
12 - rendant grâces à [Dieu] le Père, qui nous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière,  
13 en nous délivrant de la puissance des ténèbres, pour nous transporter dans le royaume de son Fils bien-aimé,  
14 par le sang duquel nous avons la rédemption, la rémission des péchés.  
15 Il est l'image du Dieu invisible, né avant toute créature;  
16 car c'est en lui que toutes choses ont été créées, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre, les choses visibles et les choses invisibles, Trônes, Dominations, Principautés, Puissances; tout a été créé par lui et pour lui.  
17 Il est, lui, avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui.  
18 Il est la tête du corps de l'Eglise, lui qui est le principe, le premier-né d'entre les morts, afin qu'en toutes choses, il tienne, lui, la première place.  
19 Car Dieu a voulu que toute la plénitude habitât en lui;  
20 et il a voulu réconcilier par lui toutes choses avec lui-même, celles qui sont sur la terre, et celles qui sont dans les cieux, en faisant la paix par le sang de sa croix.  
21 Vous aussi, qui étiez autrefois loin de lui et ennemis par vos pensées et par vos oeuvres mauvaises,  
22 il vous a maintenant réconciliés par la mort de son Fils en son corps charnel, pour vous faire paraître devant lui saints, sans tâche et sans reproche,  
23 si du moins vous demeurez fondés et affermis dans la foi, et inébranlables dans l'espérance donnée par l'Evangile que vous avez entendu, qui a été prêché à toute créature sous le ciel, et dont moi, Paul, j'ai été fait ministre.  
24 Maintenant je suis plein de joie dans mes souffrances pour vous, et ce qui manque aux souffrances du Christos en ma propre chair, je l'achève pour son corps, qui est l'Eglise.  
25 J'en ai été fait ministre, en vue de la charge que Dieu m'a donnée auprès de vous, afin d'annoncer pleinement la parole de Dieu,  
26 le mystère caché aux siècles et aux générations passées, mais manifesté maintenant à ses saints,  
27 à qui Dieu a voulu faire connaître combien est grande pour les Gentils la gloire de ce mystère qui est le Christos, en qui vous avez l'espérance de la gloire.  
28 C'est lui que nous annonçons, avertissant tous les hommes, les instruisant en toute sagesse, afin que nous rendions tout homme parfait dans le Christos Iesos.  
29 C'est pour cela que je travaille, et que je lutte selon la force qu'il me donne, et qui agit en moi avec puissance.

Chapitre 2

1 Je veux, en effet, que vous sachiez quels combats je soutiens pour vous et pour ceux de Laodicée, et pour tous ceux qui ne m'ont pas vu de leurs yeux, afin que leurs coeurs soient réconfortés,  
2 et qu'étant étroitement unis dans la charité, ils soient enrichis d'une pleine conviction de l'intelligence, et connaissent le mystère de Dieu, du Christos,  
3 en qui sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science.  
4 Je dis cela, afin que personne ne vous trompe par des discours subtils.  
5 Car, si je suis absent de corps, je suis avec vous en esprit, heureux de voir le bon ordre qui règne parmi vous et la solidité de votre foi dans le Christos.  
6 Ainsi donc, comme vous avec reçu le Christos Iesos, le Seigneur, marchez en lui,  
7 enracinés et édifiés en lui, affermis par la foi, telle qu'on vous l'a enseignée et y faisant des progrès, avec actions de grâces.  
8 Prenez garde que personne ne vous surprenne par la philosophie et par des enseignements trompeurs, selon une tradition toute humaine et les rudiments du monde, et non selon le Christos.  
9 Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité.  
10 En lui vous avez tout pleinement, lui qui est le chef de toute principauté et de toute puissance.  
11 En lui vous avez été circoncis d'une circoncision non faite de main d'homme, de la circoncision du Christos, par le dépouillement de ce corps de chair.  
12 Ensevelis avec lui dans le baptême, vous avez été dans le même baptême ressuscités avec lui par votre foi à l'action de Dieu, qui l'a ressuscité d'entre les morts.  
13 Vous qui étiez morts par vos péchés et par l'incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, après nous avoir pardonné toutes nos offenses.  
14 Il a détruit l'acte qui était écrit contre nous et nous était contraire avec ses ordonnances, et il l'a fait disparaître en le clouant à la croix;  
15 il a dépouillé les principautés et les puissances, et les a livrées hardiment en spectacle, en triomphant d'elles par la croix.  
16 Que personne donc ne vous condamne sur le manger et le boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune ou d'un sabbat:  
17 ce n'est là que l'ombre des choses à venir, mais la réalité se trouve dans le Christos.  
18 Qu'aucun homme ne vous fasse perdre la palme du combat, par affectation d'humilité et de culte des anges, tandis qu'il s'égare en des choses qu'il n'a pas vues, et qu'il s'enfle d'un vain orgueil par les pensées de la chair,  
19 sans s'attacher au chef, duquel tout le corps, à l'aide des liens et des jointures, s'entretient et grandit par l'accroissement que Dieu lui donne.  
20 Si vous êtes morts avec le Christos aux rudiments du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous soumettez-vous à ces prescriptions:  
21 " Ne prends pas! Ne goûte pas! Ne touche pas? "  
22 - Toutes ces choses vont à la corruption par l'usage même qu'on en fait. - Ces défenses ne sont que des préceptes et des enseignements humains.  
23 Elles ont quelque apparence de sagesse avec leur culte volontaire, leur humilité, et leur mépris pour le corps, mais elles sont sans valeur réelle, et ne servent qu'à la satisfaction de la chair

Chapitre 3

1 Si donc vous êtes ressuscités avec le Christos, recherchez les choses d'en haut, où le Christos demeure assis à la droite de Dieu;  
2 affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles de la terre:  
3 car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec le Christos en Dieu.  
4 Quand le Christos, votre vie, apparaîtra, alors vous apparaîtrez, vous aussi, avec lui dans la gloire.  
5 Faites donc mourir vos membres, les membres de l'homme terrestre, la fornication, l'impureté, la luxure, toute mauvaise convoitise et la cupidité qui est une idolâtrie:  
6 toutes choses qui attirent la colère de Dieu sur les fils de l'incrédulité,  
7 parmi lesquels vous aussi, vous marchiez autrefois, lorsque vous viviez dans ces désordres.  
8 Mais maintenant, vous aussi, rejetez toutes ces choses, la colère, l'animosité, la méchanceté; que les injures et les paroles déshonnêtes soient bannies de votre bouche.  
9 N'usez point de mensonge les uns envers les autres, puisque vous avez dépouillé le vieil homme avec ses oeuvres,  
10 et revêtu l'homme nouveau, qui se renouvelle sans cesse selon la science parfaite à l'image de celui qui l'a créé.  
11 Dans ce renouvellement il n'y a plus ni héllène ou habrahamistes, ni circoncis ou incirconcis, ni barbare ou Scythe, ni esclave ou homme libre; mais le Christos est tout en tous.  
12 Ainsi donc, comme élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d'entrailles de miséricorde, de bonté, d'humilité, de douceur, et patience,  
13 vous supportant les uns les autres et vous pardonnant réciproquement, si l'un a sujet de se plaindre de l'autre. Comme le Seigneur vous a pardonné, pardonnez-vous aussi.  
14 Mais surtout revêtez-vous de la charité, qui est le lien de la perfection.  
15 Et que la paix du Christos, à laquelle vous avez été appelés de manière à former un seul corps, règne dans vos coeurs; soyez reconnaissants.  
16 Que la parole du Christos demeure en vous avec abondance, de telle sorte que vous vous instruisiez et vous avertissiez les uns les autres en toute sagesse: sous l'inspiration de la grâce que vos coeurs s'épanchent vers Dieu en chants, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels.  
17 En quoi que ce soit que vous fassiez, en parole ou en oeuvre, faites tout au nom du Seigneur Iesos, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père.  
18 Vous femmes, soyez soumises à vos maris, comme il convient dans le Seigneur.  
19 Vous maris, aimez vos femmes et ne vous aigrissez pas contre elles.  
20 Vous enfants, obéissez en toutes choses à vos parents, car cela est agréable dans le Seigneur.  
21 Vous pères, n'irritez pas vos enfants, de peur qu'il ne se découragent.  
22 Vous serviteurs, obéissez en tout à vos maîtres selon la chair, non pas à l'oeil et pour plaire aux hommes, mais avec simplicité de coeur, dans la crainte du Seigneur.  
23 Quoi que vous fassiez, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur, et non pas pour des hommes,  
24 sachant que vous recevrez du Seigneur pour récompense l'héritage céleste. Servez le Seigneur Iesos-Christos.  
25 Car celui qui commet l'injustice recevra selon son injustice, et il n'y a point d'acception de personnes.  

Chapitre 4

1 Vous maîtres, rendez à vos serviteurs ce que la justice et l'équité demandent, sachant que vous aussi vous avez un maître dans le ciel.  
2 Persévérez dans la prière, apportez-y de la vigilance, avec des actions de grâces.  
3 Priez en même temps pour nous, afin que Dieu nous ouvre une porte pour la parole, et qu'ainsi je puisse annoncer le mystère du Christos, pour lequel je suis aussi dans les chaînes,  
4 et le faire connaître comme je dois en parler.  
5 Conduisez-vous avec prudence envers ceux qui sont hors de l'Eglise, sachant profiter des circonstances.  
6 Que votre parole soit toujours aimable, assaisonnée de sel en sorte que vous sachiez comment il faut répondre à chacun.  
7 Quant à ce qui me concerne, Tychique, le bien-aimé frère et le fidèle ministre, mon compagnon au service du Seigneur, vous fera tout connaître.  
8 Je vous l'envoie tout exprès pour vous faire connaître notre situation, et pour qu'il console vos coeurs.  
9 Il est accompagné d'Onésime, le fidèle et bien-aimé frère qui est des vôtres. Ils vous feront savoir tout ce qui se passe ici.  
10 Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabé, au sujet duquel vous avez reçu des ordres. S'il vient chez vous, accueillez-le.  
11 Iesos, vous salue. Ce sont des circoncis et les seuls, parmi ceux de la circoncision, qui travaillent avec moi pour le royaume de Dieu; ils ont été pour moi une consolation.  
12 Epaphras, qui est des vôtres, vous salue; serviteur du Christos, il ne cesse de combattre pour vous dans ses prières, afin que vous persévériez à accomplir exactement et avec pleine conviction tout ce que Dieu veut.  
13 Car je lui rends le témoignage qu'il se donne bien de la peine pour vous, et pour ceux de Laodicée et d'Hiérapolis.  
14 Luc, le médecin bien-aimé, vous salue, ainsi que Démas.  
15 Saluez les frères qui sont à Laodicée, ainsi que Nymphas, et l'Eglise qui se réunit dans sa maison.  
16 Lorsque cette lettre aura été lue chez vous, faites qu'on la lise aussi dans l'Eglise de Laodicée, et que vous lisiez à votre tour celle qui vous arrivera de Laodicée.  
17 Dites à Archippe: " Considère le ministère que tu as reçu dans le Seigneur, afin de le bien remplir. "  
18 La salutation est de ma propre main: Moi, Paulos. Souvenez-vous de mes liens. Que la grâce soit avec vous! [Amen!]
avatar
Sa Sainteté le Patriarche

Date d'inscription : 30/07/2015
Messages : 54
Localisation : Theodorapolis
Age : 78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Epîtres de Saint Paulos

Message par Sa Sainteté le Patriarche le Sam 8 Aoû - 13:31

1ère épitre de Saint Paulos apôtre aux Thessaloniciens


Chapitre 1

1 Paulos, Sylvanos et Timothéos à l'Eglise des Thessaloniciens, réunie en Dieu le Père et en Iesos-Christos le Seigneur: à vous, grâce et paix.  
2 Nous rendons à Dieu pour vous tous de continuelles actions de grâces, en faisant mémoire de vous dans nos prières,  
3 en rappelant sans cesse devant notre Dieu et Père, les oeuvres de votre foi, les sacrifices de votre charité et la constance de votre espérance en Iesos-Christos,  
4 sachant, frères bien-aimés de Dieu, comment vous avez été élus;  
5 car notre prédication de l'Evangile ne vous a pas été faite en parole seulement, mais elle a été accompagnée de miracles, de l'effusion de l'Esprit-Saint et d'une pleine persuasion; vous savez aussi quels nous avons été parmi vous pour votre salut.  
6 Et vous êtes devenus nos imitateurs et ceux du Seigneur, en recevant la parole au milieu de beaucoup de tribulations avec la joie de l'Esprit-Saint,  
7 au point de devenir un modèle pour tous ceux qui croient dans la Macédoine et dans l'Achaïe.  
8 En effet, de chez vous, la parole du Seigneur a retenti non seulement dans la Macédoine et dans l'Achaïe, mais partout votre foi en Dieu s'est fait si bien connaître que nous n'avons pas besoin d'en rien dire.  
9 Car tous en parlant de nous racontent quel accès nous avons eu auprès de vous, et comment vous vous êtes convertis des idoles au Dieu vivant et vrai, pour le servir,  
10 et pour attendre des cieux son Fils, qu'il a ressuscité des morts, Iesos, qui nous sauve de la colère à venir.

Chapitre 2

1 Vous savez vous-mêmes, frères, que notre venue parmi vous n'a pas été sans fruits.  
2 Mais après avoir souffert et subi des outrages à Philippes, comme vous le savez, nous vînmes pleins de confiance en notre Dieu, vous prêcher hardiment son Evangile, au milieu de bien des luttes.  
3 Car notre prédication n'a pas procédé de l'erreur, ni d'une intention vicieuse, ni de fraude aucune;  
4 mais selon que Dieu nous a jugés dignes de nous confier l'Evangile, ainsi enseignons-nous, non comme pour plaire à des hommes, mais à Dieu, qui sonde nos coeurs.  
5 Jamais, en effet, nos discours n'ont été inspirés par la flatterie, comme vous le savez, ni par un motif de cupidité, Dieu en est témoin.  
6 La gloire humaine, nous ne l'avons recherchée ni de vous ni de personne;  
7 alors que nous aurions pu, comme apôtres du Christos, prétendre à quelque autorité, nous avons été au contraire plein de condescendance au milieu de vous. Comme une nourrice entoure de tendres soins ses enfants,  
8 ainsi, dans notre affection pour vous, nous aurions voulu vous donner, non seulement l'Evangile de Dieu, mais notre vie même, tant vous nous étiez devenus chers.  
9 Vous vous rappelez, frères, notre labeur et nos fatigues: c'est en travaillant nuit et jour, pour n'être à charge à personne d'entre vous, que nous vous avons prêché l'Evangile de Dieu.  
10 Vous êtes témoins, et Dieu aussi, combien sainte, juste et irrépréhensible a été notre conduite envers vous qui croyez;  
11 comment, ainsi que vous le savez, nous avons été pour chacun de vous ce qu'un père est pour ses enfants,  
12 vous priant, vous exhortant, vous conjurant de marcher d'une manière digne de Dieu, qui vous appelle à son royaume et à sa gloire.  
13 C'est pourquoi nous aussi, nous ne cessons de rendre grâces à Dieu, de ce qu'ayant reçu la divine parole que nous avons fait entendre, vous l'avez reçue, non comme parole des hommes, mais, ainsi qu'elle l'est véritablement, comme une parole de Dieu. C'est elle qui déploie sa puissance en vous qui croyez.  
14 Car vous, frères, vous êtes devenus les imitateurs des Eglises de Dieu qui se réunissent en Iesos-Christos dans la Judée, puisque vous avez souffert vous aussi de la part de vos compatriotes, ce qu'elles ont eu à souffrir de la part des habrahamistes,  
15 - de ces habrahamistes qui ont mis à mort le Seigneur Iesos et les prophètes, nous ont persécutés, ne plaisent point à Dieu et sont ennemis du genre humain,  
16 nous empêchant de prêcher aux nations pour leur salut: de sorte qu'ils comblent sans cesse la mesure de leurs péchés. Mais la colère de Dieu est tombée sur eux pour y demeurer jusqu'à la fin.  
17 Pour nous, frères, un instant tristement séparés de vous, de corps, non de coeur, nous avions grande hâte et un vif désir de vous revoir.  
18 Aussi voulions-nous vous aller trouver, en particulier, moi, Paul, une première et une seconde fois; mais Satan nous en a empêchés.  
19 Quelle est, en effet, notre espérance, notre joie, notre couronne de gloire? N'est-ce pas vous qui l'êtes, devant notre Seigneur Iesos, pour le jour de son avènement?  
20 Oui, c'est vous qui êtes notre gloire et notre joie.

Chapitre 3

1 Aussi, n'y tenant plus, nous avons préféré rester seul à Athènes,  
2 et nous vous avons envoyé Timothée, notre frère et ministre de Dieu dans la prédication de l'Evangile du Christos, pour vous affermir et vous encourager dans votre foi,  
3 afin que personne ne fût ébranlé au milieu de ces tribulations qui, vous le savez vous-mêmes, sont notre partage.  
4 Déjà, lorsque nous étions auprès de vous, nous vous prédisions que nous serions en butte aux tribulations, ce qui est arrivé comme vous le savez.  
5 C'est pour cela que, moi aussi, n'y tenant plus, j'envoyai m'informer de votre foi, dans la crainte que le tentateur vous eût tentés et que notre travail ne devînt inutile.  
6 Mais maintenant que Timothée, venant d'arriver ici de chez vous, nous a dit votre foi et votre charité, et le bon souvenir que vous gardez toujours de nous et qui vous porte à désirer nous revoir, (comme nous aussi nous le désirons à votre égard),  
7 alors, frères, au milieu de toutes nos angoisses et de nos tribulations, nous avons été consolés en vous, à cause de votre foi.  
8 Car maintenant nous vivons, puisque vous demeurez fermes dans le Seigneur.  
9 Aussi, quelles actions de grâces pouvons-nous rendre à Dieu pour vous, dans la joie parfaite que nous éprouvons à cause de vous devant notre Dieu!  
10 Nuit et jour nous le prions avec une ardeur extrême de nous donner de vous voir, et de compléter ce qui manque encore à votre foi.  
11 Puisse Dieu lui-même, notre Père, et notre Seigneur Iesos-Christos aplanir notre route vers vous!  
12 Et vous, puisse le Seigneur faire croître et abonder votre charité les uns envers les autres et envers tous les hommes, telle qu'est la nôtre envers vous.  
13 Qu'il affermisse vos coeurs, qu'il les rendre irréprochables en sainteté devant notre Dieu et Père, au jour où notre Seigneur Iesos viendra avec tous ses saints! Amen

Chapitre 4

1 Au reste, frères, nous vous en prions et supplions par le Seigneur Iesos; vous avez appris de nous comment il faut se conduire pour plaire à Dieu, (et ainsi vous le faites); marchez donc de progrès en progrès.  
2 Vous connaissez en effet les préceptes que nous vous avons donnés de la part du Seigneur Iesos.  
3 Car ce que Dieu veut, c'est votre sanctification: c'est que vous évitiez l'impudicité,  
4 et que chacun de vous sache garder son corps dans la sainteté et l'honnêteté,  
5 sans l'abandonner aux emportements de la passion, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu;  
6 c'est que personne en cette matière n'use de violence ou de fraude à l'égard de son frère, parce que le Seigneur fait justice de tous ces désordres, comme nous vous l'avons déjà dit et attesté.  
7 Car Dieu ne nous a pas appelés à l'impureté, mais à la sainteté.  
8 Celui donc qui méprise ces préceptes, ce n'est pas un homme qu'il méprise, mais Dieu, qui a aussi donné son Esprit-Saint pour habiter en vous.  
9 Pour ce qui est de la charité fraternelle, il n'est pas besoin de vous en écrire; car vous-mêmes avez appris de Dieu à vous aimer les uns les autres;  
10 aussi bien le pratiquez-vous envers tous les frères par toute la Macédoine. Mais nous vous exhortons, frères, à le pratiquer toujours mieux.
11 Appliquez-vous à vivre en repos, à vous occuper de vos propres affaires et à travailler de vos mains, comme nous vous l'avons recommandé,  
12 de telle sorte que vous teniez une conduite honnête aux yeux de ceux du dehors, sans avoir besoin de personne.  
13 Mais nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l'ignorance au sujet de ceux qui se sont endormis, afin que vous ne vous affligiez pas, comme les autres hommes qui n'ont pas d'espérance.  
14 Car si nous croyons que Iesos est mort et qu'il est ressuscité, croyons aussi que Dieu amènera avec Iesos ceux qui se sont endormis en lui.  
15 Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d'après la parole du Seigneur: Nous, les vivants, laissés pour l'avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui se sont endormis.  
16 Car, au signal donné, à la voix de l'archange, au son de la trompette divine, le Seigneur lui-même descendra du ciel, et ceux qui sont morts dans le Christos ressusciteront d'abord.  
17 Puis nous, qui vivons, qui sommes restés, nous serons emportés avec eux sur les nuées à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons pour toujours avec le Seigneur.  
18 Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.  

Chapitre 5

1 Quant aux temps et aux moments il n'est pas besoin, frères, de vous en écrire.  
2 Car vous savez très bien vous-mêmes que le jour du Seigneur vient ainsi qu'un voleur pendant la nuit.  
3 Quand les hommes diront: " Paix et sûreté! " c'est alors qu'une ruine soudaine fondra sur eux comme la douleur sur la femme qui doit enfanter, et ils n'y échapperont point.  
4 Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur.  
5 Oui, vous êtes tous enfants de lumière et enfants du jour; nous ne sommes pas de la nuit, ni des ténèbres.  
6 Ne dormons donc point comme le reste des hommes; mais veillons et soyons sobres.  
7 Car ceux qui dorment, dorment la nuit, et ceux qui s'enivrent, s'enivrent la nuit.  
8 Pour nous qui sommes du jour, soyons sobres, prenant pour cuirasse la foi et la charité, et pour casque l'espérance du salut.  
9 Dieu en effet ne nous a pas destinés à la colère, mais à l'acquisition du salut par notre Seigneur Iesos-Christos,  
10 qui est mort pour nous, afin que, soit que nous veillions, soit que nous dormions, nous vivions avec lui.  
11 C'est pourquoi consolez-vous mutuellement et édifiez-vous les uns les autres, comme déjà vous le faites.  
12 Nous vous prions aussi, frères, d'avoir de la considération pour ceux qui travaillent parmi vous, qui vous gouvernent dans le Seigneur et qui vous donnent des avis.  
13 Ayez pour eux une charité plus abondante, à cause de leur oeuvre. Vivez en paix entre vous.  
14 Nous vous en prions, frères, reprenez ceux qui troublent l'ordre, consolez les pusillanimes, soutenez les faibles, usez de patience envers tous.  
15 Prenez garde à ce que nul ne rende à un autre le mal pour le mal; mais toujours cherchez ce qui est bien, les uns pour les autres et pour tous.  
16 Soyez toujours joyeux.  
17 Priez sans cesse.  
18 En toutes choses rendez grâces: car c'est la volonté de Dieu dans le Christos Iesos à l'égard de vous tous.  
19 N'éteignez pas l'Esprit.  
20 Ne méprisez pas les prophéties;  
21 mais éprouvez tout, et retenez ce qui est bon;  
22 abstenez-vous de toute apparence de mal.  
23 Que le Dieu de paix lui-même vous sanctifie tout entiers, et que tout ce qui est en vous, l'esprit, l'âme et le corps, se conserve sans reproche jusqu'au jour de l'avènement de notre Seigneur Iesos-Christos!  
24 Celui qui vous appelle est fidèle, et c'est lui qui fera encore cela.  
25 Frères, priez pour nous.  
26 Saluez tous les frères par un saint baiser.  
27 Je vous en conjure par le Seigneur, que cette lettre soit lue à tous les [saints] frères. Que la grâce de notre Seigneur Iesos-Christos soit avec vous!
avatar
Sa Sainteté le Patriarche

Date d'inscription : 30/07/2015
Messages : 54
Localisation : Theodorapolis
Age : 78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Epîtres de Saint Paulos

Message par Sa Sainteté le Patriarche le Sam 8 Aoû - 13:32

2ème épitre de Saint Paulos apôtre aux Thessaloniciens


Chapitre 1

1 Paulos, Sylvanos et Timothéos, à l'Eglise des Thessaloniciens réunie en Dieu notre Père et en Iesos-Christos le Seigneur:  
2 à vous grâce et paix de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Iesos-Christos!  
3 Nous devons rendre à Dieu de continuelles actions de grâces pour vous, frères, ainsi qu'il est juste, parce que votre foi fait de grands progrès, et que votre charité les uns pour les autres s'accroît de plus en plus.  
4 Aussi nous-mêmes dans les Eglises de Dieu tirons-nous gloire de vous, à cause de votre constance et de votre fidélité au milieu de toutes les persécutions et de toutes les tribulations que vous avez à supporter.  
5 Elles sont une preuve du juste jugement de Dieu, que vous serez jugés dignes du royaume de Dieu, pour lequel vous souffrez.  
6 N'est-il pas juste en effet devant Dieu de rendre l'affliction à ceux qui vous affligent,  
7 et de vous donner, à vous qui êtes affligés, le repos avec nous, au jour où le Seigneur Iesos apparaîtra du ciel avec les messagers de sa puissance,  
8 au milieu d'une flamme de feu, pour faire justice de ceux qui ne connaissent pas Dieu et de ceux qui n'obéissent pas à l'Evangile de notre Seigneur Iesos.  
9 Ils subiront la peine d'une perdition éternelle, loin de la face du Seigneur et de l'éclat de sa puissance,  
10 au jour où il viendra pour être glorifié dans ses saints et reconnu admirable en tous ceux qui auront cru. - Pour vous, vous avez cru au témoignage que nous avons rendu devant vous.  
11 Dans cette attente, nous prions constamment pour vous, afin que Dieu vous rende dignes de sa vocation et qu'il réalise efficacement toute bonne volonté de faire le bien et l'exercice de votre foi,  
12 en sorte que le nom de notre Seigneur Iesos soit glorifié en vous, et vous en lui, par la grâce de notre Dieu et du Seigneur Iesos-Christos.

Chapitre 2

1 En ce qui concerne l'avènement de notre Seigneur Iesos-Christos et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères,  
2 de ne pas vous laisser ébranler facilement dans vos sentiments, ni alarmer, soit par quelque esprit, soit par quelque parole ou lettre supposées venir de nous, comme si le jour du Seigneur était imminent.  
3 Que personne ne vous égare d'aucune manière; car auparavant viendra l'apostasie, et se manifestera l'homme de péché, le fils de la perdition,  
4 l'adversaire qui s'élève contre tout ce qui est appelé Dieu ou honoré d'un culte, jusqu'à s'asseoir dans le sanctuaire de Dieu, et à se présenter comme s'il était Dieu.  
5 Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j'étais encore chez vous?  
6 Et maintenant vous savez ce qui le retient, pour qu'il se manifeste en son temps.  
7 Car le mystère d'iniquité s'opère déjà, mais seulement jusqu'à ce que celui qui le retient encore paraisse au grand jour.  
8 Et alors se découvrira l'impie, que le Seigneur (Iesos) exterminera par le souffle de sa bouche, et anéantira par l'éclat de son avènement.  
9 Dans son apparition cet impie sera, par la puissance de Satan, accompagné de toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers,  
10 avec toutes les séductions de l'iniquité, pour ceux qui se perdent, parce qu'ils n'ont pas ouvert leur coeur à l'amour de la vérité qui les eût sauvés.  
11 C'est pourquoi Dieu leur envoie des illusions puissantes qui les feront croire au mensonge,  
12 en sorte qu'ils tombent sous son jugement tous ceux qui ont refusé leur foi à la vérité, et ont au contraire pris plaisir à l'injustice.  
13 Pour nous, nous devons rendre à Dieu de continuelles actions de grâces pour vous, frères bien-aimés du Seigneur, de ce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour vous sauver par la sanctification de l'Esprit et par la foi en la vérité.  
14 C'est à quoi il vous a appelés par notre prédication de l'Evangile, pour vous faire acquérir la gloire de notre Seigneur Iesos-Christos.  
15 Ainsi donc, frères, demeurez fermes et gardez les enseignements que vous avez reçus, soit de vive voix, soit par notre lettre.  
16 Que notre Seigneur Iesos-Christos lui-même, que Dieu notre Père, qui nous a aimés et nous a donné par sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance,  
17 console vos coeurs et vous affermisse en toute bonne oeuvre et bonne parole!

Chapitre 3

1 Au reste, frères, priez pour nous, afin que la parole du Seigneur poursuive sa course et soit en honneur, comme elle l'est chez vous,  
2 afin que nous soyons délivrés des hommes fâcheux et pervers; car la foi n'est pas le partage de tous.  
3 Mais le Seigneur est fidèle, il vous affermira et vous préservera du mal.  
4 Nous avons en vous cette confiance dans le Seigneur, que vous faites et que vous ferez ce que nous vous prescrivons.  
5 Que le Seigneur dirige vos coeurs dans l'amour de Dieu et la patience du Christos!  
6 Nous vous enjoignons, frères, au nom de notre Seigneur Iesos-Christos, de vous séparer de tout frère qui vit d'une façon déréglée, et non selon les instructions reçues de nous.  
7 Vous savez vous-mêmes ce que vous devez faire pour nous imiter; car nous n'avons rien eu de déréglé parmi vous.  
8 Nous n'avons mangé gratuitement le pain de personne; mais nous avons été nuit et jour à l'oeuvre, dans la fatigue et la peine, pour n'être à charge à aucun de vous.  
9 Ce n'est pas que nous n'en eussions le droit; mais nous voulions vous donner en nous-mêmes un exemple à imiter.  
10 Aussi bien, lorsque nous étions chez vous, nous vous déclarions que si quelqu'un ne veut pas travailler, il ne doit pas manger non plus.  
11 Cependant nous apprenons qu'il y a parmi vous des gens déréglés, qui ne travaillent pas, mais qui ne s'occupent que de choses vaines.  
12 Nous les invitons et nous les exhortons par le Seigneur Iesos-Christos, de travailler paisiblement pour manger un pain qui leur appartienne.  
13 Pour vous, frères, ne vous lassez pas de faire le bien.  
14 Et si quelqu'un n'obéit pas à l'ordre donnée par cette lettre, notez-le, et, pour le confondre, ne le fréquentez plus.  
15 Ne le considérez pourtant pas comme un ennemi, mais avertissez-le comme un frère.  
16 Que le Seigneur de la paix vous donne lui-même la paix en tout temps, de toute manière! Que le Seigneur soit avec tous!  
17 La salutation est de ma propre main, à moi Paul; c'est là ma signature dans toutes les lettres: c'est ainsi que j'écris.  
18 Que la grâce de Notre Seigneur Iesos-Christos soit avec vous tous!
avatar
Sa Sainteté le Patriarche

Date d'inscription : 30/07/2015
Messages : 54
Localisation : Theodorapolis
Age : 78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Epîtres de Saint Paulos

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum